Le Vrai Discours Actuel de Hermann Cebert

J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti

Accord Tripartite du 29 décembre 2014: ENTRE LES REPRÉSENTANTS DES TROIS (3) GRANDS POUVOIRS DE L’ÉTAT AUTOUR DE LA CRISE PRÉÉLECTORALE.

Poster un commentaire


Accord Tripartite du 29 décembre 2014

Cet accord a été signé par les représentants des 3 pouvoirs de l’État Haïtien

Publié le mercredi 31 décembre 2014

 

ACCORD TRIPARTITE DU 29 DÉCEMBRE 2014
ENTRE LES REPRÉSENTANTS DES TROIS (3) GRANDS POUVOIRS DE L’ÉTAT AUTOUR DE LA CRISE PRÉÉLECTORALE.

LES REPRÉSENTANTS DES TROIS (3) POUVOIRS DE L’ÉTAT :
MICHEL JOSEPH MARTELLY, AGISSANT TANT EN SA QUALITÉ DE CHEF DE L’ÉTAT QUE COMME CHEF DU POUVOIR TIF, REPRÉSENTANT LE POUVOIR EXÉCUTIF ;

SIMON DIEUSEUL DESRAS ET JACQUES STEVENSON THIMOLÉON, RESPECTIVEMENT PRÉSIDENT DU SÉNAT ET PRÉSIDENT DE LA CHAMBRE DES DÉPUTÉS, REPRÉSENTANTS LE POUVOIR LÉGISLATIF ;

ANEL ALEXIS JOSEPH, AGISSANT TANT EN SA QUALITÉ DE PRÉSIDENT DE LA COUR DE CASSATION QUE COMME PRÉSIDENT DU CONSEIL SUPÉRIEUR DU POUVOIR JUDICIAIRE, REPRÉSENTANT LE POUVOIR JUDICIAIRE ;

Animés par la volonté de tout mettre en oeuvre pour garantir la confiance dans les institutions en assurant leur bon fonctionnement, dans l’ordre et la discipline et dans le respect de la Constitution et des lois de la République ;

Conscients que la situation politique actuelle a provoqué des retards successifs dans l’organisation des élections pour le renouvellement des mandats arrivés a terme des élus des collectivités territoriales, de la Chambre des Députés et du Sénat de la République, suivant le vœu des articles 63, 66, 68, 90.1, 92, 92.1, 92.3, 94.2. 95, 95.3 de la Constitution ;

Considérant que les acteurs politiques peuvent recourir à des accords ou conclure des pactes pour sortir le pays de toute éventuelle crise conjoncturelle :

Prenant acte de la mission du Premier ministre et des membres du Gouvernement :

ONT DE BONNE FOI ARRÊTÉ ET CONVENU CE QUI SUIT :

Le Chef de l’État nomme le Premier ministre après consultation avec le Président du Sénat et celui de la Chambre des Députés. Un gouvernement de consensus sera formé avec la participation des secteurs politiques de l’Opposition, de personnalités haïtiennes connues pour leur patriotisme, leur sens civique, leur droiture et leur intégrité, capables d’inspirer confiance à tous les acteurs politiques en général et à ceux participant au processus électoral en particulier ;

Le Chef de l’État, conformément aux articles 101 et 105 de la Constitution, convoque le Corps Législatif à l’extraordinaire aux fins de :

2.1. Voter les amendements a la loi électorale avant le 12 janvier 2015 ;

2.2. Ratifier la déclaration de politique générale du Gouvernement de consensus issu des négociations avant le 12 janvier 2015 ;

2.3. Voter tout budget rectificatif ;

2.4. Ratifier les instruments et accords internationaux et voter tous proiets de loi mentionnés dans le menu de la convocation. notamment le projet de loi créant et organisant le fonds national de l’éducation ;

2.5. Analyser et vérifier les rapports de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA) de tous Grands Commis de l’État ayant sollicité décharge de leur gestion auprès du Parlement ;

2,6. Exprimer et déclarer la nécessité de concourir à un amendement constitutionnel.

Le Chef de l’État reconstitue le Conseil Electoral Provisoire en s’inspirant de l’esprit de l’article 289 de la Constitution en vue d’organiser les prochaines élections législatives et locales.

