Le Vrai Discours Actuel de Hermann Cebert

J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti


Les 21 drapeaux du militantisme de Evans Paul dit K-Plim: Un modèle pour les jeunes


Les 21 drapeaux du militantisme de Evans Paul dit K-Plim: Un modèle pour les jeunes.

Publicités

Les 21 drapeaux du militantisme de Evans Paul dit K-Plim: Un personnage politique de Haïti sur qui plane un doute permanent


Certain de mes lecteurs doivent se douter de mon actuel intérêt pour l’homme politique haïtien, Evans Paul, et doivent se demander ce qui me pousse à jeter un regard sur le militantisme de K-Plim alors que depuis le début de cette année on le retrouve, le premier janbvier 2014 aux Gonaïves aux côtés de Jean-Claude Duvalier, de Michel Martelly et de Prosper Avril qui sont respectivement trois dictateurs, trois duvaliéristes et néoduvaliéristes.

De même, on retrouve également monsieur Paul aux côtés de Michel Martelly pour signer l’accord bidon violateur de la constitution de 1987 et usurpateur des compétences légales du parlement haitien. Plim semble oublier ou encore ne veut pas se rappeler que tout amandement de la constitution du pays doit respecteer les prérogatives mêmes de celle-ci, donc, tout homme politique démocrate se doit de surveiller à ce que celle-ci soit protéger et principalement devant un régime qui s’arroge de droit et n’ayant aucun respect pour les lois du pays et pour les institutions du pays et mieux encore pour les acquis démocratiques dont K-plim en a aussi pays des prix forts.

Évidemment, c’est là l’intérêt qui m’anime présentement et qui me pousse à m’aventurer dans l’univers du militantisme de Evans Paul afin de ressortir les différents changements de camps de celui que je croyais, naïvement bien sûr quand j’étais jeune comme un modèle pour les jeunes issus des masses populaires.

Tout naturellement, il ne faut pas négliger mes intérêt pour l’éducation et la formation intellectuelle et civique des jeunes du pays. À ce niveau, je ne saurais râter une telle occasion pour envisager une telle écriture que des biographes, journalistes et des histoiriens aurait dû déjà écrire d’autant qu’il y a tellement d’autres politiciens qui nous ont déjà laissé ou qui vont bientôt disparaître alors que jusqu’à présent il n’y a aucun écrit sur eux.

Tout naturellement, je peux me permettre de tenter de croire de la bonne foi de K-Plim dans soit dans son precessus de guérison et de reconciliation avec et par rapport à ses bourreaux que furent Jean-Claude Duvalier et Prosper Avril cependant également je ne pourrais pas non plus m’empêcher de me laisser douter de certains liens primitifs que K-Plim aurait déjà eu avec ces derniers et l’auraient permis d’être encore en vie. Je n’en sais rien de tangible à ce sujet.

Par contre, en exemple de l’Afrique -du-Sud, je ne crois que K-Plim pourrait invoque son désir de pardonner ses bourreaux dans l’impunité et sans un vaste mouvement de justice ce serait alors cautionner les criminels et laisser la voie libre aux éternelles impunités. À ce propos, je crois qu’au moins Evans Paul doit cela aux générations montantes selon un idéal démocratique dont il se vante continuellement.

Ceux qui ont commis des crimes doivent faire face à la justice et payer leurs monstruosités et, c’est aussi le rôle de K-Plim de contribuer à cet effort dans une dynamique de démocratisation de Haïti malheureusement, ce qu’il fait c’est donner une image sainte à ces criminels notoires du pays en leur permettant de se redorer le blason.

La  présence et la signature de « l’Accord  EL Rancho » de K-Plim aux côtés de michel joseph martelly est aussi un autre point qui me semble inadmissible de la part Evans Paul ce, au nom de tous les militants de K.I.D comme l’ancien professeur Jean Ennie qui a été l’un des victimes du régime militaire de michel françois que martelly avait ouvertement appuyé. En ce sens, je me demande que veut enseigner KP aux enfants de l’ex militant du KID. K-Plim se doit de leur donner des réponses et des explications avec sa présence et son appui infaillible à un régime qui exclut les masses dans ses agendas.

Malgré tout, il peut sembler normal pour Evans Paul de se trouver et d’appuyer le régime néoduvaliériste aux intérêts de la classe dominante puisque dans la foulée des opérations du coup d’État de 2004, c’est le même KP qui se trouvait aux côtés de Apaid pour renverser le gouvernement d’Aristide. Cela dit, il est dans ses habitudes de changer de drapeau comme un caméléon le fait régulièrement.

 

Certains disent que Prosper Avril avait été un ancien de la C.I.A. et durant le coup d’État du 30 septembre 1991, il y avait bruit que Evans Paul ait pu participer bien que personne ne puisse véritablement apporter des preuves tangibles là-dessus néanmoins, le doute subsiste encore sur l’implication ou non de Eans Paul.

D’autres personnes croient également que Evans Paul seraient un agent plus ou moins dormant pour les services secrets canadiens et dominicains et en ce sens qu’il aurait trouver la majeur partie de ses financement auprès de ces services et des agences de liaisons qui opèrent sur le terrain en Haïti pour les comptes de ces pays.

