Le Vrai Discours Actuel de Hermann Cebert

J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti

Comment Trouver l’Amour et le Partenaire idéal sur les Sites de Rencontre:techniques,trucs,astuces,meilleurs sites de recontre et de speed dating

Poster un commentaire


Comment Trouver l’Amour et le Partenaire idéal sur les Sites de Rencontre:techniques,trucs,astuces,meilleurs sites de recontre et de speed dating.

Publicités

This gallery contains 0 photos

Comment Trouver l’Amour et le Partenaire idéal sur les Sites de Rencontre:techniques,trucs,astuces,meilleurs sites de recontre et de speed dating

Poster un commentaire


 

Si autrefois il fallait se rendre au bar en vogue, aller assister à un match de football, de basket-ball, ou à un spectacle pour rencontrer l’amour ou se faire des amis, de nos jours avec le développement des technologies de l’information et plus particulièrement les sites de rencontre et de speed dating, il faut un clic,  pour trouver l’amour sur internet et sur les sites de rencontre qui régulent actuellement le marché de l’amour.

Oui, aujourd’hui nous devons parler d’un marché pour l’amour car tout change et tout a changé au niveau également des sentiments. Si certains arrivent véritablement à trouver leur âme soeur, leur amour ou leur être chèr, nombreux sont ceux qui continuent encore de chercher en cliquant et en continuant de cliquer sans trop grand résultat car la grande majorité ne savent pas quoi faire ou ne maîtrisent pas toutes les bonnes techniques simples et utiles que connaissent les rares personnes qui trouvent l’amour grâce à internet et en particulier sur les sites de rencontre.

D’abord, il faut admettre que le fait d’être à un clic de l’amour, met également en péril l’amour trouvé sur les sites de rencontre car la jalousie n’est toujours pas trop loin puisque le même click clique qui apporte le bonheur peut être également responsable d’une séparation rapide ou d’une tromperie même virtuelle car , nous sommes en train d’expérimenter cette nouvelle forme de jalousie, la jalousie virtuelle.

Sans entrer dans les détails puisque j’ai un article exclusif sur le sujet, il faut comprendre que les couples qui se séparent à cause d’une amitié en ligne donc dans le monde virtuel tend à devenir des réalités si l’on s’en tient à l’idée que les possibilités de rencontrer l’amour via le monde virtuel  peut constituer en soi la possibilité réelle car les rencontres peuvent être consommer réellement avec un rendez-vous entre les deux partenaires qui se rencontrent dans le monde réel et donc dans la vraie vie. Toutefois, les gens qui rencontrent leur partenaire sur les sites de rencontre devaient savoir gérer leur relation trouvée. Pour le reste, c’est une question de réciprocité mutuelle des deux partenaires.

Actuellement il y a de plus en plus de sites de rencontre et chacun d’eux offre de véritable possibilité pour trouver l’amour. Ce qu’il faut toutefois ce sont des techniques et des attitudes positives à quiconque qui veut trouver l’amour de sa vie. Voyons quelques unes d’entre elles que j’ai moi-même testées sur plusieurs sites de rencontre.

1 – Investir lorsqu’on est prêt et pas avant.

L’un des objectifs des gestionnaires des sites de rencontre c’est de gagner de l’argent. Or pour quelqu’un qui veut trouver l’amour, la mojorité des fois, l’argent n’est pas un problème puisque le plus grand nombre des consommateurs des sites de speed dating et de rencontre font partie de la classe moyenne avec des revenus fixes et stables.

En revanche, c’est souvent cette capacité de payer qui nuit énormement à la rencontre de l’amour vrai et véritable. Les personnes qui cherchent l’amour sur internet et sur les sites de rencontre devaient se méfier de l’importance de l’argent d’une part en tardant le plus possible leur inscription sur les sites de rencontre afin de faire le tour des propositions disponibles, mais surtout afin de bien se pratiquer les phrases à dire.

Les chercheurs de l’amour doivent également s’habituer à dialoguer et à discuter avec quelques partenaires sélectionnés afin de comprendre ce que le partenaire idéal cherche lui aussi de son côté. Si internet et les sites de rencontre permet de rencontrer rapidement des partenaires potentiels, cependant ils permettent moindrement de conclure des relations amoureuses pour cause, il faut comprendre que certaines personnes pensent et croient même que les sites de rencontre sont comme des buffets chinois où tout est disponible et de ce fait, ces personnes veulent que tout soit bien garni.

