Le Vrai Discours Actuel de Hermann Cebert

J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti J'aime Haïti

l’expulsion des dominicains d’origine haïtienne est le projet de l’ex premier ministre laurent lamothe et de michel martelly avec les dominicains


Le philosophe éveillé

La pensée qui dérange

Si l’on dit que la politique haïtienne est un jeu de coquins, de mafieux, de malfaiteurs et de bandits, les dernières négociations entre le régime Martelly et les autorités dominicaines sur la question des dominicains d’origine haïtienne montrent très clairement comment les dirigeants haïtiens n’aiment pas leur pays puisque les véritables intérêts et enjeux derrière cette politique d’expatriation de ces gens sont foncièrement égoïstes puisqu’il s’agit d’un plan monté de toutes pièces par les chefs de gang du régime des bandit légal.

En effet, selon des personnes bien encrées et bien placées au sein du régime des martelly, cette décision du conseil constitutionnel dominicain visant à expuler les trois cents à quatre cents milles dominicains d’origine haïtienne a été un projet des dirigeants du régime haïtien.

Selon ce qui est rapporté et dont j’ai eu connaissance, le président martelly et l’ex premier ministre laurent lamothe sont les principaux artisans de cette décision des autorités dominicaines et ce projet vise principalement à l’élection de laurent lamothe ou à sa femme en ce sens, les dominicains expulseraient les 400 000 dominicains d’origine haitienne afin de venir voter pour les candidats favoris du régime et après les élections, toutes ces personnes retourneraient en république dominicaine car l’économie dominicaine ne peut pas se permettre de perdre ces travailleurs qui travaillent pour des salaires de misères et ce qu’ils font les dominicains à peau plus claire ne feraient jamais.

Par ailleurs, selon ceux qui rapportent cette information et qui semblent avoir pris part aux côtés des dirigeants haïtiens chargés de ces négociations avec les représentants dominicains, il y aurait des anciens duvaliéristes et des représentants de plusieurs familles extrêmement riches du pays. En ce sens, qu’il y aurait plusieurs représentants de ces groupes en arrière de cette idée de faire expulser les dominicains d’origine haïtienne vers haïti.

De plus, il y aurait tout un ensemble de personnes étrangers et haïtiens qui auraient bien ficelé ce plan macabre et cynique du régime martelly plus particulièrement le président en personne et l’ex premier ministre lamothe.

On peut donc comprendre que tout le régime martelly veut à tout prix se garder le pouvoir qu’il s’agisse d’utiliser frauduleusement les élections pour s,acaparer de tous les pouvoirs ou de pousser les opposants au régime à se tenir à l’écart des joutes électorales ou encore imposer leur régime dictatorial. Et, ils sont prêts à tout faire pour y arriver quitte à pacter avec les eutorités dominicaines en faisant venir les dominicains d’origine haïtienne ou non.

Évidemmement, cette trahison des macoutes duvaliéristes tèt kalé et jeanclaudistes blanco-mulâtres du régime martelly montre clairement que ces gens, ces apatrides n’ont rien d’amour pour ce pays et même pas un petit peu d’amour pour ce pays qui les a tout donné alors que plusieurs d’entre eux sont arrivés en Haïti alors qu’Ils n’avaient rien. Par ailleurs, il faut noter que ce n’était pas pour rien et sans intérêt que ce soit laurent lamorthe qui ait pris la tête des négociations avec les dominicains sur le dossiers de ces expulsés soi-disant haïtiens.

En effet, le but de l’ex premier ministre c’était d’avoir le contrôle de toutes les négociations puisqu’il était en arrière de ce vaste projet de faraudes électorales  avec la complicité des autorités dominicaines et contre les intérêts du pays et dont la manipulation de ces pauvres dominicains.

Et, de ce point de vue, s’il n’y avait pas de complicité entre les deux gouvernements d’extrême droite de l’Île on aurait assisté à de vraies négociations entre de partenaires qui se respecteraient. malheureusement, ce que le peuple dominicain et le peuple haïtien ont eu c’est de la manipulation des deux côtés de la frontière. Et de ce fait on aurait des négociations par étapes.

Par exemple, si le gouvernement haitien et le premier ministre d’alors était sérieux et n’était pas impliqué dans cette trahison diplomatique et du marchandage du statut des haïtianos-dominicains, on aurait les positions suivantes:

le gouvernement haïtien qui demanderait au gouvernement dominicain de ne pas lui envoyer ces citoyens et aurait été présenté ses points de vue par devant les tribunaux internationaux sur les droits des réfugiés et de définir un certain statut pour ces personnes;

Si ces démarches n’auraient pas donné de résultats alors il passerait à une autre étape consistant à négocier non seulement un statut pour ces personnes mais également une période de temps raisonnable afin d’éviter à Haïti de nouvelles crises et de nouvelles tensions sociales et politiques compte tenu de la période électorale en cours et des diveres instabilités que connaît le pays actuellement et se faisant, tout le monde se serait mis d’accord sur un échéancier donnant ainsi le temps au nouveau ou prochain gouvernement qui arrivera de monter des plans d’accueil pour ces réfugiés.

On comprend également que pour pouvoir faire accepter les propositions haïtiennes au peuple dominicain, les autorités haïtiennes auraient fait valoir aux dominicains les intérêts qu’elles ont à faciler ce transfert dans un délai raisonnable devant permettre aux autorités haïtiennes de bien planifier mais surtout d’avoir le temps de négocier des prêts pour pouvoir réintégrer ces dominicains refusés par la république dominicaine.

Or, tout ce qu’on a vu dans ce dossier, à cause bien sûr des intérêts des uns et des autres membres du régime de martelly, les autorités haïtiennes ont préféré accepté de le refoulement de ces gens parce que profitables au régime dans le contexte et à cause des prochaines élections dans le pays. Si l’administration américaine, dirigée par barak Obama, n’avait pas refusé et contesté ce projet, il n’y aurait pas de conflit plus ou moins ouvert entre l’administration américaine et les dirigeants haïtiens selon ce que font remarquer certains.

À vouloir s,acapparer de tous les pouvoirs, le régime martelly est donc prêt à utiliser la misère et les conditions misérables de ces personnes et il devient donc évident que ces kidnappeurs, ces assassinssont prêts à sacrifier plusieurs milliers de vies en vue de satisfaire leurs propres besoins. Nous sommes donc face à des criminels en cravates qui font débarquer des tonnes et des tonnes de cocaïnes et de marijuana dans le pays dont ils vont les distribuer sur le marché américain et canadien.