Les délais relatifs aux formalités diverses seront exceptionnellement réduits dans les dispositions transitoires de la loi électorale en vue de permettre la réalisations des élections législatives de l’année 2015 dans les meilleurs délais ; le Conseil Électoral Provisoire devant s’engager à organiser ces élections dans un délai ne dépassant pas cent vingt jours (120) à compter de leur date d’installation prévue pour janvier 2015.

Au deuxième Lundi de ianvier deux mille quinze (2015), les parlementaires dont les mandats arrivent à terme pourront continuer exercer leurs fonctions jusqu’à terminer quatre (4) années pour les députés. soit le vingt-quatre (24) avril deux mille quinze (2015) et six (6) années révolues pour les sénateurs soit jusqu’au neuf (9) septembre 2015, moyennant que cette clause soit entérinée dans la loi électorale avant le 12 janvier 2015. Dans le cas où les élections pour leurs remplaçants se tiendraient avant les dates correspondantes, leur mandat prend fin à l’entrée en fonction des nouveaux élus.

Une fois les amendements votés et transmis, le Chef de I’État s’assurera de leur publication conformément à la Constitution, ce, au plus tard le 12 janvier 2015.

Le non-respect de l’une des clauses contenues dans le présent accord entraine son invalidité avec toutes les conséquences de droit. Le Président de la République, Chef de l’État, veillera à la stabilité des institutions, assurera le fonctionnement des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État, conformément à la Constitution.

Le présent Accord sera signé, scellé par les partis et publié dans un numéro spécial du Journal Officiel de la République Le Moniteur pour être exécuté par les signataires, chacun en ce qui le concerne.

Fait à Port-au-Prince, le vingt-neuf (29) décembre deux mille quatorze (2014), An deux cent onzième (211ème) de l’Indépendance.

SUIVENT LES SIGNATURES :

Pour le Pouvoir Exécutif :
Michel Joseph Martelly

Pour le Pouvoir Legislatif :
Simon Dieuseul Desras et Jacques Stevenson Thimoléon

Pour le Pouvoir Judiciaire :
Anel Alexis Joseph

Publicités

This gallery contains 0 photos

Remerciement à tous mes lecteurs et lectrices: vous étiez plus de 68 000 à lire mes textes cette année 2014

Poster un commentaire


En cette fin d’année 2014, je tiens à remercier vous tous mes fidèles lecteurs et lectrices qui ont été plus de 68 000 pour seulement cette année de 2014. Je crois qu’il s’agit d,une nette amélioration de votre achanlandage sur mon blog par rapport aux années précédentes où vous étiez 242 en 2011, plus de 13864 en 2012, environs 25058 en 2013.  Par ailleurs j’aimerais vous remercier de m’avoir lu à partir de vos pays respectifs soit plus de 145 pays et je souhaite au cours des années à venir vous que vous puissiez me laisser des commentaires dans vos langues sur les articles qui vous plaisent et je me ferai le plaisir après analyses de les publier et surtout j’espère que vous choisissiez peut-être un jour de me laisser un petit texte sur la situation du pays dans lequel vous vivez et d’où vous me lisez régulièrement cela donnerait une autre touche spéciale à l’originalité de mon blog.

Je traduis vos visites et vos lectures des articles sur mon blog comme recherchant toujours d’analyses plus profondes que ce que l’on vous serve habituellement dans les médias traditionnels.

De même, je traduis vos visites quotidiennes comme des encouragements à persevérer dans ma façon de faire en ce qui concerne l’étonnement et les engagements que je cherche constammenent à provoquer chez vous en vue de vous pousser à des réflexions plus en profondeur sur les problèmes et les situations qui vous touchent sur le plan national de Haïti et du Canada dont le Québec en particulier et sur le plan international dans les domaines tels que: politique, économique, social, culturel et environemental et scientifique.

Ce que j’attends en retour et entre autre de vous, c’est de vous entendre vous impliquer dans vos milieux, dans les groupes et les organisations qui correspondent à la fois à vos intérêts et à vos valeurs afin d’apporter vos contributions à votre société et dans laquelle vous vivez, si vous le faites, alors je considère cela comme l’effet de ma petite et minime contribution à l’améioration des divereses conditions humaines dans le monde. 

