La poésie qui transporte


 

Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

Viens, laisse-toi transporter par la poésie

Sifflement grincement des roues de train

Entre les escaliers roulants les ascenseurs

Des changements de ligne à faire

 

Viens, viens voir couleurs et coutures

Je t’emmènerai sous la ville opportune

Découvrir les langues et les cultures

Grâce à la poésie qui transporte

 

Je suis ici, venant d’ailleurs lui, va ailleurs

L’autre arrive de là-bas et va plus loin.

Hommes femmes enfants, écoliers ou retraités

Espaces adaptés pour tous

 

Noirs, blancs, latino, arabes, asiatiques…

Ils parlent français, arabe, créole, ou espagnol

Cette musique, blues, jazz opéra, rock, gospel,

Elle apaise en nous transportant tous ensembles

 

On y est c’est ici le spectacle

Sur écrans toute l’actualité en direct

De la voûte aux babillards,

De la poésie à toutes les vues

 

Hermann Cebert

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s