Pour appuyer ces suspicions, ces gens évoquent le silence de K-Plim sur des sujets qui touchent les intérêts de ces pays comme par exemple, le coup d’État de Guy Philippe avec les aides de la compagnie minière canadienne Sainte Geneviève ainsi que le financement par les groupes et les personnalités dominicains durant les dernières élections en Haïti.

 http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/125875/Evans-Paul-surfe-entre-le-pardon-lopposition-et-le-pouvoir.html#.UyCiN5IWVDo.facebook

à suivre…

Hermann Cebert

This gallery contains 0 photos

Les 21 drapeaux du militantisme de Evans Paul dit K-Plim: Un modèle pour les jeunes


Je me souviens très bien de la première fois, dans les années 1984-84, lorsque j’ai rencontré Evans Paul bien connu aussi sous son nom d’artiste K-Plim ou encore KP comme Lilianne Pierre-Paul aime bien le nommer. J’étais très jeune, j’étudiais en Ébénisterie chez les frères Salésiens, École Nationale des Arts et Métiers (ÉNAM). À cette époque, Evans Paul était très populaire et tout les jeunes y voyaient en lui un activiste politique courageux, brave, intelligent, inspirant dont le militantisme paraissait infaillible et le nationalisme irréprochable.

C’était cette image de politicien nationaliste et intègre que que j’avais de Evans Paul et je croyais qu’il n’était même pas réel alors que je l’écoutait à Radio Cacique où il animait ses émissions. En fait, jusqu’à ma première rencontre avec lui, un après midi, aux environs de 5h00 pm, juste après notre prière quotidienne du soir à l’école.

Et puis, c’était l’improbable, l’ex-président Jean-Bertrand Aristide, à cette époque Titid, nous a dirigé, vers le côté de l’école, pour nous présenter Evans Paul. Je me souviens avoir demandé à Titid: C’est qui Evans Paul? Et, il répliqua, mais C’est K-Plim, Un grand homme politique, un grand Militant politique. Je me suis approché de Plim et lui a serré la main et c’était tout un honneur pour moi car, à la manière de n’importe quel jeune actuellement qui rencontre son idole favori.

Arrivé, une heure plus tard chez moi, je me suis vite empressé de rapporter cette rencontre à quelques uns de mes amis avec qui je discutait et m’impliquait déjà en politique. Il faut comprendre, que K-Plim était extrêmement recherché à cette époque à la fois pour ses opinions contre le régime de Jean-Claude Duvaier que pour ses oeuvres littéraires en créole très politisées.

Pour certains de mes amis, du fait avoir rencontré et serré la main de K-Plim, moi aussi, j’étais en danger et cette naïveté nous envahissait tous et, je me souviens plus particulièrement de l’un de mes meilleurs Amis, Guy Dorvil, Gand Militant et activiste politique, décédé il y a quelques années maintenant, qui me disait, il faut que l’on aille prier pour K-plim car s’il lui arrive quelque chose, les tontons macoutes vont me questionner et nous risquons de nous faire arrêter. Je crois que cette peur non justifiée de mes amis et moi était dûe, avec mes recules actuels, à la façon que je leur parlais de mon Idole de l’Époque, je veux parlé de K-Plim.

Evans Paul était pour moi un exemple vivant de conviction, de militantisme, de nationalisme, de leadership mais aussi, de courage, de détermination, de volonté et de persévérance. Il semblait savoir ce qu’il voulait: la démocratie, le progrès, le développement pour Haïti et tous les haïtiens. Pour cela, il avait toute mon admiration et j’essayait de ne jamais râté ses interviews alors même qu’on avait chez nous de la difficulté à avoir de l’électricité.

Après le départ de Jean-Claude Duvalier, le 7 Février 1986, mes convictions étaient renforcées et je commençais déjà à définir mes intérêts et mes engagements en politiques car d’un côté j’avais les implications de Jean-Bertrand Aristide et les encouragements qu’il nous faisait et de l’autre côté j’avais K-Plim, Manigat, René Théodor, Gérard Gourgue, Marc L Bazin, Victor Benoit, sans oublier les Mesieux, Turnep Delpé etc… J’étais dans une grande école de formation de conscience et mes professeurs étaient tous ces politiciens et également des journalistes comme Lilianne Pierre-Paul, Compère Filo, Serge Beaulieu poour ne citer que ceux-là. Vous ne pouvez pas imaginer comment et combien j’étais ouvert d’esprit pour développer mon nationalisme à travers tous ces intellectuels et ces hommes qui m’avaient précédés.

à suivre ….

Hermann Cebert

This gallery contains 0 photos

L’indépendance du Québec remise aux calendes grecques: La fin abrupte du règne de Madame Pauline Marois


J’ai  déjà abordé la Question de l’indépendance du Québec dans plusieurs autres articles et plus particulièrement, invoqué les caractéristiques des politiciens québécois se disant nationalistes et indépendantiste comme étant des opportunistes, des menteurs et des traitres malheureusement, cette élection de 2014 semble confirmer se que je supposais il y a quelque temps déjà.

Mieux encore, cette année le peuple québécois est en train de de découvrir la vraie nature de ses politiciens et plus particulièrement avec ceux du Parti Québécois (PQ) dont les stratèges du Parti ainsi que de sa Cheffe, Madame Pauline Marois. En effet, comme plusieurs autres observateurs externes de la scène politique québécoise, je doutais des convictions profondes de la Cheffe du PQ et ce depuis les accusations de Jacques Parizeau avec à sa célèbre citation:« Nous avons pedu le référendum, à cause de l’argent et vote ethnique» et également, on peut se souvenir les fameuses conditions de Bernard Landry:« Nous ferons un référendum, lorsqu’il y aura des conditions gagnantes» comme si les immigrants par leurs votes étaient les moyens pour rendre le Québec Indépendant et véritable garantie pour les conditions gagnantes.

