Jean Dominique a été assassiné par des dirigeants Lavalas selon Manno Charlemagne: Pourquoi maintenant? Les agents de la CIA-KGB, Manno chalmay ancien conseiller de Michel Martelly


 La Propagande EST une ARME à tranhant divers

L’ex maire de Port-au-Prince, Joseph Emmanuel Charlemagne a révélé que Jean Dominique a été assassiné parce qu’il était un potentiel candidat à la présidenc…e aux élections de 2000.

 
PhotoPhotoPhotoPhoto
 

Conseiller spécial du président Préval au pouvoir, Jean Dominique était l’un des fers de lance de l’organisation Kozepep. Cette organisation jouissait d’une grande popularité dans les milieux ouvriers et paysans et était supportée par le président Préval.

M. Charlemagne explique que les dirigeants de la Fondation Aristide avaient qualifié d’ingrat, l’agronome Dominique qui n’avait pourtant pas annoncé publiquement sa candidature.

Photo de Viktwa Pepla.

Intervenant à l’émission Métropolis de Nancy Roc, l’ex maire de Port-au-Prince a soutenu que Jean Dominique n’avait pas été tué pour ses prises de positions en tant qu’animateur vedette et commentateur politique de radio Haïti Inter. Selon M. Charlemagne, la mort de Jean Dominique était devenue inéluctable à partir du moment ou la haine avait envahi le  » Lumpen Proletariat qui accompagnait Aristide ».

Interrogé sur les accusations contre Dany Toussaint, l’ex maire de Port-au-Prince juge qu’elles sont non fondées.  » C’est tomber dans la solution facile d’accuser Dany », martèle M. Charlemagne.

Pour montrer l’importance de Kozepep, M. Charlemagne a fait remarquer que cette organisation s’est transformée en 2006 en la Plateforme politique Lespwa

Publicités