Chaque haïtien, quelque soit l’endroit où il vit, doit dénoncer ce régime martelly sur toutes les tribunes et malheureusement à cause de cette fièvre électorale, tous les politiciens et touts les représentanrts des organisations populaires sont détournés par le régime vers les élections alors même que les membres du régime en profitent pour continuer à piller les fonds publics et les richesses du pays.

D’ailleurs on rapporte même que martelly aurait essayé de vendre la couronne de soulouque sur le marché international par ce qu’il sait qui sera jugé un jour pour tous ces vols et crimes contre le peuple haïtien.

à suivre…

Hermann cebert

Publicités

This gallery contains 0 photos

L’ÉVANGILE SELON THOMAS (NH II, 2):Traduction de Jean-Marie Sevrin


L’ÉVANGILE SELON THOMAS (NH II, 2)

Traduction de Jean-Marie Sevrin

 

(Note*)


32 10 Voici les paroles cachées que Jésus le vivant a dites et qu’a écrites le Jumeau, Jude Thomas.

Logion 1. Il a dit : Celui qui trouvera l’interprétation de ces paroles ne goûtera pas la mort.

Logion 2. (1) Jésus a dit : 15 Celui qui cherche, qu’il ne cesse de chercher jusqu’à ce qu’il trouve ; (2) quand il aura trouvé, il sera troublé ; (3) troublé, il s’étonnera et il régnera sur le Tout.

Logion 3. (1) Jésus a dit : Si 20 ceux qui vous guident vous disent : voici, le Royaume est dans le ciel, alors les oiseaux du ciel vous devanceront. (2) S’ils vous disent : il est dans la mer, alors les poissons vous précéderont ; (3) 25 mais le Royaume est au dedans de vous et il est au dehors de vous. (4) Lorsque vous vous connaîtrez, vous serez connus 33 et vous saurez que vous êtes les fils du Père qui est vivant ; (5) mais si vous ne vous connaissez pas, alors vous êtes dans la pauvreté et vous 5 êtes la pauvreté.

Logion 4. (1) Jésus a dit : L’homme vieux de jours n’hésitera pas à interroger un petit enfant de sept jours sur le lieu de la vie, et il vivra, (2) 10 car beaucoup de premiers seront derniers, et ils deviendront un seul être.

Logion 5. (1) Jésus a dit : Connais ce qui est devant ta face et ce qui t’est caché se révèlera à toi, (2) car rien n’est caché qui ne doive être manifesté.

Logion 6. (1) Les disciples l’interrogèrent ; 15 ils lui dirent : Veux-tu que nous jeûnions, comment prierons nous et ferons-nous l’aumône, qu’observerons-nous en matière de nourriture ? (2) Jésus dit : Ne mentez pas (3) et ce que vous haïssez ne le faites pas (4) car 20 tout est dévoilé à la face du ciel ; (5) car rien n’est caché qui ne sera manifesté, (6) rien n’est couvert qui demeurera sans être dévoilé.

Logion 7. (1) Jésus a dit : Heureux le lion que 25 l’homme mangera : le lion deviendra homme. (2) Maudit l’homme que le lion mangera : le lion deviendra homme.

Logion 8. (1) Et il a dit : L’homme est comparable à un pêcheur 30 avisé qui jeta son filet dans la mer. Il le remonta de la mer plein de petits poissons. (2) Parmi eux il trouva un grand et bon poisson, le pêcheur avisé. (3) Il rejeta 35 tous les petits poissons 34 à la mer et choisit le grand poisson sans peine. (4) Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende.

Logion 9. (1) Jésus a dit : Voici que le semeur sortit, remplit sa main, 5 jeta. (2) Il en tomba sur le chemin : vinrent les oiseaux et ils les picorèrent. (3) Il en tomba d’autres sur la pierre : ils ne poussèrent pas de racine en bas dans la terre et ne produisirent pas d’épi en haut vers le ciel (4) Il en tomba d’autres sur les épines : 10 elles étouffèrent la semence et le ver les mangea. (5) Et il en tomba d’autres sur la bonne terre, et elle donna vers le ciel un fruit bon ; il atteignit soixante par mesure et cent vingt par mesure.

Logion 10. Jésus a dit : J’ai jeté un feu sur 15 le monde, et voici, je le garde jusqu’à ce qu’il s’enflamme.

Logion 11. (1) Jésus a dit : Ce ciel passera, et celui qui est au-dessus de lui passera, (2) et les morts ne seront pas vivants et les vivants ne mourront pas. (3) Aux jours où vous mangiez 20 du mort, vous en faisiez du vivant ; quand vous serez dans la lumière, que ferez-vous ? (4) Au jour où vous étiez un, vous vous êtes faits deux ; quand vous serez deux, que 25 ferez-vous ?

Logion 12. (1) Les disciples dirent à Jésus : Nous savons que tu nous quitteras, qui sera grand sur nous ? (2) Jésus dit : d’où que vous veniez, vous irez vers Jacques le Juste pour qui 30 le ciel et la terre ont été faits.

Logion 13. (1) Jésus dit à ses disciples : Comparez-moi, et dites-moi à qui je ressemble. (2) Simon Pierre lui dit : Tu ressembles à un ange juste. (3) Matthieu lui dit : 35 Tu ressembles à un homme philosophe sage. (4) Thomas lui dit : Maître, ma bouche n’acceptera absolument pas que je dise à qui tu ressembles. (5) Jésus dit : 5 Je ne suis pas ton maître puisque tu as bu, tu t’es enivré à la source bouillonnante que moi j’ai mesurée. (6) Et il le prit, se retira, lui dit trois paroles. (7) Lorsque Thomas revint vers ses compagnons, ils lui demandèrent : 10 que t’a dit Jésus ? (8) Thomas leur dit : Si je vous dis une des paroles qu’il m’a dites, vous ramasserez des pierres et vous me les jetterez et un feu sortira des pierres et vous brûlera.

Logion 14. (1) Jésus 15 leur dit : Si vous jeûnez, vous vous attribuerez un péché ; (2) si vous priez, vous serez condamnés ; (3) si vous faite l’aumône, vous ferez du mal à vos esprits ; (4) lorsque vous entrez 20 en quelque contrée, ou faites route dans les campagnes, si l’on vous reçoit, ce que l’on mettra devant vous, mangez-le ; les malades parmi eux, guérissez-les. (5) Car ce qui entrera dans votre 25 bouche ne vous souillera pas mais c’est ce qui sortira de votre bouche qui vous souillera.

Logion 15. Jésus a dit : Quand vous verrez celui qui n’a pas été engendré de la femme, prosternez-vous sur 30 votre face et adorez-le : celui-là est votre père.