Après le poing levé de Pierre Karl Peladeau, PKP ou le Petit King de la Presse au Québec, qui nous a clairement annoncé les raisons de son engagement en Politique: «Je me suis engagé pour faire l’indépendance du Québec» mais entrée fracassante de PKP qui semblait dire à tous les québécois que le projet de pays était à la fois l’affaire des hommes d’affaires prospères et l’affaire de tout les québécois contrairement aux doutes que les fédéralistes agitaient à savoir, qu’un Québec Souverain et Indépendant n’allait pas attirer les investisseurs et des hommes d’affaires. Évidemment, c’est Raymond Barbeau qui avait raison lorsqu’il disait déjà, depuis les années 1960, que le Québec avait de grandes capacités économiques et d’attractions pour assurer lui même son indépendance et que contrairement aux évangiles de la peur des fédéralistes, l’indépendance du Québec permettrait au Québec de gérer lui-même ses propres affaires.

Si l’arrivée de PKP avait l’aire de donner une grande bouffée d’aire au mouvement souverainiste et indépendantiste, surtout avec les différents appuis des anciens premiers ministres du Québec, le Peuple québécois a très vite descendu de ses nuages d’espoirs réels de se fonder une Véritable Nation, puisque les Intérêts de la Cheffe Péquiste et des différents stratèges péreux du Parti, ont d’une part forcé Pierre Karl Péladeau à se cantonner comme suiveur et mouton de panuge en ayant endossé le nouveau rôle qu’on lui a attribué, celui qui est semble-t-il entré en politique pour assurer le développement du Québec, des raisons économiques quoi.

Pour bien comprendre la remise aux calendres grecques de l’indépendance du Québec par lea cheffe et les stratèges du Parti Québécois, il y a plusieurs éléments d’analyse à retenir dont celui que j’ai ci-haut évoque le Manque de Courage des élites du parti, La peur de ces derniers et le manque d’héroisme qui paralyse tous les chefs du PQ à l’exception de Parizeau et de René Lévesque qui malgré leurs échecs, ont eu au moins le Courage de tenter leur chance et d’avoir essayé au bout de leur conviction ce, avec et malgré les engrenage des structures constitutionnelles et de la logique de parti qui réglémente le système politique québécois.

Aujourd’hui, en 2014, La cheffe du PQ est en train d’abandonner le Québec d’espoir de Lévèque: « si je comprends bien, vous êtes en train de me dire à la prochaine fois» Or, cette prochaine fois est plutôt remises aux calendres grecques car ceux qui auraient dû être en avant de la scène de présentations et de représentations du Parti Québécois comme Bernard Drainvil, Jean-François Liséé, Léo Bureau Blouin, Martine Desjardins ont été sacrifiés pour l’arrivée détournée de PKP et cela annonce semble-t-il sans aucun doute même sans l’appui des anciens fidèles de Jean Charest au PLQ, un gouvernement Majoritaire de Philippe Couillard.

L’indépendance du québec est et sera piour plus tard, car elle est remise aux calendres grecques et avec elle, cette indépendance, Madame Pauline marois. Une fin donc abrupte d’un PQ au féminin n’aura pas fait non plus la différence.

à suivre….

Hermann Cebert

This gallery contains 0 photos

Essai de vérité sur les vérités controversées de la science: pour mieux comprendre l’univers et l’origine des espèces partie 2: Nous Sommes Dieu et nous avons missions de coloniser le Soleil


Et, voici tu te tiendras la tête renversée pour te tenir debout car le ciel qui est ta demeure est sous tes pieds et tous ceux qui me cherchent doivent me trouver là où je suis et non là où je les ai créé, en bas, sous leurs pieds. Que cela soit dit car la seule vérité inaltérable et ainsi tu me trouveras au temps voulu et à l’heure voulue. (l’évangile des derniers versets de Dieu).

 

Dans le premier artile sur les vérités controversées de la science, j’ai discuté de l’origine de l’homme et de la méthode scientifique éronnée telle qu’elle a été enseignée jusques là et j’avais surtout interrogé le rôle de la lune et du soleil ainsi que de tous les astres dans les échanges d’informations. De même, j’avais mis en évidence les possibilités de réenvisager nos sources de connaissances ce à partir des points de vue d’astrophysiciens comme Gallilée, Hubble et Einstein.

Ainsi, j’ai mis au doute toute la charpente de la structure de nos certitudes scientifiques qui ne correspondent pas à la réalité de l’univers, et sur la base de cette nécessité de refondation de la science, j’ai ouvert la voie à l’acceptation de l’existence des extraterrestres, ce que nous sommes vue qu’il existe des êtres qui vivent au ciel car ils nous ont précédé, nous nous sommes préédés, et en les succcédant, nous sommes conditionnés à nous rendre à leur rencontre puisque le but unique et collectif que nous partageons avec eux c’est d’atteindre le ciel comme eux là où ils s’approchent présentement.

J’ai mis en doute les paradigmes scientifiques ainsi que tous les modèles de construction de la vérité dite scientifique en ce sens, j’ai discuté du non sens et de la rhétorique scientifique actuelle comme étant la source profonde et primaire des égarements des modèles scientifiques acceptables dans les milieux scientifiques pour pousser les curiosités humaines vers ce qui me parait le plus utile des modèles de construction de vérité.

Cela étant, je veux me permettre de remettre les pendules à l’heure en ce qui concerne une vérité évidente celle de la loi de l’harmonie qui régit l’univers. En effet, alors qu’il est pour moi une certitude véridique, par contre la dogmatique scientifique nous a habitué à reconnaitre et à accepter le contraire pour vrai. Voyons voir.

