La Révolution Essentielle des Noirs Américains: La nécessité du Réveil à l’échelle mondial de tous les noirs, partie 2


Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

Mes chers lecteurs, vous avez remarqué que j’ai décidé de me pencher sur les problèmes que vivent les américains aux États-Unis et que j’avais lancé l’idée et le projet de La Révolution Essentielle que les Noirs du Monde doivent réaliser dans les années à venir ce, depuis tous les pays de l’Afrique, en passant par le Brésil, les États-Unis, Haïti, dans tous les pays de l’Europe et également dans tous les pays de l’Amérique du Sud et des CaraÏbes.

Je sais que vous vous demandez pourquoi ce titre et quelles sont les différentes composantes de cette Révolution Essentielle. En effet, le nom de cette révolution n’est pas un hasard en ce sens qu’il comporte effectivement plusieurs essences qui caractérisent tous les noirs du monde mais également, ce titre recouvre assez bien les Différentes Révolutions Essentielles dont nous les noirs devons obtenir de nous-mêmes afin d’éradiquer une fois pour toute toutes les formes de préjugés et de discriminations dont nous sommes encore objets de la risée des autres peuples et des autres races, plus particulièrement les blancs et les asiatiques.

De part les Différents Essences que tous les noirs du monde doivent retrouver, il y a les objectifs essentiels et les besoins essentiels que nous devons trouver satisfaction et de ce fait, les événements de Ferguson doivent constituer pour nous le moment d’un vaste Mouvement de Traformations Essentielles dans nos façons d’être, dans notre compréhension de nous-mêmes, dans notre compréhension de nos environnements mais surtout de notre affirmation sur tous les plans et dans tous les domaines.

Nous devons nous unir et construire notre Solidarité Mondiale des Noirs  entre nous tous et de tous les territoires que nous occupons ou partageons avec les autres races humaines. De plus nous devons tout aussi multiplier nos outils et nos médiums de communication pour nous affirmer et faire notre propre promotion. Nous devons transformer et adapter les idéologies existentes à nos manières de penser et de vivre voire en inventer ou développer de nouvelles.

C’est également ce que nous devons faire sdans le domine de la science et des technologies afin d’offrir aux générations futures des exemples et des modèles bien vivants à qui ils pourront s’identifier et poursuivre leurs épanouissement.   Ferguson, Saint-Louis de Missouri nous a montré que malgré tout ce que l’on dit et tout ce que l’on pensait des États-Unis en matière d’avancement et de réalisation des Américains Noirs qui ont enrichi cette grande puissance aux prix de leurs souffrances atroces et inhumaines, les blancs qui contrôlent ce pays n’ont pas vraiment changé et qu’ils considèrent encore les noirs comme inférieurs à eux.

De l’autre côté également, nous retrouvons les noirs qui ne semblent toujours pas comprendre dans quel pays et dans quel système répressif et de servitude qu’ils vivent et qu’ils doivent combattre. Mais se battre contre un tel système ne doit pas être une révolte contre les intérêts des blancs c’est-à-dire contre leurs biens par le lynchage, la destruction de leurs biens ou de leurs richesses mais contre leurs propres attitudes et les propres comportements de s noirs mêmes.

Le changement et les transformations nécessaires et essentielles doivent s’opérer dans les âmes dans les consciences de tous les noirs et cela doit produire de nouvelles consciences et de nouvelles âmes concurrewntes à celles des blancs. 

à suivre ….

 Hermann Cebert

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s