Je sais que plusieurs parmi vous veulent comprendre la logique de l’ensemble de mes discours actuels des actualités nationales et international, j’espère qu’au cours de l’année de 2015 j’aurai l’occasion de vous en donner plus de détail possible mais pour l’instant, il faut juste retenir qu’il y a plusieurs types de textes que je publie sur mon blog « Le Vrai Discours Actuel de Hermann Cebert », il s’agit des textes sur la politique, sur l’économique, sur le social concernant Haïti; des textes sur la science parce que c’est ce qui m’intéresse à part l’économie et la politique; il y a également des textes mystiques et sacrés qui dans l’ensemble me sont révélés en dormant; et comme je l’ai dit dans l’avant propos du blog, je publie des textes qui correspondent à des idées en évolution que je sélectionne plus souvent de façon intuitive car je fais de plus confiance à mon intuition qu’à ma logique et à ma raison qui sont souvent défaillantes à cause de mes environnements immédiats dans lesquels je vis; et encore enfin, il y a des textes poétiques ou du moins sous la forme de poésie.

Ces textes dits poétiques sont des condensés d’idées incompréhensibles et parfois qui présentent des structures contradictoires de pensées et d’idées sur lesquels je reviens toujours pour les développer en différents articles plus compréhensible et plus simples pour certains de mes lecteurs. C’est le cas dernièrement pour un texte que j’avais publié mais que j’ai dû rentrer parce trop condensé pourtant que je vais développer en plusieurs articles sur la rationalité non occidentale c’est-à-dire sur les prises de décision des non occidentaux comme les haïtiens et les gens de grandes croyances.

Je dois tout aussi vous rappeler les autres types de textes que je publie sur mon blog, ce sont les critiques de personnalités publiques comme par exemple des écrivains, des historiens, des politiciens et de toput personnage connu ou non. Ces critiques ont  deux objectifs fondamentaux sur le plan idéologique et sur le plan intellectuel.

la première consiste à forcer cette personnalité à choisir son camp idéologique puisqu’il existe plusieurs usurpateurs de titres de classe ou d’appartenance sociale alors que ces types d’individus renient leur vraie classe sociale c’était le cas de mes critiques sur Himler Rébu qu’on a vu s’identifier clairement à l’extrême droite politique de Haïti.

Deuxièmement, il y a des critiques qui vise à forcer la psersonnalité publique à s’améliorer et à se spécialiser dans ce qu’il fait le mieux. C’est le cas de mes critiques des textes de Lesly Péan non pas parce que je n’aime pas l’individu, au contraire je l’apprécie beaucoup et je trouvais qu’il était au début trop général dans ses textes et qu’il choisissait des références contradictoires ( par rapport à l’idéologie véritable de l’auteur qu’il citait. Dès fois il parle avec une vision de gauche alors qu’il citait un auteur de droite) citait dont il ne métrisait toujours pas. Mais dans l’ensemble j’aime ces textes surtout ceux où il donne et fait des descriptions, c’est son point fort.

Je pourrait vous rappeler des autres personnes que j’ai eu à critiquer sur mon blog dont Marvel Dandin, Lyonel Trouillot et Hérold Jean-François mais je veux juste me contenter de dire que je les apprécie tous mais leurs textes manquaient de profondeur et d’engagement personnel et civique et depuis mes critiques, j’ai pu constater leurs grandes améliorations et leurs profonds engagements ce qui les ont rendu plus dévoués et plus impliqués qu’ils l’ont toujours été.

J’ai beaucoup de respect pour ces personnalités publiques haïtiennes mais en tant que polémiste provoquant et provocateur je me permets de pousser les gens à s’améliorer et à se définir idéologiquement. Cette stratégie peut ne pas plaire à tout le monde, je suis très conscient mais, mon constat à la base de ce discours tranchant, incisif c’est qu’il y a encore trop de langue de bois et politiquement correct face à des groupes super puissants qui impoosent encore leurs lois d’omerta, du silence.

En Haïti par exemple, il y a trop d’intouchables et d’incritiquables comme les Brandt, les madsen, les Accra, les Mevs, les Biggio, les Handal, les Boulos, les Saliba, les Berhman, les deschamps sans oublier les Duvaliéristes notoires comme prosper Avril, les Cinéas, les Bennett, etc que la presse n’ose même pas critiquer parce que réalisme économique et des affaires obligent.

D’ailleurs, sur plus de 108 000 de lecteurs et lectrices qui lisent quotidiennement et régulièrement mon blog, plus de 45 000 sont des Haïtiens qui vivent en Haïti. Alors que, plusieurs politiciens, analystes, sociologues, journalistes ne cessent d,utiliser mes arguments pour animer des débats, pour prendre des décisions et pour enseigner à leurs élèves, aucun d,entre eux n’a été encore assez hônnete pour citer ses références. BIentôt, je publierai un texte sur les idiots en Haïti.