Depuis ma tendre enfance, on m’a enseigné que le soleil était dans le ciel et par conséquent le ciel se trouve donc au dessus de nous cependant en faisant mes propres observations je constate que le soleil se trouvait sous mes pieds ou du moins que le ciel devait se trouver sous mes pieds et non au dessus de ma tête. De même je me suis rendu compte que si la lune et les lunes des planètes jouent vraiment des rôle de miroir, par contre, il n’est pas vrai pour le soleil bien que dans les faits, le soleil apparaisse comme possédant toutes les caractéristiques d’un miroir.

Cela étant, j’admets toutefois que très certainement certains éléments se trouvant sur le soleil s’apparentent et produisent des matières qui possèdent les mêmes caractéristiques d’un miroir puisque le coeur du soleil est un élément de miroir. En observant la lune, je suis parvenu à cette vérité que puisque le soleil est la source de toute matière dont gaz sel eau, métaux, etc il doit être évident que des objets miroirs existent à la surface du soleil.

Nous sommes au dessus du soleil c’est la raison pour laquelle nous recevons la chaleur du soleil et non pas parce que le soleil nous réfléchit les rayons d’une source autre de chaleur. Notre chaleur est directement arrivée du soleil néanmoins quant aux informations que nous recevons des êtres extérieurs, elles nous arrivent de nous-même, des planètes qui ont été formés avant la terre sur laquelle certains d’entre nous vivent présentement. Il est pour moi hors de tout doute que notre terre, la terre se tient au dessus du soleil parce que venant directement du soleil. Cette terre et tous les autres planètes et corps dits célestes se trouvent au dessus du et des soleils par conséquent, tous ces corps se tiennent au dessus du soleil comme un parachute au dessus de la terre, la tête du parachute se tient vers le soleil qui serait le ciel mais dont les pieds sont tournés vers la terre qui est le point de départ du parachute c’est ainsi qu’en prenant de l’envol, l’air se concentre du côté terrestre dans la même position que le pied. C’est de cette même façon que la terre se place par rapport au soleil alors même qu’elle s’éloigne sérieusement de son lieu d’origine qui est le coeur du soleil.

Notre espèce d’origine est à quelques années lumières de nous, et ce plus éloignés que nous du soleil, et notre présence sur terre fait partie d’une mission que nous avions commencé il juste quelques milliers d’années si je me réfère à l’histoire de notre mémoire actuelle. Malgré, nos pertes de mémoire qui nous a retardé dans la conquête du soleil et de notre origine, j’estime que nous nous sortons asse bien. Nous les humains sur terre, nous sommes tous égaux dans notre mission et chaque groupe d’entre nous révèle une partie cachée de notre mémoire collective.

Ceux qui veulent croire que nous étions programmés pour être des esclaves ce sont encore ceux qui ont perdu leur mémoire d’extraterrestre et également la mémoire de leur mission. Nous nous sommes arrivés il y a juste quelques milliers d’années mais pour les difficultés que nous avons rencontrées ensembles mais éparpillées sur toute la surface de la terre, mais que notre perte de mémoire en était notre véritable pièce manquante du puzzle de notre mission celle qui a pour objectif de fouler un jour le sol du soleil et de tous les soleils de l’univers et enfin de découvrir l’absolu. Nous sommes éternellement plusieurs et multiples, mais aussi et surtout nous sommes un et un seul être même et unique.

C’est en ce sens que nous arrivons à nous tromper dans nos recherches puisque nous ignorions où se trouvait notre ciel et notre origine versus notre notre futur. Alors que nous nous dirigeons vers le ciel avec la tête à l’envers, nous invoquons le soleil comme si celle-ci se trouvait sur notre tête alors qu’il se trouve sous nos pieds.

Comment se fait-il que n’ayons jamais compris cette vérité jusqu’à vouloir essayer de nous expliquer par notre point d’origine au lieu de nous tourner vers le ciel qui est notre destination véritable. Pour bien comprendre cette faute, il faut comprendre que notre système de représentation ne nous permet pas de concevoir un univers dans lequel nous serions expulsés comme c’est notre réalité présente.

En ce sens, nous nous sommes limités de façon intellectuelle parce nous avions confondu notre position par rapport au soleil étant notre principale repère proche. Nous n’avions pas d’autres modèles de repères qui nous aurait permis de omprendre et surtout de nous observer et du coup à cause de cette seule réalité, nous nous sommes rendus incapable d’envisager une nouvelle réalité telle une plus grande réalité qui nous donnerait assez de distance par rapport à nous et au soleil afin de mieux nous comprendre et de mieux comprendre cette réalité fictive qui n’est donc pas notre méta réalité. Il nous aurait fallu une méta réalité qui nous aurait permis de nous observer et d’observer nous-même et notre soleil matriciel celle de quoi de nous venons.

De même qu’il nous est difficile de différencier les odeurs dans une salle, dans une chambre dans un environnement parce que nous y sommes en permanence, il en est de même pour nous de saisir et de différencier notre réalité actuelle à partir de notre propre compréhension de l’état de cette réalité. Autrement dit, en vivant dans une réalité, qu’il s’agisse d’environnement ou de lieu ou de connaissance, si nous ne sortons pas de cette réalité pour découvrir une nouvelle réalité différente de celle que nous connaissons habituellement, il nous est impossible d’avoir une certitude sur cette réalité qui nous absorbe et qu’en retour nous absorbons également.