Logion 16. (1) Jésus a dit : Peut-être les hommes pensent-ils que je suis venu jeter la paix sur le monde, (2) et ils ne savent pas que je suis venu jeter des 35 divisions sur la terre, le feu, l’épée, la guerre. (3) Cinq en effet seront 36 dans une maison : trois seront contre deux et deux contre trois, le père contre le fils et le fils contre le père, (4) et ils se tiendront solitaires.

Logion 17. 5 Jésus a dit : Je vous donnerai ce que l’œil n’a pas vu, ce que l’oreille n’a pas entendu, ce que la main n’a pas touché, et ce qui n’est pas monté au cœur de l’homme.

Logion 18. (1) Les disciples dirent à Jésus : Dis-nous 10 comment adviendra notre fin. (2) Jésus dit : avez-vous découvert le commencement pour que vous cherchiez la fin ? Car là où est le commencement, là sera la fin. (3) Heureux 15 celui qui se tiendra dans le commencement : il connaîtra la fin et il ne goûtera pas la mort.

Logion 19. (1) Jésus a dit : Heureux celui qui fut avant d’être. (2) Si vous devenez pour moi des disciples 20 et que vous écoutez mes paroles, ces pierres vous serviront. (3) Vous avez en effet cinq arbres dans le paradis qui ne bougent été ni hiver et dont les feuilles ne tombent pas : (4) celui 25 qui les connaîtra ne goûtera pas la mort.

Logion 20. (1) Les disciples dirent à Jésus : Dis-nous à quoi le Royaume des cieux est comparable. (2) Il leur dit : Il est comparable à un grain de moutarde. (3) Il est le plus petit parmi 30 toutes les semences, (4) mais lorsqu’il tombe sur la terre travaillée, elle produit une grande branche et elle devient un abri pour les oiseaux du ciel.

Logion 21. (1) Mariam dit à Jésus : À qui ressemblent tes 35 disciples ? (2) Il dit : Ils ressemblent 37 à des garçons dépositaires d’un champ qui n’est pas à eux. (3) Quand viendront les maîtres du champ, ils leur diront : laissez-nous notre champ. (4) Eux, ils sont nus devant eux 5 pour le leur laisser, et ils leur donnent leur champ. (5) C’est pourquoi je vous dis : si le maître de maison sait que le voleur va venir, il veillera avant qu’il ne vienne et ne le laissera pas pénétrer par effraction dans la maison de son 10 royaume pour emporter ses meubles. (6) Vous donc, soyez vigilants à l’égard du monde, (7) ceignez vos reins avec grande force de peur que les voleurs ne trouvent le chemin pour parvenir à vous, (8) car le profit que vous espérez, 15 ils le trouveront. (9) Puisse-t-il y avoir parmi vous un homme averti : (10) quand le fruit a atteint la maturité, il est venu en hâte la faucille à la main et l’a récolté. (11) Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende.

Logion 22. (1) 20 Jésus vit des petits qui tétaient. (2) Il dit à ses disciples : Ces petits qui tètent sont comparables à ceux qui entrent dans le Royaume. (3) Ils lui dirent : Est-ce en étant petits que nous entrerons dans le Royaume ? (4) Jésus leur dit : 25 Si de deux vous faites un, que vous fassiez le dedans comme le dehors, le dehors comme le dedans, le dessus comme le dessous, (5) en sorte que vous fassiez de l’homme et de la femme un seul 30 être, si bien que l’homme ne soit pas homme et que la femme ne soit pas femme, (6) si vous faites des yeux au lieu d’un oil, une main au lieu d’une main, un pied au lieu d’un pied, une image au lieu d’une image, (7) 35 alors vous entrerez dans le Royaume.

Logion 23. (1) 38 Jésus a dit : Je vous choisirai un sur mille et deux sur dix mille (2) et ils se tiendront en étant un seul être.

Logion 24. (1) Ses disciples lui dirent : Enseigne-nous le lieu 5 où tu es, puisqu’il nous est nécessaire de le chercher. (2) Il leur dit : Celui qui a des oreilles, qu’il entende. (3) Il y a de la lumière à l’intérieur d’un homme de lumière et il donne de la lumière au monde entier ; s’il 10 ne donne pas de lumière, c’est l’obscurité.

Logion 25. (1) Jésus a dit : Aime ton frère comme ton âme, (2) veille sur lui comme sur la prunelle de ton oil.

Logion 26. (1) Jésus a dit : La paille qui est dans l’œil de ton frère, tu la vois, mais la poutre qui est dans ton oil, tu ne la vois pas. (2) Lorsque 15 tu auras rejeté la poutre de ton oil, alors tu y verras pour rejeter la paille de l’œil de ton frère.

Logion 27. (1) — Si vous ne jeûnez pas du monde, vous ne trouverez pas le Royaume ; (2) si vous ne faites pas le sabbat du sabbat, 20 vous ne verrez pas le Père.

Logion 28. (1) Jésus a dit : Je me suis tenu au milieu du monde et je me suis manifesté à eux dans la chair. (2) Je les ai tous trouvés ivres, je n’ai trouvé personne parmi eux qui eût soif, (3) et mon âme a été affligée 25 pour les fils des hommes parce qu’ils sont aveugles dans leur cœur et ils ne voient pas. Car vides ils sont venus au monde, vides aussi ils cherchent à sortir du monde. (4) Cependant maintenant ils sont ivres ; 30 quand ils auront évacué leur vin, alors ils se repentiront.

Logion 29. (1) Jésus a dit : Si la chair est advenue à cause de l’esprit, merveille ! (2) Si c’est l’esprit à cause du corps, merveille des merveilles ! (3) Mais moi je m’étonne 39 de ceci : comment cette grande richesse a habité en cette pauvreté.

Logion 30. (1) Jésus a dit : Où il y a trois dieux, ce sont des dieux ; (2) où il y a deux ou un, moi 5 je suis avec lui.

Logion 31. (1) Jésus a dit : Un prophète n’est pas reçu dans son village, (2) un médecin ne guérit pas ceux qui le connaissent.

Logion 32. Jésus a dit : Une ville bâtie sur une haute montagne et fortifiée ne peut tomber, 10 et ne pourra non plus être cachée.

Logion 33. (1) Jésus a dit : Ce que tu entendras dans l’oreille, proclame-le sur vos toits. (2) Personne en effet n’allume une lampe et ne la met sous un boisseau ; on ne la met pas non plus en un lieu 15 caché, (3) mais on la met sur le lampadaire afin que quiconque entre et sort voie sa lumière.

Logion 34. Jésus a dit : Un aveugle, s’il guide un aveugle, ils tombent tous deux 20 dans une fosse.