à suivre …  

Hermann Cebert

This gallery contains 0 photos

Mémoire de la Réconciliation de Evans Paul avec ses Bourreaux: un apperçu de la justice sous le gouvernement de Evans Paul

Poster un commentaire


Evans Paul avec deux autres prisonniers tabassés par les sbires d'Avril et montrés à la télévision
M.Apaid et M. Paul, têtes de pont du  mouvement Grenn-nanbounda en 2003
De gauche à droite, Evans Paul et Stephen Benoit à la signature de l'accord dit d"El Rancho"
Evans Paul en bonne compagnie avec Duvalier J-Cl, Martelly et Avril
Evans Paul désigné Premier ministre par Martelly décembre 2014
 

This gallery contains 0 photos

Mémoire de la Réconciliation de Evans Paul avec ses Bourreaux: un apperçu de la justice sous le gouvernement de Evans Paul

Poster un commentaire


Evans Paul, du progressisme à l’extrême-droite. Un parcours résumé en photos

Publié par siel sur 27 Décembre 2014, 11:42am

Evans Paul avec deux autres prisonniers tabassés par les sbires d'Avril et montrés à la télévision

Evans Paul avec deux autres prisonniers tabassés par les sbires d’Avril et montrés à la télévision

M.Apaid et M. Paul, têtes de pont du  mouvement Grenn-nanbounda en 2003

M.Apaid et M. Paul, têtes de pont du mouvement Grenn-nanbounda en 2003

De gauche à droite, Evans Paul et Stephen Benoit à la signature de l'accord dit d"El Rancho"

De gauche à droite, Evans Paul et Stephen Benoit à la signature de l’accord dit d »El Rancho »

Evans Paul en bonne compagnie avec Duvalier J-Cl, Martelly et Avril

Evans Paul en bonne compagnie avec Duvalier J-Cl, Martelly et Avril

Evans Paul désigné Premier ministre par Martelly décembre 2014

Evans Paul désigné Premier ministre par Martelly décembre 2014

Si approuvé par le Parlement, Evans Paul pourra t-il , comme Martelly, répondre aux attentes des différents protagonistes qui mènent la politique haïtienne ? Va t-il pouvoir remplir le cahier de charges ?

 Pour la Minustah : éviter le dossier du choléra et des abus divers commis par les troupes de l’ONU

Pour la RD : poursuivre  le programme de dépendance de l’économie haïtienne à celle de la République Dominicaine.

-Pour la Communuaté internationale : continuer de couvrir la corruption. Freiner la mise en accusation de Sophia Martelly et de son fils Olivier. Ne pas faire d’audit du gouvernement précédent afin de ne pas perdre la face par rapport à son choix de président et de gouvernance pour Haïti.

-Pour les gwo Zouzoun du monde de l’argent, Clinton et cie : faire comme si le Fonds Clinton/Bush pour la reconstruction n’avait jamais existé. Poursuivre les inepties économiques et écologiques comme la construction  de 3 aéroports dans la même zone : Ile-à-Vache, Cayes, Côtes de fer.    

– Pour les compagnies minières : avaliser le nouveau code minier écrit par eux et pour eux. Amender la Constitution de manière à leur permettre d’acheter de grandes surfaces et d’en chasser les occupants, comme fait auparavant sous Aristide et sous Préval avec repectivement Ouanaminthe et Caracole.

Non seulement, il lui faudra être un expert en « Kase fey, kouvri sa » mais il lui faudra organiser des élections « crédibles », c’est-à-dire que les élus qui sortiront du scrutin aient l’aval de la CI.

Ca en fait du boulot ! Martelly et Lamothe s’y sont cassé les dents.

Mais, on peut s’attendre à ce que ne soit pas dépourvu  de ressources en contorsions, l’homme qu’on voit tout souriant avec son bourreau Avril  ( pardonner personnellement c’est une chose,  mais  officialiser cette servitude volontaire en s’affichant avec des ex-tortionnaires est un acte d’irresponsabilité et de mépris envers les autres victimes, les sans-voix) 

This gallery contains 0 photos

La lettre du Premier ministre démissionaire Laurent Lamothe au président du Sénat

Poster un commentaire


Port-au-Prince, 19 décembre 2014

Monsieur Simon Dieuseul DESRAS Président du Sénat Palais législatif Port-au-Prince, Haïti En ses bureaux.-

Monsieur le président du Sénat, J’ai l’avantage de vous informer que, par lettre en date du 13 décembre 2014, j’ai remis la démission de mon gouvernement au président de la République, S.E.M. Michel Joseph MARTELLY.