Pourtant, en tant que entité pensante, nous sommes capables de concevoir une et plusieurs méta réalité qui peut nous permettre de nous sortir de notre réalité ambiante afin de pouvoir nous observer. Il est vrai cependant que très peu de gens soient vraiment capable de consevoir une réalité multidimentionnelle et d’ailleurs, on est très peu de gens et d’êtres à pouvoir réflécchir en univers multidimentionnel voir penser et discuter de la sorte. C’était notre situation à l’époque des cavernes, période où nous avons fait notre arrivée sur terre, comparable à celle que devront vivre nos frères les humains qui se rendront bientôt sur mars. Ces gens devront s’adapter à cette nouvel environnement et vu qu’ils tomberont malade, qu’ils perdront la mémoire, ils oublieront le but de leur voyage sur mars tout comme nous lorsque nous sommes arrivés sur terre.

Reconsidérons les faits pour mieux comprendre notre oubli et la perte de mémoire qui en est résultée. En effet, qu’elle est notre véritable menace actuellement en matière de santé? Ce n’est pas le cancer qui est notre principale menace, au contraire et également c’est l’alzheimer. C’est notre ennemi principal car cette maladie nous a forcé à perdre notre temps et à oublier, donc double sens, à la d’où nous sommes venus et où nous comptions nous rendre c’est-à-dire visiter la terre et découvrir s’il y avait quelque chose de différent qui nous permettrait de bien comprendre et de bien connaître notre origine. Malheureusement, nous nous heurtions à cette grave maladie qu’est l’alzheimer et comme conséquence, nous étions obligés de tout recommencer en transformant nos vérités en mythes puis nos mythes en croyances et en superstitions.

 

Malgré cette perte de mémoire, notre peuplement de la terre, gardait pourtant intacte notre mémoire à la fois sur les lieux et à travers nos transmissions orales de telle sorte que chez les Africains qui forment les entités les plus évolués, on retrouve cette vérité devenue croyance que l’homme est Dieu et que nous avons les souvenirs d’un monde merveilleux tel notre paradis, chez les Asians ou du moins les  asiatiques, il y a cette idée devenue croyance que nous nous atteindrons la lumière en nous implosant en divers particules divines de lumières, chez les Européens, il y a cette logique qui est devenue vérité véritante que nous sommes raisonnables et en cela nous sommes responsables de notre état d’être, par ricochet nous sommes en mesure de résoudre tous nos problèmes, chez les amérindiens il y a une compréhension élevée de nous-mêmes celle qui nous rend responsable de notre environnement étant que cette mère nature peut nous nourrir si nous savons utiliser le nécessaire, chez les Aborigènes d’australie nous retrouvons tous ces éléments ainsi que des symboles et des traditions qui nous rappellent que nous nous sommes égarés c’est le cas des graffitis et des tatouages que nous portons sur nous pour nous permettre de nous identifier et en ce sens il n’y a aucune différence entre un gps qui nous permet de nous déplacer et les tatouages que nous inscrivons sur nous ni non plus les puces qui nous incorporons bientôt et déjà.

À notre arrivée sur terre, au lieu de nous tenir ensemble pour nous multiplier pour par la suite nous déléguer des missions, nous nous sommes éparpillés partout sur la terre et lorsque nous avions connu des boulversements climatiques et environementaux divers et exposés à des gaz et toxications diverses, nous commencions à développer des maladies et la plus terrible, l’alzheimer. Et c’est là que nous sommes devenus des ennemis pour nous mêmes, nous ne pouvions plus nous reconnaître semblables mais surtout compagnons d’une même mission. C’est là notre tour de Babel c’est-à-dire, ayant été des êtres arrivant de plusieurs comtés , plusieurs planètes, et parlant plusieurs langues, mais également ayant été des petits groupes, nous avons maintenu nos langues primaires et oubliant les langues secondaires que nous nous étions appropriées compte tenu les besoins de nos missions.

Les prochaines expéditions sur mars riquent de se reproduire sur mars si nous ne mettons pas en cause notre éparpillement primitif. Alors, imaginons que c’est chaque goupe, chaque pays Russes, Américains, Européens, Chinois et Africains qui se rendent seuls sur mars, nous allons reproduire les problèmes que nous les extraterrestres avions rencontrés et ces extramartiens, les extratérrestres que nous étions mais terrions que nous nous acceptons d’être actuellement, perdront la mémoire et reproduirons les mêmes clichés et les mêmes conflits que nous connaissons actuellement. Nos maîtres mots actuels doivent être ensembles et toujours ensembles nous tenir pour ne pas perdre nos acquis technologiques, scientifiques et le plus précieux encoore, notre mémoire vive, celle qui consiste à nous rappeler qui nous sommes, des extraterrestres, des extramarstiens et des extravénusiens puis enfin des extrasolariens afin de pouvoir toujours revenir vers le ciel d’où nous sommes venus.

En fait, plus nous allons nous rapprocher et fouler le soleil, plus nous serons exposés à des dangers qui auront des conséquences sur notre mémoire et sur nos connaissances de nous mêmes. Nous pouvons nous rappeler que notre voyage sur la terre a été très longue et aujourd’hui nous n’avons qu’à imaginer le voyage que feront nos frères sur mars et sur vénus dont le soleil et les soleils pour comprendre les chocs et les transformations que ces extramarstiens, ces extravénusiens et surtout ces extrasolariens vivront et connaitrons pour se rendre compte des probabilités de perte de mémoire qui en résulteront.