Certaines personnes ont leur liste d’épicerie et cherchent par conséquent des partenaires parfaits. Or la réalité est une tout autre chose compte tenu que les personnes et les partenaires parfaits n’existent pas ni dans le mode réel ni non plus dans le monde virtuel. Néanmoins rien n’empêche à personne de se fixer des buts et plus particulìèrement le type de partenaire désiré par contre il faut être beaucoup plus réaliste sur la personne que l’on veut rencontrer.

2 – Choisir de se présenter sur ses meilleurs jours

L’un des points les plus importants lorsque l’on veut se rendre sur les sites de rencontre c’est son apparence car c’est le premier élément qui permet au partenaire idéal de s’intéresser et de vouloir aller plus loin et possiblement devenir l’amour de sa vie. En effet, il faut se photographier ou se faire photographier par un spécialiste qui peut aider à donner et à faire une très bonne impression.

Cependant, il faut éviter de faire une photo après une colère ou encore moins après une période boulversante par exemple après une dispute, après un divorce ou toute sorte de mésaventure car la photo mémorisera son état d’esprit de l’instant où la photo a été prise, alors il faut tout simplement se méfier de publier n’importe quelle photo et encore moins de publier n’importe laquelle qu’on a souvent à la portée.

L’essentiel est donc de choisir une photo qui nous présente sur ses meilleurs jours, bien dans sa peau, beau, heureux, merveilleux, et joyeux. De plus il faut offrir un regard travaillé où invitation et oubli de soi se mêlent dans une sensualité permettant de faire rêver tout admirateur et potentiellement son âme soeur. Pour y arriver il d’abord s’entraîner devant son miroir ou avec le regard des amis disponibles.

à suivre….

Hermann Cebert

 

This gallery contains 0 photos


Poster un commentaire >


Dix Mesures et Décisions pour stimuler l’activité Écoomique et Encourager le Développement Économique en Haïti (partie 1).

Dix Mesures et Décisions pour stimuler l’activité Écoomique et Encourager le Développement Économique en Haïti (partie 1)

Poster un commentaire


Dans cette série d’articles, je ferai quelques propositions et des analyses sur le développement économique plus particulièrement de l’intensification de l’activité économique du pays contrairement aux intellectuels qui font des discours vides de sens et de pragmatisme.

J’utilise des mots simples et je simplifie les théories économiques et commerciales afin de permettre à plus d’un de bien comprendre le jargon du développement économique, commercial et social. Par respect pour mes idées j’espère que tous ceux qui vont les utiliser fassent la promotion de mon site en donnant l’adresse du lien où sont publiés mes textes.

J’insiste également sur mes droits d’auteurs en obligeant de quiconque une autorisation de citer de ma part. Enfin je remercie tous ceux qui continuent de me faire parvenir leurs commentaires et leurs suggestions.

Le philosophe éveillé
expérience de la solitude

1 – L’État doit créer un organisme autonome et indépendant qui s’occupe uniquement des politiques de prix, de la qualité des biens sur le marché national et sur le marché international.

Cet organisme doit être déconcentré sur tout le territoire avec un bureau de service dans chaque ville

2 – L’État doit fixer des barèmes de prix plafond et de prix planchers à partir des pourcentages de profits acceptables pour les produits importés (légèrement supérieur pour encourager le développement de la production nationale et locale) et également des pourcentages de profits sur les biens produits localement dans le pays ( raisonnablement inférieur aux biens et aux produits importés) Cette mesure permettra de baisser le coût de la vie dans le pays et assurant le développement local.

3 – L’État doit fixer des normes sur les formules de périodes de paye des ouvriers et des employés dans le pays soit par semaine, par quinzaine et qu’aucune entreprise y compris l’État doit payer leurs enployés ou leurs travailleurs à d’autres échéances que hebdomadaire ou à la quinzaine afin d’encourager la circulation de l’argent dans l’économie et du coup augmenter l’intensité de l’activité économique dans le pays.