Je profite de l’occasion pour vous informer que, pour des raisons personnelles, j’arrêterai de liquider les affaires courantes à partir du 20 décembre en cours.

Recevez, Monsieur le président du Sénat, l’expression de mes patriotiques salutations.

Laurent Lamothe

This gallery contains 0 photos

Le choix de Evans paul comme Premier Ministre de Haïti: le plus beau cadeau de Noël de Martelly à Evans Paul

Poster un commentaire


Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

Comme je l’avais anticipé et contrairement à plus d’un sur la premierministrabilité de Evans Paul comme l’un des moyens pour résoudre la crise politique actuelle ou du moins en théorie, les nouvelles confirment le choix de Evans Paul par le Président Joseph Michel Martelly.

C’est le meilleur coup politique du président de la République à la fois pour conserver sa propre place et pour ne pas déboucher, à court terme, sur une escalade de violence dans le pays au cours de la prochaine année hautement historique pour le pays.

Je crois que Evans paul ne devra pas rencontrer trop d’obstacles pour se faire accepter par les deux chambres du parlement de Haïti ni non plus au sein de la classe politique du pays.

Cependant, dans l’engrenage du régime néoduvaliériste et mulâtro-bourgeois du régime Martelly, les forces progressistes du pays ne doivent pas donner carte blanche au régime en place sous prétexte que c’est Evans Paul qui est le chef du gouvernement.

De même, l’entourage du régime martelly ne doit pas non plus considérer Evans Paul comme celui qui va devoir cautionner toutes leurs malversations par le fait que ce dernier fasse partie désormais de leurs clans de mafieux et de bandit légal. 

Et enfin, j’espère que K-Plim ne se prendra pas trop au sérieux comme Premier Ministre et qu’il choisira beaucoup plus un rôle d’arbitre dans un grand nombre de dossiers qui l’attendent pour être réglés.

Au de-là de ces premières nécessaires considérations, que peut-on espérer de Evans Paul comme Premier Ministre de Haïti dans un contexte de divereses crises politiques économiques et sociales que connaît actuellement le pays?

Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

On sait qu’il y a de crises électorales, de crise de confiance de la population en ses dirigeants, de la dégradation de l’environnement, des chantiers en cours, de l’affaiblissement des institutions démocratiques, du gaspillage des fonds endettés par l’État de haïti, des échecs scolaires grandissants des jeunes, du délabrement des infrastructures académiques et scolaires du pays, des problèmes d’énergies et de transport, de la baisse continue de la production agricole et industrielle du pays, des faibles revenus des ménages et du manque de services sociaux sans oublier les conditions sanitaires dans les grandes villes du pays etc. pour ne citer que ces crises là. 

En même temps que le nouveau premier ministres devra montrer une continuité des affaires de l’état, il doit également tenter de mettre en place les balises pour sortir le pays de ses crises permanentes et l’instabilité qui en est résulté.

Mieux que quiconque, Evans Paul sait très bien que ces crises ont commencé à partir des années 1980 avec les mouvements de renversement de la dictature des Duvaliers.

Voilà pourquoi, Il devra continuer certaines politiques et certains programmes du gouvernement de Laurent salvador lamothe dont le revenu social (ti manman cheri) dont l’objectif est rendre autonome certaines familles monoparentales compte tenu des divereses brutalités qu’elles subissent du système économique et social du pays.

Pour y parvenir, il faudrait que le nouveau gouvernement fasse un bilan des différents programmes et projets en cours dans le pays afin de bien savoir sur quel pied dansser avec les fonds et les réserves disponibles s’il y en a vraiment dans les caisses de l’État.

De toute façon avant même d’entrer en fonction, le nouveau premier ministre doit exiger des audits de l’ancienne administration de lamothe dans le but d’avoir une nette idée des capacités de l’État.

Ensuite, il faudra réévaluer certain programmes et certain projets afin d’envisager et d’étudier leur viabilité dans le temps car selon les données que je dispose sur les différents projets que le régime a initié, plusieurs d’entre eux ne sont pas viables à long terme parce qu’ils n’ont pas de plan de financement de leurs entretiens et de leurs amortissements. 

