Comment échouer sa vie : trucs et astuces les Le succès par les modèles : Résultat du discours dominant


 

 À  l’heure où nous parlons presque tous de performance et de réussite, aborder la question de l’échec  doit paraître aux yeux de plus d’un comme quelque chose d’anormal et plus encore, prendre le temps d’expliquer son  échec personnel devait s’inscrire  dans le domaine de l’absurde puisque un tel sujet ne devrait pas faire l’objet d’écriture et même de publication.   

La règle dominante dans nos sociétés actuelles est de vanter les mérites de ceux qui réussissent et no de ceux qui échouent malgré le dicton des statistiques qui propose le pourcentage de 1% de gens qui réussissent véritablement leur vie. 

Devant de telles statistiques quoique populaires et non scientifiques, on peut se demander pourquoi nous continuons de vénérer la minorité qui réussit au lieu de laisser parler ceux qui échouent afin de réorienter le comportement humain à qui les règles et les techniques de réussites causent plus de torts. 

Chaque année c’est des et des centaines de livre de la pensée positive qui sortent en librairie et celles-ci sont tous écrits par des gens qui ont tous réussis et jamais par quelqu’un qui à échoué. Ces livres sont écrits dans un langage exceptionnel que seule une minorité peut et arrive à comprendre et à mettre en pratique. D’ailleurs, malgré l’intérêt manifeste du grand public, les 99% qui composent la majorité qui échouent habituellement, il demeure quasi nul le changement ou d’amélioration d’attitude, voire de condition de vie de ces lecteurs malheureux.

Il est donc évident que la vente des livres de réussite ait augmenté  tous pays confondus non parce que ceux-ci apportent des solutions de réussite personnelle ou collective, mais parce que les médias les supportent et également voire plus particulièrement parce que le discours de la réussite est dominant dans nos sociétés.

L’individu ordinaire comme vous et moi sommes toujours pris au dépourvu quand vient le temps de pénétrer les systèmes de pensées de succès selon un parcours et des décisions prises et entreprises par quelques êtres apparemment extraordinaires. Notons toutefois, que nous ne mettons pas en doute les intentions et la bonne volonté de ces auteurs et de ces magiciens du succès et la réussite, ce que nous remettons en question c’est le modèle de la réussite et du succès par les modèles de succès et de réussite de quelques illuminés. 

Comme vous, et comme certains d’entre ces magiciens nous avons lu et relu des et des dizaines de livres de recette de succès, une chose est commune à tous ces livres, il n’y a aucune recette miracle qui nous permet tous de réussir et d’être heureux. Il y plus de théorie vague et généraliste que de solutions immédiates et pratiques dans ces livres. La raison du manque de ces données extrêmement importantes dans ces bouquins c’est que le succès et l’échec sont d’abord personnels. Rien et personne ne peut changer votre condition de vie, et nous sommes les seuls responsables de notre destin et de notre destinée.

 

Devant ce constat on pourrait me demander pourquoi je vous invite à ce grand sacrifice de lire et de découvrir comment j’ai échoué, la réponse est double : d’une part dans ces écrits je vous propose une nouvelle approche de poser le même problème de la réussite contrairement au discours dominant et d’autre part, je ne vous propose pas de solution contrairement aux livres qui traitent de la réussite et du succès qui vous donnent un ensemble de techniques et de méthodes pour parvenir au  succès.

Tout ce que je fais c’est de raconter ma vie avec un certain degré de recul et de rigueur sans être ennuyeux ou pastoral. Je ne vous invite pas non plus à engager le même parcours qui m’a conduit à mon échec d’ailleurs puisque vous n’êtes pas moi vous ne pouvez pas revenir en arrière. Par contre je suis sûr d’une chose et d’une seule, c’est que peu importe votre parcours personnel et votre situation actuelle, vous pouvez arriver à vous faire un bilan tout en regardant même sans analyser le mien vous pouvez trouver des réponses à toutes vos questions.  Il serait en fin de compte, très mauvais de ma part de vous inviter à échouer votre vie si elle est réussie actuellement.

Moi j’ai échoué et à ce propos je vous demanderais de ne rien faire pour échouer car une vie d’échecs est malheureuse et souffrante. Néanmoins, puisque ces écrits concerne quelqu’un qui connaît l’échec, il serait préférable que surtout ceux qui vivent et qui connaissent l’enfer de l’échec s’intéressent davantage aux causes de ma vie d’échec.

Je suis un simple individu, j’ai lu les grands maîtres comme George Barbarin, Joseph Murphy, Napoléon Hill, j’ai consulté les voyants et les astrologues, j’ai répété les grands mantras en langue indienne, j’ai été à l’université , j’ai lu la bible, le coran, et les psaumes, j’ai des intérêts et des convictions, j’ai essayé plusieurs choses etc.… pourtant mon constat actuel c’est que j’ai échoué à cause d’un ensemble de paramètres et de circonstances que je vous expliquerai plus loin en détail. 

Prenez maintenant un verre d’eau et buvez en un peu puis, demandez-vous par rapport à tout ce que vous avez fait jusqu’ici dans votre vie c’est-à-dire investissement, étude, mariage, enfants, entreprise, amitié si vous avez plus de bénéfice que de perte. Est-ce que ça valait la peine de dépense autant en argent, en temps, en idées pour avoir autant de ou si peu de satisfaction personnelle. Vous être le juge et l’accusé de votre propre cause.

Tous droits réservés y compris le titre

Hermann Cebert

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s