Toutes entreprises qui ne respectent pas cette norme de la paye doivent payer des intérêts au prorata des taux fixés et du ombre de jours de retard encourus par les fautifs.

4 – L’État doit encourager avec des mesures incitatives toutes les entreprises y compris les organismes communautaires, les entreprises de service, les banques et les coopératives comme c’est le cas des tenanciers des jeux de hasards et les stations d’essence à avoir des succursales dans toutes les villes afin de rendre accessibles les services qu’elles offrent à l’ensemble de la population du pays et du coup réduire les dépenses inutiles des ménages.

Les réductions de taxes et tout un système de financement peuvent être associés à cette politique de déconcentration des services sur l’ensemble du territoire national.

5 – L’État doit le plus rapidement lancer une campagne d’enregistrement identitaire afin de permettre à tous les haïtiens d’avoir leurs pièces d’identité qui devaient englober, l’acte de naissance, le certificat de baptême, la carte sociale, la carte de santé et de médicaments, la carte électorale et d’élections nationales et enfin une carte de coopérative et d’actions sociales puisque l’État peut valoriser le service social en accordant des privilèges à tous ceux qui au cours de leurs vies auront servis bénévolement la société.

Il est anormal que l’on privatise autant les services d’identité avec un tel coût dont on fait la publicité actuellement à sept cents cinquante gourdes puisque les haïtiens payent plus cher pour ce service que n’importe quel citoyen dans les pays développés où ces services sont quasiment gratuits.

6 – L’État doit lancer une campagne d’ouverture de compte pour chaque citoyen dans les banques afin de faciliter les échanges, faciliter l’épargne privée, mais surtout afin d’intégrer plus et tous les ménages dans le circuit formel de l’économie.

De même, l’état doit inciter les banques à se moderniser en leur demandant de mettre plus de services à la portée de leurs membres comme par exemple plus de guichets automatiques avec une bien meilleure qualité de services contrairement à ce qui existe actuellement où les systèmes tombent en panne trop facilement.

L’État doit encourager les dépôts bancaires directs dans les comptes bancaires des ménages cela facilitera les transactions et les règlements de factures plus rapidement.

7 – L’État doit déconcentrer ses services en les étalant sur tout le territoire c’est-à-dire, déplacer les employés dans les ministères et les organismes pour les affecter dans toutes les villes afin d’offrir des services de proximité comme il le fait pour les services de police et ce sans que cela coûte beaucoup d’argent puisque ces employés sont déjà rémunérés.

Les seules dépenses que l’État consentira seront les frais de déménagement que l’on pratique partout dans le monde et cela devait permettre une répartition des revenus sur l’ensemble du territoire sans compter les effets multiplicateurs qui doivent en résulter.

8 – L’État doit encourager l’organisme responsable de production d’Électricité dans le pays à électrifier toutes les villes du pays quitte à ce que cette entreprise autonome s’endettent pour financer ces projets d’électrification du pays avec l’énergie éolienne, l’hydro-électricité, l’énergie solaire qui est abondante dans le pays afin de moderniser les habitudes de consommation énergétique dans le pays mais aussi en vue de faciliter les échanges et la communication dans le pays mais également cela facilitera le développement de la consommation des produits électriques et électroniques etc…

9 – L’État doit créer des organismes de développement local et régional constitués des directeurs et des présidents d’entreprises locales et régionales avec des structures indépendantes des appareils gouvernementaux mais ayant leur propre direction avec leurs propres employés dont une dizaine de personnes selon les besoins mais qui peuvent être constitués avec les nouveaux diplomés qui peuvent profiter du savoir des jeunes universitaires pour des stages durant l’Été et les périodes de fêtes comme il y en a plusieurs en haïti.

10 – L’État doit créer un organisme de mobilité des ressources humaines au niveau national pour les stages des étudiants nationaux et internationaux mais également pour la mobilité internationale des étudiants haïtiens car ces étudiants doivent pouvoir comprendre les nouveautés dans leurs domaines plus particulièrement ce qui est actuel dans les autres pays.