Logion 35. (1) Jésus a dit : Il n’est pas possible à quelqu’un d’entrer dans la maison de l’homme fort et de la prendre par la violence, à moins qu’il ne lui lie les mains : (2) alors il bouleversera sa maison.

Logion 36. Jésus a dit : Ne vous souciez pas 25 du matin au soir et du soir au matin de quoi vous vous vêtirez.

Logion 37. (1) Ses disciples lui dirent : Quel jour te manifesteras-tu à nous et quel jour te verrons-nous ? (2) Jésus a dit : Lorsque 30 vous vous dépouillerez de votre honte, que vous ôterez vos vêtements, les mettrez sous vos pieds comme les petits enfants et que vous les piétinerez, (3) alors [vous verrez] 40 le Fils du Vivant et vous ne craindrez pas.

Logion 38. (1) Jésus a dit : Bien des fois vous avez désiré entendre ces paroles que je vous dis et vous n’avez 5 nul autre de qui les entendre ; (2) viendront des jours où vous me chercherez et ne me trouverez pas.

Logion 39. (1) Jésus a dit : Les pharisiens et les scribes ont pris les clés de la connaissance, ils les ont cachées. (2) Et ils ne sont pas entrés, 10 et ceux qui veulent entrer ils ne les ont pas laissés (entrer). (3) Mais vous, soyez prudents comme les serpents et candides comme les colombes.

Logion 40. (1) Jésus a dit : Un pied de vigne a été planté hors du Père, (2) et comme il ne devient pas 15 vigoureux, il sera arraché jusqu’à la racine et il périra.

Logion 41. (1) Jésus a dit : Celui qui a en main, il lui sera donné, (2) et celui qui n’a pas, même le peu qu’il a lui sera enlevé.

Logion 42. Jésus a dit : Soyez des passants.

Logion 43. (1) 20 Ses disciples lui dirent : Qui es-tu, toi qui nous dis ces choses ? (2) — À ce que je vous dis vous ne connaissez pas qui je suis ? (3) Mais vous, vous êtes devenus comme les Juifs : ils aiment l’arbre, ils haïssent 25 son fruit ; et ils aiment le fruit, ils haïssent l’arbre.

Logion 44. (1) Jésus a dit : Celui qui blasphémera contre le Père, il lui sera pardonné ; (2) celui qui blasphémera contre le Fils, il lui sera pardonné ; (3) mais celui qui blasphémera contre l’Esprit Saint, 30 il ne lui sera pardonné ni sur terre ni au ciel.

Logion 45. (1) Jésus a dit : On ne récolte pas de raisin sur des épines, on ne cueille pas de figues sur des ronces, car elles ne donnent pas de fruit. (2) Un homme bon sort 41 du bien de son trésor, (3) Un homme mauvais sort des méchancetés de son trésor mauvais qui est dans son cour, et il dit des méchancetés, (4) car c’est de 5 l’abondance du cœur qu’il sort des méchancetés.

Logion 46. (1) Jésus a dit : Depuis Adam jusqu’à Jean-Baptiste, parmi ceux qui sont nés des femmes, il n’y a pas plus élevé que Jean-Baptiste, si bien que ses yeux ne seront pas détruits. (2) 10 Mais j’ai dit : Celui parmi vous qui deviendra petit connaîtra le Royaume et sera plus élevé que Jean.

Logion 47. (1) Jésus a dit : Un homme ne peut monter deux chevaux ni bander deux arcs, (2) 15 Un serviteur ne peut servir deux maîtres : ou il honorera l’un, et l’autre il l’offensera. (3) Personne ne boit du vin vieux et ne désire aussitôt boire du vin nouveau. (4) On ne verse pas du vin nouveau dans de 20 vieilles outres, de peur qu’elles ne se rompent, et on ne verse pas de vin vieux dans des outres neuves de peur qu’il ne se gâte. (5) On ne coud pas une vieille pièce à un vêtement neuf car il y aura déchirure.

Logion 48. Jésus a dit : Si deux font la paix 25 entre eux dans cette même maison, ils diront à la montagne : déplace-toi et elle se déplacera.

Logion 49. (1) Jésus a dit : Heureux les solitaires et les élus, car vous trouverez le Royaume, (2) car vous êtes issus de 30 lui, (et) c’est là que vous retournerez.

Logion 50. (1) Jésus a dit : Si l’on vous dit : d’où êtes vous ? Dites-leur : Nous sommes sortis de la lumière, là où la lumière est advenue d’elle-même, s’est [dressée] 42 et s’est manifestée dans leur image. (2) Si l’on vous dit : Est-ce vous ? Dites : Nous sommes ses fils et nous sommes les élus du Père vivant. (3) Si l’on vous demande : 5 Quel est le signe de votre Père qui est en vous ? Dites-leur : C’est un mouvement et un repos.

Logion 51. (1) Ses disciples lui dirent : Quel jour le repos des morts aura-t-il lieu, et quel jour 10 le monde nouveau va-t-il venir ? (2) Il leur dit : Ce que vous attendez est arrivé, mais vous ne le savez pas.

Logion 52. (1) Ses disciples lui dirent : Vingt-quatre prophètes ont parlé en Israël 15 et tous ont parlé de toi. (2) Il leur dit : Vous avez délaissé celui qui est vivant devant vous et vous avez parlé des morts.

Logion 53. (1) Ses disciples lui dirent : La circoncision est-elle utile ou non ? (2) Il leur dit : 20 Si elle était utile, leur père les engendrerait circoncis de leur mère ; mais la vraie circoncision dans l’esprit a été d’une utilité totale.

Logion 54. Jésus a dit : Heureux les pauvres car le Royaume des cieux est à vous.

Logion 55. (1) 25 Jésus a dit : Celui qui ne haïra pas son père et sa mère ne pourra devenir pour moi un disciple (2) et celui qui ne haïra pas ses frères et ses sours et ne portera pas sa croix comme moi ne deviendra pas digne de moi.

Logion 56. (1) 30 Jésus a dit : Celui qui a connu le monde a trouvé un cadavre (2) et celui qui a trouvé un cadavre, le monde n’est pas digne de lui.

Logion 57. (1) Jésus a dit : Le Royaume du Père est comparable à un homme qui avait de la [bonne] semence. (2) 35 Son ennemi vint de nuit 43 et sema de l’ivraie sur la bonne semence. (3) L’homme ne les laissa pas arracher l’ivraie ; il leur dit : de crainte que vous ne veniez pour arracher l’ivraie 5 et que vous n’arrachiez le blé avec elle. (4) Car au jour de la moisson les ivraies seront manifestées, elles seront arrachées et brûlées.