Ces être qui ne maîtrisent pas tous actuellement toutes les technologies et toutes les sciences une fois arrivés à destination, faisant face à des conditions atmosphériques diverses et inconnues, risquent fort bien de perdre leur mémoire et si par hasard, ils se disperseront sur ces sols, tout indique qu’au troisième, quatrième génération leurs enfants oublieront déjà qui ils sont et d’où ils viennent. Ce sera alors l’éternel recommencement. Ces enfants de terriens, devront tout recommencer et ils transformeront les vérités que leur raconteront leurs parents en mythes et les croyances de leurs parents deviendront des fables et des histoires lointaines. Tout comme nous, ils seront incapables de lire et de comprendre les hiérogliphes que seront les codes et les langages numériques et ils se demanderont comment des hommes sont parvenus à construire des machines comme les robots et ils croiront que c’étaient leurs parents qui les avaient construit de la même façon que nous en comtemplation devant les constructions gigantesques des pyramides et des colosses qui peuplent la terre.

 

Ainsi, si je dis à quelqu’un que le soleil est sous nos pieds alors que le ciel est sur notre tête, je suis sûr et certain qu’il trouvera cette idée contradictoire parce que son entendement est habitué à associer le soleil au ciel alors que la vérité en est que le soleil est à l’opposé du ciel.

Voilà ce qui est fondamentalement renversant, double sens, en effet, telle est la véritable situation dans laquelle nous vivons et cette réalité n’est pas saisissable pour certain jusqu’à aujourd’hui car la représentation actuelle que nous partageons et qui s’est imposée comme vérité transcendentale à cause de certaine interprétation de certaine religion et de certaine connaissance scientifique pourtant notre véritable représentation devait nous permettre sans discussion d’admettre que nous sommes dans une position renversante par rapport au soleil et de fait, nous sommes au dessus du soleil et non sous le soleil.

Conséquemmement, nous avançons à l’envers vers le ciel. Par ailleurs, c’est parce que nous nous éloignons du soleil qui fait que nous évoluons et en nous tournant vers le soleil, nous recherchons notre état primitif et non notre destinée. Pour bien renverser notre système de représentation, nous devons nous placer dans une méta réalité qui nous permet de saisir notre point de départ et notre direction actuelle. Ainsi, si nous considérons un chaudron dans lequel on fait bouillir nos condiments ou tout simplement de l’eau, nous constaterons que plus le feu est intense et que l’eau se met à bouillir, il se forme des bulles d’évaporation qui montent et qui s’éloignent du chaudron mère et personne sauf s’il y a un couvercle, ne peut prédire où va véritablement les bulles d’eau qui s’évaporent à partir du chaudron sous l’effet de la chaleur qui fait bouillir l’eau du chaudron.

Néanmoins selon l’environnement nous pouvons assister et voir ou constater que certaines vapeurs retombent dans le chaudron en particulier les vapeurs plus proches du chaudron mais pour le reste, les vapeurs peuvent se rendre vers le plafond supposons que ce chaudron se trouve dans une cuisine de maison. Évidemment, lorsque nous nous faisons cuire nos aliments parfumés, nous pouvons constater que même très loin à l’extérieur de notre cuisine et de notre maison que nous pouvons sentir l’odeur et le parfun de nos aliments. Cela signifie que les vapeurs peuvent s’éloigner très loin du lieu d’origine de la cuisson de nos aliments, telle est la réalité de ce qui s’est passé depuis la naissance de notre planète, et depuis notre apparition. Nous sommes du soleil et nous et tout ce que nous sommes avec les êtres, les choses et notre environnement.

À présent, il faut reconnaître que nous sommes des produits du soleil c’est-à-dire, que la terre et toutes les planètes et les autres corps qui existent sont le produit dérivé issu d’une matière primitive appelée planétariat qui est à son tour le produit de collision entre particules de lumière de feu qui constituent le feu dévorant qui est le soleil. Par la rencontre de plusieurs rayons chauds de lumière, il se produit une matière blanche qui est le planétariat et en brulant suite à des explosions successives, il se crée de la matière dont les minéraux et le vivant.

En ce sens, l’homme et la matière sont les déchets d’un procéssus chimique et physique issus du planétariat mais surtout préalablement à partir du soleil même cependant il est très probable que le vivant soit apparu après la formation de la matière donc des planètes mêmes. Les observations sur vénus et mars montrent une certaine certitude par rapport à cette probabilité. Et tout près de nous, j’ai pu observer que les planètes semblent naitre paralèllement et en même temps que les gaz, l’eau et la terre.

Par conséquent, qu’il puisse exister différents types de planètes avec des matières et des êtres différents et divers qui peuplent l’ensemble de l’univers depuis la nuit des temps. En fait, nous sommes les derniers êtres vivants à prendre forme dans le cosmos et évidemment, qu’il existe des êtres plus évolués que nous qui se trouvent à des distances extrêmement éloignés de nous au moins à des distances de neptune de nous présentement. Voilà une première explication des extraterrestres au couleur vert qui ont l’habitude de nous visiter. Mais en fait, tout semble plutôt confirmer que l’homme soit venu sur terre dans l’objetif de nous rendre vers le soleil comme en mission pour nous trouver notre origine vu que nous soyons plutôt arrivés des confins de l’univers, donc du ciel dans le but unique de découvrir l’origine de l’absolu.

Je suis presque certain que nous ayons perdu une partie de notre mémoire par rapport à notre lieu d’origine qui serait les cieux, d’autres planètes celles qui sont extrêmement éloignées du système solaire actuel qui constitue également notre système de représentation cosmogonique de l’univers.

Et, je présume que ces êtres ont peut-être, voire partagent avec nous notre même système de représentation qui consiste à voir le soleil comme au même endroit que le ciel. De ce fait, ils doivent se tourner comme nous vers le soleil pour tenter et essayer de comprendre leur origine se ce n’est déjà saisi et compris.