Un fonds devait être mis en place par l’État afin de financer ces jeunes étudiants mais plus particulièrement, l’État doit mettre sur pied un programme de prêts et bourses pour l’ensemble des étudiants dans le pays.

Dans le prochain article je ferai une analyse de ces dix mesures afin de faciliter leur réalisation et je souhaite que le président, les ministres, les députés, les sénateurs et les politiciens en général viennent lire cette série de textes et me laissent leurs commentaires.

Hermann Cebert

Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

This gallery contains 0 photos


Poster un commentaire >


Le voyage vers le désert enneigé.

Le voyage vers le désert enneigé

Poster un commentaire


À travers ce vaste territoire entre les maritimes et les prairies

Le poète prendra le large non pour fuir, mais redécouvrir

Il s’immobilisera un instant et se glissera dans son imagination

Loin des effervescences quotidiennes de la vie à Montréal

et surtout tout le long du fleuve saint-laurent jusqu’au lac érié

Le poète décide de partir en voyage intérieur d’une province à l’autre

Il s’enfoncera dans les forêts souffrantes en passant les humaines solitudes

juste pour voir et revoir les lacs et les rivières allergiques aux éternuements

Des industries et des technologies modernes qui font couler leurs rhumes

aux abords des chemins et des voies férrées déjà très asphaltées

Le poète voyagera et s’éloignera de toutes les villes individualisées et centralisées

pour jeter son regard et ses coups d’oeil sur les animaux qui disparaissent et  décimés

Sans émotions et de jugements, il s’arrêtera pour le temps d’une pause non méritée

Sous le grand sapin qui se trouve entre les deux rangées d’épinette

en vue de se protéger du vacarme des transporteurs qui ont acquis des droits de passage

Entre les arbres dénudés par les règlements de profit et le sol assoiffé de l’éthique

il constatera le visage des érables sur les palettes qui crient sous leur fardeau

Tandis qu’au loin arrivent étoudissant les responsabilités ges générations futures

Mais suivant toujours son parcours de solitaire et d’éthnographe, il poursuivra

il ne voudra surtout pas s’énerver ni non plus prendre en pitié son environnement

Le poète n’ira pas à la baie d’ungava, ni à la baie james, et non plus à la baie chapman

il ne prendra pas de bateau ni d’avion pour se rendre à london pas plus qu’il n’ira en grande Bretagne

il ne bougera pas  de montréal pour se rendre en Ontario sur la rue Ontario

De kingston seulement il fera le tour de la rue montréal pour jaser un peu en français

Mais il pourra  s’étirer pour aller à aylmer loin de sainte-catherine et non à hull mais proche de london

Il prendra son café sur la rue king non à london mais plus proche de la rue queen à toronto

Entre la rue  et Spaldina il prendra la rue saint-laurent pour aller manger au quartier chinois à montréal

mais je passerai un instant à sainte-catherine plus au Sud de la rue à quelques pas de delson

sans m’arrêter sur la rue principale j’irai voir la chute non celle de mont-morency, mais celle de niagara falls

par un tour en bateau sur le lac de magog, j’observerai les états-unis à partir de winsor, j’irai à Buffalo

je ne verrai pas les gratte-ciel de montréal, mais de la rue younge je prolongerai ma vue sur maisoneuve

entre l’aéroport trudeau  et john f kennedy je regarderai les passagers  sortir de l’aéroport pearson

de loin et plus proche à la tour incliné je me rendrai au sommet de la tour cn pour observer montréal

mais du haut du stade olympique j’observerai l’architecture de la grande région de toronto

toutefois, c’est au sommet de la bourse de montréal que j’obsererai les baleine de saint gédéon

Le poète devra ramener ses expériences pour ceux qui n’ont jamais voyagé à l’intérieur

il prendra le traversier de lévis pour quitter saint gédéon vers les rives de rivière du loup

il ira à saint-tite pour le festival western mais c’est à saint-constant qu’il choisira où aller

entre le casino du lac et sainte hélène, il préfèrera le big apple pas à new york mais en ontario

c’est ainsi qu’il choisira de manger et de dormir  au frontenac pas le château mais dans un dortoir

aujourd’hui c’est demain, alors il se réveillera pour poursuivre son voyage

Hermann Cebert

This gallery contains 0 photos