Logion 58. Jésus a dit : Heureux l’homme qui a peiné, il a trouvé la vie.

Logion 59. Jésus a dit : Guettez le 10 vivant pendant que vous êtes vivants de peur que vous ne mourriez et ne cherchiez à le voir, et vous ne pourrez pas le voir.

Logion 60. (1) En route pour la Judée, un samaritain portant un agneau. (2) Il dit à ses disciples : Celui-ci s’occupe de 15 l’agneau. (3) Ils lui dirent : Pour le tuer et le manger. (4) Il leur dit : Tant qu’il est vivant, il ne le mangera pas, mais s’il le tue et qu’il devienne un cadavre. (5) Ils dirent : Il ne pourra pas faire autrement. (6) Il leur dit : 20 Vous aussi, cherchez-vous un lieu de repos afin de ne pas devenir cadavres et être mangés.

Logion 61. (1) Jésus a dit : Deux se reposeront sur un lit ; l’un mourra, l’autre 25 vivra. (2) Salomé dit : Qui es-tu, homme ? Tu es monté sur mon lit et tu as mangé à ma table. (3) Jésus lui dit : C’est moi qui suis issu de celui qui est égal ; il m’a été donné des 30 choses de mon Père. (4) — Je suis ta disciple. (5) — C’est pourquoi je (te) dis : quand il sera égal, il sera plein de lumière, mais quand il sera divisé, il sera plein d’obscurité.

Logion 62. (1) Jésus a dit : 35 Je dis mes mystères à ceux qui sont [dignes de] 44 [mes mystères]. (2) Ce que ta droite fera, que ta gauche ne sache pas ce qu’elle fait.

Logion 63. (1) Jésus a dit : Il y avait un homme riche qui avait beaucoup de capitaux. (2) Il dit : Je vais investir 5 mes capitaux pour semer, moissonner, planter, remplir mes greniers de fruits si bien que je ne manquerai de rien. (3) Voilà ce qu’il pensait en son cour, et cette nuit-là il mourut. (4) Celui qui a des oreilles, 10 qu’il entende.

Logion 64. (1) Jésus a dit : Un homme avait des hôtes. Lorsqu’il eut préparé le dîner, il envoya son serviteur inviter les hôtes (2) Il alla chez le premier, lui dit : Mon maître t’invite. (3) 15 Il dit : Des marchands me doivent de l’argent, ils viennent chez moi ce soir, j’irai leur donner mes ordres. Je m’excuse pour le dîner. (4) Il alla chez un autre, lui dit : Mon maître t’a invité. (5) 20 Il lui dit : J’ai acheté une maison, et on me demande un jour. Je ne serai pas disponible. (6) Il alla chez un autre, lui dit : Mon maître t’invite. (7) Il lui dit : Mon ami va se marier, et c’est moi qui vais faire un dîner. 25 Je ne pourrai venir, je m’excuse pour le dîner. (8) Il alla chez un autre, lui dit : Mon maître t’invite. (9) Il lui dit : J’ai acheté un domaine, j’y vais percevoir le fermage. Je ne pourrai venir, je m’excuse. (10) Le serviteur alla et dit 30 à son maître : Ceux que tu as invités au dîner se sont excusés. (11) Le maître dit à son serviteur : Va au-dehors sur les chemins ; ceux que tu trouveras, amène-les pour qu’ils dînent. (12) Les acheteurs et les marchands 35 [n’entreront] pas dans les lieux de mon Père.

Logion 65. (1) 45 Il a dit : Un homme, un [usurier], avait une vigne, qu’il donna à des vignerons pour qu’ils la travaillent et qu’il en perçoive le fruit de leurs mains. (2) Il envoya son serviteur pour 5 que les vignerons lui donnent le fruit de la vigne. (3) Ils saisirent son serviteur et le frappèrent, peu s’en fallut qu’ils ne le tuent. Le serviteur s’en alla et (le) dit à son maître. (4) Son maître dit : Peut-être ne les a-t-il pas connus. (5) 10 Il envoya un autre serviteur ; les vignerons frappèrent l’autre aussi. (6) Alors le maître envoya son fils. Il dit : Peut-être respecteront-ils mon fils ? (7) Ces vignerons, lorsqu’ils connurent que c’est lui l’héritier 15 de la vigne, s’emparèrent de lui et le tuèrent. (8) Celui qui a des oreilles, qu’il entende !

Logion 66. Jésus a dit : Montrez-moi la pierre qu’on rejetée les bâtisseurs, c’est elle la pierre d’angle.

Logion 67. Jésus a dit : Celui qui connaît tout 20 en manquant d’une chose, il a manqué le tout.

Logion 68. (1) Jésus a dit : Heureux êtes vous quand vous serez haïs et persécutés : (2) ils ne trouveront pas de place là où vous avez été persécutés.

Logion 69. (1) 25 Jésus a dit : Heureux ceux qui ont été persécutés dans leur cour : ce sont ceux-là qui ont connu le Père en vérité. (2) Heureux ceux qui ont faim, car l’on rassasiera le ventre de qui le veut.

Logion 70. (1) Jésus a dit : Si 30 vous acquérez ceci en vous, ce que vous avez vous sauvera ; (2) si vous n’avez pas ceci en vous, ce que vous n’avez pas en vous vous tuera.

Logion 71. Jésus a dit : Je [renverserai cette] maison 35 et personne ne pourra la reconstruire . [ . . . . . . . . ].

Logion 72. (1) 46 [Un homme] lui [dit] : Dis à mes frères de partager avec moi les biens de mon père. (2) Il lui dit : Homme, qui a fait de moi un partageur ? (3) Il se tourna vers 5 ses disciples et leur dit : Serais-je donc un partageur ?

Logion 73. Jésus a dit : La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître d’envoyer des ouvriers à la moisson.

Logion 74. Il a dit : Seigneur, 10 il y en a beaucoup autour du puits mais il n’y a personne dans le puits.

Logion 75. Jésus a dit : Beaucoup se tiennent à la porte, mais ce sont les solitaires qui entreront dans la chambre nuptiale.

Logion 76. (1) Jésus a dit : Le Royaume du Père est comparable à un homme, 15 un marchand, qui avait un ballot et qui trouva une perle. (2) Ce marchand était sage. Il vendit le ballot, il s’acheta la perle unique. (3) Vous aussi, cherchez 20 le trésor qui ne cesse de demeurer, là où la mite n’approche pas pour manger et où le ver ne corrompt pas.

Logion 77. (1) Jésus a dit : Je suis la lumière qui est sur tous, je suis le tout ; 25 tout est sorti de moi, tout est arrivé jusqu’à moi. (2) Fendez du bois, je suis là ; levez la pierre, et vous me trouverez là.