À mon avis, et cela est vrai, tous les corps viennent du soleil y compris l’homme. Cela étant, en produisant les planètes, par sa chaleur, et les explosions successives qui se produisent au coeur du soleil, il se produit des poussées extrêmement forts qui font émerger à la surface du soleil ces corps et ces planètes qui sont obligés de s’éloigner du soleil et à mesure qu’il se produit des explosions solaires les corps et les planètes s’éloignent d’avantage du soleil pour se diriger vers le ciel, l’extrème confin de l’univers. Cela étant, les corps et les planètes s’apparentent à des parachutes ou à des ballons gonflables qui étaient auparavant sur la terre avaient pris de l’altitude pour s’éloigner de la terre et pour y revenir sont obligés de perdre de l’altitude.

Autrement dit, chaque corps et chaque planète qui émerge du soleil s’élève vers le ciel mais à l’envers soit la tête vers le soleil et les pieds ou dessous vers le ciel qui est la destination finale. Lorsqu’il fait jours par exemple sur terre, nous les humains avons la tête tournée vers le soleil nous faisant croire et comprendre que le soleil se trouve sur notre tête alors que dans les faits, nous sommes placés à l’envers de notre position de direction et de ce fait, c’est lorsque nous sommes le soir et la nuit que nous avons véritablement notre tête dans la véritable position de direction.

 

Nous avons jusqu’ici confondu, notre lieu d’origine avec notre lieu de direction parce que nous ignorions que le soleil se trouvait en dessous de nous et par ce fait que les planètes une fois nées s’éloignent du soleil.

Ici, je suis sûr que cela est dûe à une mémoire historique qui a été programmée pour concevoir et voir le soleil comme notre objectif à atteindre c’est-à-dire, un objectif programmé initialement, particulièrement si nous considérons que nous sommes venus sur terre en vue de nous approcher du soleil avec pour mission de nous rendre au coeur du soleil. Cette idée est quasiment une certitude et elle met déjà en lumière notre relation avec notre essence divine et d’être extrêmement supérieurs, notre véritable origine.

De nos jours, et notre mémoire se réveille en y pensant probable la possibilité de nous rendre habiter sur mars et sur vénus comme si notre cerveau répond sensationnellement à cet désir mais que nous nous décourageaons à la seule idée de nous rendre sur neptune ou pluton qui devaient être aussi résonnable comme démarche et plus facile à atteindre comme en direction de pluton nous pouvons facilement profiter des courants naturels des explosions solaires.

En réalité, loin de nous avoir vu évoluer, ces deux derniers milénaires, nous avons cessé de nous laisser évoluer. Ce qui sevait signifier pour nous deux dmarches dignes d’une véritable évolution, nous aurions dû poursuivre deux démarches, celle qui consiste à nous développer des machines nous permettant de nous rendre sur le soleil et d’autres pouvant nous permettre de retourner vers les cieux, là d’où nous venons préalablement sur les planètes les plus éloignés du système solaire proche que nous sommes présentement.

Nos démarches actuelles doivent nous conduire à nous enmener vers le soleil et un retour à notre terre d’origine là d’où nous arrivons et malheureusement notre côté matérielle veulent encore s’accrocher à la terre comme si nous étions des terriens, ce que nous ne sommes vraiment pas. En observant les cultures et les croyances actuelles, je me rends compte que ceux qui se disent actuellement civilisés sont les moins avancés tandis que ceux que l’on considère actuellement comme sous développés sont les plus avancés, puis ces derniers ne se sont jamais considérés comme des humains, mais comme des dieux, ce que nous sommes véritablement.

Nous sommes Dieu, et nous le demeurons pour toujours, nous vivons à des niveaux d’évolution divers, nous sommes ici et partout à la fois, C’est nous Dieu, l’unique Dieu et le Véritable Dieu, qu’il en soit ainsi pour toujours.

à suivre….

Hermann Cebert

This gallery contains 0 photos

Haïti, la véritable menace pour les intérêts des Américains


Depuis l’indépendance d’Haïti de 1804, les américains brandissent le drapeau de leurs intérêts en mentionnant que Haïti représentait toujour un danger permanent pour leurs intérêts non pas aux États-Unis mais directement en Haïti. C’est au nom de ces intérêts majeurs que les américains se sont débarqués le 15 juillet 1915 pour coloniser ce pays que des braves et fiers indigènes d’Hayti ont montré au monde des blancs que Tout homme et Toute femme sont des Hommes et des Femmes mais également, c’est ce Pays des Dieus Noirs invoqués par les amérindiens taynos qui n’a pas accepté la présence coloniale des américains sur cette véritable terre des libertés humaines dont Charlemagne Péralte en est la figure marquante.

Sur quelle base les américains peuvent-ils continuellement affirmer qu’Haïti représente-elle une menace permanente pour leurs intérêts alors qu.ils ne supportent pas l’économie et l’investissement dans ce pays qui se trouve à quelque milles marins de leur territoire? À combien s’élèvent les investissements américains en Haïti et quel est le volume des transactions entre Haïti et les États-Unis par rapport aux autres partenaires d’affaires qu’ont les américains avec le reste du monde? Est-ce que Haïti représente plus d’intérêts pour les américains que ses autres partenaires dans le monde ou encore est-que Haïti est le premier plus grand pays investisseurs aux États-Unis?