Ce sont des projets poudre aux yeux et qui ont permis à plusieurs membre du régime de voler les fonds publics. Voilà pourquoi, il serait important pour un gouvernement dirigé par Evans Paul d’obtenir leurs évaluations afin d’établir les différences managériales entre l’ancien gouvernement et le nouveau gouvernement.

À juste titre, je crois même que Evans paul ne devait pas précipiter son entrée en fonction avant le 9 janvier 2015 pour pouvoir prendre tout son temps de choisir ses ministres et ses conseillers car il s’agit d,un gouvernement de transition qu’il va diriger.

Dailleurs, c’est la principale erreur de tous les gouvernements qui se sont succédés après la

Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

chute de Jean-Claude duvalier en 1986, ces gouvernements avaient toujours oublié qu’ils étaient des gouvernements de transition: transition entre la dictatyure et la démocratie; transition entre une économie féodale et une économie en voie de développement et de développement; transition entre un système de justice aux services des riches et un systèeme de justice démocratique et universel; transition entre une société archaïque et une société moderne; transition entre des systèmes de santé, d’éducation, social, culturel désuets et arriérés vers des systèmes développés et de progrèes etc..

Bref, j’espère qu’un gouvernement de Evans paul comprendra les diverses transitions à faire en vue de positionner le pays sur la voie et les voies du développement intégral de toutes les régions du pays. Je m’attends à la création de plusieurs commissions d’études et d’analyses des grands projets de société pour le pays ce, dans touts les départements afin de rendre visibles toutes les régions du pays.

Mais, là ou je vais attendre Evans paul et ses ministres qui formeront son gouvernement c’est le vaste projet de transformation ou du moins de réforme de notre systèeme politique républicain qui n’est pas adapté aux réalités et aux besoins du pays.

Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

Bientôt je publierai un autre texte d’application du système politique héritage des amérindiens d’Haïti qui vise à construire et matérialiser la démocratie, la décentralisation, le développement et la légitimité de tous les acteurs politiques au premier niveau de l’État du pays, j’espère que celui qui nous a habitué avec son slogan Pays avant le pouvoir, laissera ce grand héritage aux générations à venir pour le plus grand bien de tous.

De même, je veux croire qu’il ne fera pas de promesses dans la présentation de sa politique générale ni non plus qu’il répètera comme ses prédecesseurs les mêmes lithanies et les dicours vides de sens et de réalisme mais que le même K-Plim que je connais pour l,avoir toujours suivi et noté ses moindres propos.

Je veux qu’il a retenu ses expériences comme maire de Port-au-Prince et surtout ses luttes infinies qu’il a eues avfec le ministre de l’intérieur de l’époque surtout pour mieux adapter ses projets avec la présidence bien que rienh n’empêche qu’il puisse toujours confronté la branche présidentielle de l’exécutif.

Entre autre, j’espère qu’il se souviendra qu’il a eu son poste non par faveur du président Joaseph Michel martelly mais grâce à son militantisme, son courage et son grand génie et stratèege politique.

Par conséquent, il faudra qu’il ne se laisse pas influencer par quiconque sous prétexte de x ou de y car c’est acceptant untel ou untelle comme ministre ou secrétaire d’État qu’il affaiblira son propre pouvoir.

Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

De plus Certaines compétences doivent rester dans l’ombre comme conseillers et de surcroit de réserve au lieu de tout mettre dans le même panier ministrable. Je sais et j’entends déjà plusieurs grands parleurs qui se disent déjà ministres et je peux promettre à mes lecteurs que je n’hésiterai toujours pas à soulever le débat avec ma toute liberté de pensée qui est l’identité même de mon discours.

à suivre…

Hermann Cebert

à suivre …

 Hermann Cebert

This gallery contains 0 photos

Evans Paul Choisi pour être le prochain Premier Ministre de Haïti

Poster un commentaire


Port-au-Prince, jeudi 25 Décembre 2014 : Le Secrétariat Général de la Présidence informe la population haïtienne que, le Président de la République, Son Excellence Michel Joseph MARTELLY, conformément à la Constitution et après consultation avec les Présidents du Sénat et de la Chambre des députés, a nommé, par Arrêté présidentiel, en date du 25 Décembre 2014, le citoyen Evans PAUL,

This gallery contains 0 photos