Logion 78. (1) Jésus a dit : Pourquoi êtes-vous sortis dans la campagne ? Pour voir un roseau 30 agité par le vent ? (2) Pour voir un [homme] portant des vêtements raffinés [comme vos] rois et vos grands personnages ? (3) 47 Ce sont eux qui [portent des vêtements] raffinés et ils ne pourront connaître la vérité.

Logion 79. (1) Une femme dans la foule lui dit : Heureux le ventre 5 qui t’a porté et les seins qui t’ont nourri. (2) Il lui dit : Heureux ceux qui ont entendu la parole du Père et l’ont gardée en vérité. (3) Des jours viendront en effet 10 où vous direz : heureux le ventre qui n’a pas enfanté et les seins qui n’ont pas allaité.

Logion 80. (1) Jésus a dit : Celui qui a connu le monde a trouvé le corps, (2) et celui qui a trouvé le corps, le monde n’est pas digne de lui.

Logion 81. (1) 15 Jésus a dit : Celui qui est devenu riche, qu’il soit roi (2) et celui qui a la puissance, qu’il renonce.

Logion 82. (1) Jésus a dit : Celui qui est près de moi est près du feu (2) et celui qui est loin de moi est loin du Royaume.

Logion 83. (1) Jésus a dit : 20 Les images sont apparentes pour l’homme et la lumière qui est en elles est cachée. (2) Dans l’image de la lumière du Père, il se révèlera et son image est cachée par sa lumière.

Logion 84. (1) Jésus a dit : Les jours 25 où vous voyez votre ressemblance, vous vous réjouissez, (2) mais lorsque vous verrez vos images qui furent avant vous, qui ne meurent ni n’apparaissent combien vous aurez à supporter !

Logion 85. (1) Jésus a dit : 30 Adam est issu d’une grande puissance et d’une grande richesse et il n’a pas été digne de vous (2) car s’il avait été digne [il n’aurait] pas [goûté] la mort.

Logion 86. (1) Jésus a dit : [Les renards] 48 [ont leurs tanières] et les oiseaux leurs nids, (2) mais le Fils de l’Homme n’a pas d’endroit où poser la tête et se reposer.

Logion 87. (1) Jésus a dit : Misérable 5 est le corps qui dépend d’un corps (2) et misérable est l’âme qui dépend de ces deux là.

Logion 88. (1) Jésus a dit : Les anges viendront à vous avec les prophètes et ils vous donneront ce que vous avez (2) et 10 vous aussi, ce qui est en vos mains, donnez-le leur et dites-vous : quel jour viendront-ils prendre ce qui est à eux ?

Logion 89. (1) Jésus a dit : Pourquoi lavez-vous l’extérieur de la coupe ? (2) Ne comprenez-vous pas que 15 celui qui a fait l’intérieur est aussi celui qui a fait l’extérieur ?

Logion 90. (1) Jésus a dit : Venez à moi, car bon est mon joug et ma domination est douce (2) et vous trouverez du repos pour vous.

Logion 91. (1) 20 Ils lui dirent : Dis-nous qui tu es afin que nous croyions en toi. (2) Il leur dit : Vous scrutez la face du ciel et de la terre et celui qui est devant vous, vous ne l’avez pas connu, et cet instant-ci, 25 vous ne savez pas le scruter.

Logion 92. (1) Jésus a dit : Cherchez et vous trouverez ; (2) mais ce que vous m’avez demandé ces jours-là et que je ne vous ai pas dit alors, maintenant je veux bien vous le dire et vous ne le cherchez pas.

Logion 93. (1) — 30 Ne donnez pas ce qui est saint aux chiens de peur qu’ils ne le jettent au fumier ; (2) ne jetez pas les perles aux pourceaux de peur qu’ils ne le . . . [ . . . ].

Logion 94. Jésus a dit : Qui cherche trouvera, à [qui frappe], on ouvrira.

Logion 95. (1) 35 [Jésus a dit] : Si vous avez de l’argent, 49 ne prêtez pas à intérêt (2) mais donnez-[le] à celui de qui vous ne le recevrez pas.

Logion 96. (1) Jésus a dit : Le Royaume du Père est comparable à une femme : (2) elle a pris un peu de levain, l’a caché dans 5 la pâte, en a fait de grands pains. (3) Celui qui a des oreilles, qu’il entende.

Logion 97. (1) Jésus a dit : Le Royaume du Père est comparable à une femme : (2) alors que portant une [cruche] remplie de farine elle faisait une longue route, 10 l’anse de la cruche se brisa et la farine s’écoula derrière elle sur la route. (3) Elle ne le savait pas, elle n’a pas su peiner. (4) Lorsqu’elle parvint à sa maison, elle déposa la cruche et la trouva 15 vide.

Logion 98. (1) Jésus a dit : Le Royaume du Père est comparable à un homme qui voulait tuer un personnage important, (2) il tira l’épée dans sa maison, il l’enfonça dans le mur pour savoir si sa main serait ferme ; (3) 20 alors il assassina le personnage important.

Logion 99. (1) Les disciples lui dirent : Tes frères et ta mère se tiennent dehors. (2) Il leur dit : Ceux qui sont ici, qui font la volonté de mon Père, voilà 25 mes frères et ma mère : (3) ce sont eux qui entreront dans le Royaume de mon Père.

Logion 100. (1) Ils montrèrent à Jésus une pièce d’or et lui dirent : Les gens de César nous réclament les impôts. (2) Il leur dit : Donnez à César 30 ce qui est à César, (3) donnez à Dieu ce qui est à Dieu, (4) et ce qui est à moi, donnez-le moi.

Logion 101. (1) ——— Celui qui ne haïra pas son père et sa mère comme moi ne pourra être mon d[isciple], (2) et celui qui [n]’ aimera [pas] son [père et] sa 35 mère comme moi ne pourra être mon d[isciple]. (3) Car c’est ma mère qui a [ . . . . . . . . . ] 50 [ . . ] . . mais [ma mère] véritable m’a donné la vie.

Logion 102. Jésus a dit : Malheur à eux, les pharisiens, parce qu’ils ressemblent à un chien couché sur la mangeoire des bœufs : il ne mange pas 5 ni ne laisse manger les bœufs.

Logion 103. Jésus a dit : Heureux l’homme qui sait en quelle partie (de la nuit) les voleurs entreront, en sorte qu’[il] se lève, rassemble son [royaume] et se ceigne les 10 reins avant qu’ils n’entrent.