Je sais comme quiconque d’autre que  ces réponses sont connues et répondues par tous mais il faut toujours continuer de les poser afin de mieux comprendre les raisons pour lesquelles les américains continuent de traiter Haïti comme son arrière cour où ils doivent maintenir tout Un grand peuple en Otage et dans la misère alors que les véritables ennemis des américains ce sont les pays qui reçoivent plusieurs milliards de dollars d’aide par année mais qui les trahissent continuellement. La crise en Ukraine est un exemple vivant qui permet de comprendre les vrais ennemis des américains où des alliances se font dans leurs dos afin de détourner leurs attentions sur d’autres problèmes malheureusement, c’est encore le peuple haïtien qui est critiqué dans tous les rapports de la honte qu’ils continuent de publier pour ternir l’image de ce Grand pays qu’est Haïti.

Si les Américains deurent aveugles sur le comportement de certains des bénéficaires de leurs aides internationales, nous les Haïtiens ne devons pas pour autant nous laisser empoisonner par les rapports publiés sur les conditions de l’homme dans notre pays et nous sommes sûrs que les cause profondes de la menace que Haïti a représenté et représentera toujours pour les américains ce qu’ils se disent des américains blancs ou des américains noirs mulâtres et latinos c’est d’abord et avant notre histoire grandiose c’est-à-dire celle d’avoir montré à la face du monde que l’Homme Noir Existe et il est un Homme au cas ou d’autres ne l’aurait toujours pas su. Certainement en Arrachant l’homme noir à la colonne de l’exploitation et de la rigueur immorale et inhumaine de l’esclavage, Haïti constituait depuis ce que les administrations et les gouvernements américains désignent par la menace permanente pour les intérêts américains puisque c’est grâce à cette liberté pour tous que l’esclavage a été aboli aux états-Unis quoique trop tardif par rapport à notre réalité historique.

Les américains oublient que ce sont eux qui doivent une dette historique et non nous autres qui les devont quoique ce soit. Nous les avions aidé à Savannah et chaque année nous contribuons énormement à leur budget qu’ils s’agissent des haïtiens qui financent leur régime de retraite ou qu’ils s’agissent des profits astronomiques qu’ils récoltent chaque année sur le commerce des refus de visas qu’ils n’accordent pas chaque année à 75 000 à 120 000 haïtiens dont les coûts s’élèvent à $190. 00 par demande avec les possibilités de plusieurs refus par année.

Il est donc évident que les Américains et les administrations américaines doivent se rappeler qu’ils n’ont aucune leçon à nous donner en matière de démocratie ou de liberté car lorsque nous avions Hissé notre tradeau de liberté plusieurs années après leur indépendance de 1776, ils ne connaissaient pas encore la signification et la définition du mot liberté puisqu’ils n’avaient pas encore reconnu l’homme noir comme Un Homme. Notre liberté à été pour tous mais la liberté américaine avait été pour seulement les blancs donc, nous n’avons aucune leçon à recevoir de quique ce soit et moins encore par les États-Unis et des américains. On a qu’à se référer au cas des Ku kux Klan qui jouissent d’un système de tolérance alors que les membres des black Panther demeurent encore des ennemis de l’État américain.

Voici en quelque sorte le contexte il nous faudra comprendre les différents rapports américains sur les droits de l’hommes en Haïti et cela devait nous montrer les voies à envisager pour mieux comprendre comment négocier nos intérêts avec les américains qui ont la volonté de nous maintenir sous leurs bottes assassines. mais en même nous ne devons pas ignorer que pour que les américains fassent sortir de tels rapports sur Haïti alors que la maison blanche venait juste de recevoir le commandeur Michel joseph Michel Martelly, président de Haïti, qu’ils avaient placé au pouvoir en Haïti, il est fort probable que ce sont des rapports publiés pour fagiliser le régime martelly en vue de lui forcer la signature de tous les accords bidons sur l’exploitation des mines de pétrole, d’or et de coltant qu’ils exigent depuis toujours dans le pays. Mais plus encore, on pourrait même se questionner sur certains autres intérêts des américains au vénézuéla que martelly serait incapable de réaliser pour une certaine missioncontre le régime de maduro au Vénézuéla par conséquent, les américains auraient publié ces rapports accablants pour pour pousser les Conzé haïtiens à exiger le départ du régime en place en Haïti.

De même que nous nous opposons au néoduvaliérisme du régime martelly-lamothe de même nous trouvons extrêmement dangéreux les actions des groupes dits de l’opposition qui veulent plonger le pays dans le chaos.

à suivre…

Hermann Cebert

This gallery contains 0 photos

IL était une Fois la terre….

Poster un commentaire


Hier soir, à l’heure habituelle de la lune, entre les étoiles, le soleil

Le froid de la chaleur du soleil nous faisait dégoûter goutte à goutte

 

Nos peurs et nos émotions jouaient à destabiliser la température

Alors que sous nos pieds, comme du papier, le sol ose se déchirer

 

Du chaud et du froid, les vapeurs de nos convictions se liquéfient

alors que les tours et les murailles se désagregent pour en faire

 

Les princes et les princesses se confondent

tandis que mourrant sont les rois et les reines.

 

Les pensées et les idées devenaient colère et rage

Et il en pleuvait du sang et de tous les sangs, le rouge.

 

Par quatorze redevient quatorze en vingt-et-un un six

et par cette journée de nuit, un trois pour la guerre czx

 

C’est ici la fin du règne du christ, et avec périront fidèles et croyants

Le bleu devient vert et le cristal jaunit et noir de jaune éclatant par de 13

 

Punir n’est le jeu des pleurs, chemin vers notre étandard toute la beauté

La lumière noire et de noir était la lumière du plan au degré des 784 tstr 1

 

Les fleurs de lumières et lumière de cristal par le noir plus pur que 3423 vwsa AQY

Jemirah Hé Gué wu rah Alep Lhamed par les qrwa au zones 8951 RaklNimahw 571

 

Hermann Cebert

This gallery contains 0 photos