Le président revient au Pays après avoir suivi Des cours Intensifs de Gouverance donnés par les Anciens ministres de Jean-Claude Duvalier et de la CIA


Le Président Martelly regagne Port-au-Prince lundi prochain

Totalement rétabli après son embolie pulmonaire, il arrivera en compagnie du Premier ministre désigné, Laurent Lamothe, parti le rejoindre à Miami avec des parlementaires

Publié le vendredi 27 avril 2012

Après deux semaines d’absence, le Président Michel Martelly, qui se faisait soigner à Miami pour une embolie pulmonaire, sera de retour à Port-au-Prince lundi soir, a annoncé vendredi dans un communiqué le bureau de communication de la Présidence.

Le chef de l’Etat, dont la santé est désormais stable de l’avis de ses médecins, donnera une conférence de presse au salon diplomatique de l’aéroport international Toussaint Louverture, précise le communiqué.

Le chancelier démissionnaire et Premier ministre désigné, Laurent Lamothe, doit accompagner le convalescent à son retour. Il est parti vendredi à destination de la Floride en compagnie d’une délégation composée des Sénateurs Kély Bastien, Edwin Zenny, John Joël Joseph et Yvon Bissereth dans le cadre d’une « visite de solidarité » au chef de l’Etat.

Le 16 avril dernier, M. Martelly avait été évacué d’urgence vers les Etats-Unis à bord d’un vol commercial suite à de fortes douleurs qui seraient les séquelles d’une récente opération à l’épaule.

Ce départ précipité quatre jours seulement après son retour d’un premier séjour médical aux Etats-Unis et les informations officielles diffusées ont suscité une controverse au Parlement, dans la classe politique et au sein de la population sur la nature de la pathologie dont souffrait le dirigeant haïtien.

Le Sénateur Westner Polycarpe a jeté un pavé dans la mare en affirmant qu’il ne s’agirait pas d’une embolie pulmonaire, mais de préférence gazeuse, un syndrome que provoque généralement la consommation de drogues.

Dans une interview à une station haïtienne de Miami, Radio Méga, le Président a révélé qu’il était passé à deux doigts de la mort.

Ancien chanteur de Compas, Michel Martelly, qui bouclera le 14 mai prochain la première année de son quinquennat, en est déjà à sa troisième hospitalisation au cours des six derniers mois. spp/Radio Kiskeya

Haïti-Présidence-Santé

Trois Sénateurs et le Premier ministre désigné visitent Martelly à Miami

Au lendemain d’une intervention du Sénateur-médecin Westner Polycarpe ayant écarté, sur fond de vives préoccupations, l’hypothèse de l’embolie pulmonaire au profit d’une embolie gazeuse, la « maladie des drogués » dont souffrirait le chef de l’Etat

Publié le jeudi 26 avril 2012

Une délégation composée des Sénateurs Kély Bastien, Edwin Zenny, John Joël Joseph et du Premier ministre désigné, Laurent Lamothe, est attendue vendredi matin à Miami où elle doit rendre visite au Président Michel Martelly en convalescence aux Etats-Unis après avoir été victime d’une embolie pulmonaire, il y a environ deux semaines.

Cette initiative intervient au moment où les informations sur la nature de la maladie du chef de l’Etat suscite doutes et interrogations dans certains milieux et ont porté le président de la commission santé du Sénat, Westner Polycarpe, à émettre l’hypothèse d’une embolie gazeuse, maladie dont souffrent généralement les toxicomanes.

L’initiative de ce voyage a été prise par le bureau du Sénat, de concert avec le chancelier démissionnaire et successeur potentiel du Premier ministre Garry Conille, a indiqué le président de l’assemblée, Dieuseul Simon Deras. Il a laissé entendre que la Chambre des Députés pourrait aussi dépêcher ses représentants en Floride.

Ami proche et partisan inconditionnel de M. Martelly, Edwin « Edo » Zenny a, de son côté, fait savoir que toutes les dispositions ont été déjà prises et le Président informé de la composition de la délégation.

Sur sa lancée, il s’en est pris à son collègue Westner Polycarpe qui, assure-t-il, manque de jugement et a besoin d’être recyclé en tant que médecin après ses considérations sur la maladie présidentielle.

Dans ses explications scientifiques, le premier Sénateur du nord, ancien allié du dirigeant haïtien passé à l’opposition, avait remis en question le diagnostic de l’embolie pulmonaire officiellement annoncé en affirmant que l’intervention chirurgicale subie récemment à l’épaule droite par le chef de l’Etat ne saurait provoquer une telle pathologie.

« Des artistes et hommes d’Etat consomment de la drogue afin de pouvoir surmonter leur stress, ce qui crée un caillot rempli d’air qui bloque la circulation sanguine », avait déclaré mercredi le parlementaire en suggérant que M. Martelly, qui a connu une carrière musicale marquée par toutes sortes d’excès, pourrait se retrouver dans une telle situation.

Le Dr Polycarpe avait, au nom de la commission santé, écrit au président de la Chambre haute pour solliciter l’envoi à Miami d’une délégation bicamérale devant se renseigner sur l’état de santé de Michel Martelly et la durée approximative de son « incapacité temporaire ».

L’un des élus attendus vendredi aux Etats-Unis, le Sénateur Kély Bastien, lui aussi médecin de profession, avait émis de sérieux doutes sur la thèse de l’embolie pulmonaire en faisant remarquer que, si tel avait été le cas, le Président s’exposerait à la mort en prenant d’urgence un avion de ligne non médicalisé.

Se réjouissant de son net regain de forme depuis sa convalescence, l’ancien chanteur dit « Sweet Micky », au pouvoir depuis un an, le mois prochain, a confirmé la maladie officiellement annoncée et remercié ceux qui l’ont soutenu dans cette dure épreuve. Dans une vidéo enregistrée à son hôtel, le chef de l’Etat a aussi déclaré que son retour imminent ne tenait plus qu’à l’autorisation de son équipe médicale. spp/Radio Kiskeya

http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article8776

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s