Logion 104. (1) Ils lui dirent : Viens, prions aujourd’hui et jeûnons. (2) Jésus dit : Quel est donc le péché que j’ai commis, ou en quoi ai-je été vaincu ? (3) Mais quand l’époux sera sorti 15 de la chambre nuptiale, alors qu’ils jeûnent et qu’ils prient.

Logion 105. Jésus a dit : Celui qui connaîtra père et mère, on l’appellera fils de prostituée.

Logion 106. (1) Jésus a dit : Si de deux vous faites un, vous deviendrez 20 Fils de l’Homme, (2) et si vous dites : montagne, déplace-toi, elle se déplacera.

Logion 107. (1) Jésus a dit : Le Royaume est comparable à un homme, un berger, qui avait cent brebis. (2) L’une d’elle s’égara — c’était la grande. 25 Il laissa les quatre-vingt-dix-neuf et chercha l’unique, jusqu’à ce qu’il la trouve. Après qu’il eût peiné, il dit à la brebis : je t’aime plus que les quatre-vingt-dix-neuf.

Logion 108. (1) Jésus a dit : Celui qui boira à ma bouche deviendra comme moi ; (2) moi aussi je deviendrai 30 lui (3) et les choses cachées se dévoileront à lui.

Logion 109. (1) Jésus a dit : Le Royaume est comparable à un homme qui avait dans son champ un trésor caché, sans qu’il le sût ; (2) [après] sa mort, il le laissa à son [fils]. 35 [Le] fils ne savait pas ; il prit 51 ce champ et le vendit. (3) Celui qui l’avait acheté vint, en labourant il [trouva] le trésor et commença à prêter de l’argent à intérêt à qui il voulait.

Logion 110. Jésus a dit : Celui qui a trouvé le monde 5 et est devenu riche, puisse-t-il renoncer au monde.

Logion 111. (1) Jésus a dit : Les cieux s’enrouleront, ainsi que la terre, devant vous (2) et le vivant issu du vivant ne verra pas la mort. (3) Jésus ne dit-il pas : celui qui se trouvera soi-même, le monde 10 n’est pas digne de lui.

Logion 112. Jésus a dit : Malheur à la chair qui dépend de l’âme, malheur à l’âme qui dépend de la chair.

Logion 113. (1) Ses disciples lui dirent : Le Royaume, quel jour viendra-t-il ? (2) — Il ne viendra pas d’une manière 15 attendue ; (3) on ne dira pas : le voilà par ici, ou le voilà par là ; (4) mais le Royaume du Père s’étend sur le terre et les hommes ne le voient pas.

Logion 114. (1) Simon Pierre leur dit : Que Mariam sorte de parmi nous, 20 car les femmes ne sont pas dignes de la vie. (2) Jésus dit : Voici, moi je vais la guider afin de la faire mâle, en sorte qu’elle devienne elle aussi un esprit vivant semblable à vous les mâles, (3) car toute femme qui se fera 25 mâle entrera dans le Royaume des cieux.

L’Évangile selon Thomas

 

(Note*)

http://www.naghammadi.org/traductions/textes/evangile_thomas.asp


This gallery contains 0 photos


L’ex président Jean-Bertrand Aristide et Maryse narcisse auraient vendus tous les postes électifs du Parti Fanmi Lavalas à des gens non militants afin de constituer des fonds pour investir aux États-Unis


Le philosophe éveillé

La pensée qui dérange

Tout le monde se souvient de Gladys Lauture et de Sò Àn alias Annette Auguste comme les deux femmes qui contrôlaient le pouvoir Lavalas et des amies intimes de Jean-Bertrand Aristide l’ex président de Haïti et pour qui plusieurs militants politique des organisations populaires ont perdu leurs vies afin de restaurer la démocratie en Haïti avec le retour de ce chef du mouvement lavalas.

Ces deux femmes avaient été les femmes de fer du régime d’Aristide et elles avaient tous les pouvoirs sur les affaires du pays. Si madame lauture s’est hibernée depuis que sa classe sociale a pris le pouvoir avec Joseph Michel Martelly, SÒ Àn quant à elle vient de faire son grand coup d’éclat en se présentant comme candidate au Sénat sous la bannière du Parti des Tèt kale du président Martelly aux côtés de Sophia Martelly, la femme du président de Haïti.

Si pour certain cette candidature apparaît comme une honte et une giffle au secteur lavalas néanmoins, pour ceux qui connaissent et qui ont suivi le parcours de cette femme en politique haïtienne depuis le régime des lavalas jusqu’au régime des bandit légal, il n’y a rien d’étonnant même lorsque démagogique celle-ci affirme « puisqu’on ne veut pas de moi au parti Fanmi lavalas, je présente ma candidature sous la bannière du Parti qui m’accepte, elle veut parler du parti tèt kale de michel Martelly ».

En effet, Sò Àn a toujours profité du régime Martelly et plusieurs langues disent qu’elle a toujours placé quelqu’un au sein de tous les cabinets ministériels du gouvernement de Martelly et qu’elle recevait même des salaires dans presque tous les ministères et qu’elle est l’une des prêtresses vodoues qui fait de la magie pour la famille présidentielle sans oublier le nombre élevé de militants politiques qu’elle a livrés au rémime en place.

Par ailleurs, pour être plus analytique, cette candidature de l’ancienne femme de fer des régimes-lavalas-tèt kale-macoutes montrent clairement comment les forces rétrogrades du pays et de l’international a la capacité de s’infiltrer dans les mouvements populaires pour les dérouter et maintenir le statu quo dans le pays. Sò Àn est donc cet exemple d’agents dormants au sein du scteur démocratique et tout bon leader du mouvement populaire doit faire l’effort de les démasquer afin de permettre aux masses populaires d’amener de vrais changements dans le pays.

Également, ce choix actuel de celle qui prétendait s’enrichir avec l’argent de son frère en héritage, le grand footballeur et Étoile Nationale Arsène Auguste, montre en quoi le jugement de Jean-Bertrand Aristide a toujours été médiocre en ce qui concerne le choix de ses conseillers politiques dont Sò Àn en était une très grande et nous pouvons imaginer quel type de conseils que cette dernière a pu donner à celui que plusieurs affirment avoir vendu tous les postes électifs de son Parti Fanmi Lavalas aux plus offrant afin de pouvoir aller investir dans les entreprises nord-américaine.

Même si nous souhaitons douter de toutes ces affirmations, cependant avec ce qui est arrivé à Civil René, le chef des JPP (la Jeunesse pour un Pouvoir Populaire ci-devant Jan l Pase l Pase advienne que pourra), Jean-Bertrand Aristide semble vouloir dire aux militants des organisations populaires qui vont avaler le vent chaque jour à sa Fondation du Docteur jean-Bertrand Aristide qu’ils n’ont aucun intérêt à venir chaque jour se militer au sein de fanmi Lavalas.

Aristide et son parti se détache du peuple, le peuple doit maintenant se détacher de Aristide et de son Parti qui devient le parti de sa femme et de toutes ses femmes. Ainsi fait, il réalise les promesses des forces rétrogrades qui paralysent et bloquent le pays. Il a gagné, en continuant de diviser et de subdiviser les secteurs progressistes du pays. On l’a vu avec les Moïse Jean-Charles, les fcnd.

à suivre..

Hermann Cebert

Comment comprendre les élections en Haïti: les défis de l’organisation des élections de 2015 en Haïti


Le philosophe éveillé

La pensée qui dérrange

Alors que toutes les rumeurs circulaient concernant la probable candidature de la femme du président de Haïti, Joseph Michel Martelly, à la présidence suite à un message que la première dame de la république de Haïti avait posté sur sa page de facebook, les nouvelles se confirment  de préférence en ce qui a trait à la candidature de Sophia saint Rémy Martelly comme candidate au Sénat pour le département de l’Ouest de Haïti.

Ce tour de force de la famille martelly s’inscrit dans une logique d’éviter de se faire juger pour les diverses corruptions et malversations auxquelles la famille est impliquée. Entre temps plusieurs rumeurs circulent concernant les sommes astronomiques encaissées par le couple présidentiel soit plus de $100 000 000.00  cent millions de dollars américains et les diverses rencontres qu’auraient eu l’ancien premier ministre Laurent lamothe avec les membres du conseil électoral en vue de gagner les prochaines élections présidentielles.

Bien que je sois porté à être pessimiste par rapport à l’organisation des élections en Haïti pour cette année de 2015, je vais essayer, tout en faisant fi de ce pessimisme,  de comprendre les divers défis auxquels le pays devra faire face compte tenu du nombre de candidats inscrits; d’absence de programmes et de projet sociétal pour l’ensemble des secteurs politique, économique et social du pays; de la volonté du régime en place à s’engager véritablement pour faciliter la réussite et le succès de ces élections en termes de crédibilité, d’honnêteté et de participation démocratique et citoyenne; du financement électoral des partis politiques et des structures organisationnelles de ces élections.

Bien entendu, personne ne peut s’empêcher de douter des vraies intentions du pouvoir en place quant à sa volonté de diriger ces élections vers ses candidats favoris plus particulièrement lorqu’on entend le président Joseph Michel Martelly répète sans cesse au peuple et à chacune de ses occasions d’intervention publique au peuple, qu’il dira bientôt au peuple pour qui voter comme s’il pouvait savoir à l’avance quel candidat qui répondra aux intérêts véritables du peuple et du pays dans son ensemble surtout, lorsque l’on sait très bien combien de fois le président a violé la constitution du pays durant son mandat, tout ce qu’il a fait pour détruire les institutions du pays en les subordonnant à sa volonté et aux intérêts de sa classe sociale dont l’assujétissement du corps judiciaire et du corps législatif.

De même, rien ne nous empêche non plus de douter de la volonté du régime en place de passer le pouvoir à une nouvelle équipe au cas où les candidats du régimes ne gagnent pas les élections d’autant que le président semble vouloir mettre tout son poids pour faire gagner ses amis et sa famille surtout avec Sophia Martelly, la femme du président de Haïti, qui est candidate au sénat pour le département de l’Ouest de Haïti et, l’ex premier ministre Laurent salvador Lamothe est candidat à la présidence, l’ancien ministre des affaires étrangères, Duly Brutus, est candidat à la présidence ainsi que plusieurs anciens conseillers du président et du régime sont candidats à des postes à pouvoirs.

Par ailleurs, plusieurs voient en la candidature de Sophia Martelly une forme déguisée par laquelle le président et son équipe essaye de tester le terrain afin de trouver la crédibilité de sa femme et de l’éligibilité de celle-ci et par cela, il présentera finalement sa femme comme candidate à la présidence puisqu’elle aura été préalablement acceptée comme candidat au Sénat de Haïti.

D’autres analystes croient également que toute cette farce électorale actuelle avec plusieurs candidatures poussées et encouragées par les ambassades et les organisations internationales visent à créer du temps pour le pouvoir en place en attendant la mise en place d’un plan macabre du régime visant à la mise en place de la dictature de la bourgeoisie étant donné la volonté de cette classe économique et financière de ne rien céder au peuple et rien faire pour investir dans le développement et le progrès du pays.

Évidemment, de tout côté et de tout bord, il y a des intérêts qui refusent de comprendre la nécessité d’une transformation en profondeur de tout le système politique, de tout le système économique et de tout le système social et culturel de Haïti et comme l’a si bien constaté le gouverneur de la banque centrale, Charles Castel qui a finalement compris qu’il devait se positionner politiquement, Il y a un Apartheid Économique et Financier en Haïti, si la bourgeoisie n’accepte pas de partager ses richesses avec le peuple et les masses populaires, les masses iront avec les armes à la main, j’espère que non, dans leurs ghettos de Pétion-Ville leur arracher leurs parts de richesses.

Dans tous les pays du monde, les bourgeoisies acceptent de partager leurs richesses en laissant émerger des classes moyennes fortes et larges et en même temps, elles améliorent les conditions de vie des plus démunis et rendent moins douloureuses leurs exploitations avec des améliorations sociales telles que assistances sociales, meilleurs conditions de travail, des systèmes de santé universels, des meilleurs salaires, des logements sociaux, des écoles et des universités bien équipées et bien encadrées, des systèmes de transports adaptés et abordables, des programmes et des projets de loisir et de divertissement; sur le plan économique et financier ces bourgeoisies apportent des améliorations telles que des systèmes et des stratégies financières universelles, des encouragements à l’épargne pour tous, des programmes d’appropriation de titre de propriétés, des accès au crédit et au financement etc…, malheureusement cette bourgeoisie haïtienne est une bourgeoisie qui se cache derrière des barricades, des clôtures, des palissades, des murs, des barrières où tout se discute entre les membres et toujours contre les masses populaires.

On peut donc comprendre qu’elle prépare son déguerpissement et sa propre destruction. Je me souviens d’un responsable d’une nouvelle entreprise téléphonique au pays qui est très prospère, mais avec encore des méthodes commerciales très délinquantes et anticapitalistes et anti capitalistiques, qui disait pour montrer comment la bourgeoisie haïtienne c’est une bourgeoisie de mafieux et de kidnappeurs, eux, ils sont riches en gourdes mais nous, on est des riches en dollars.

Cette affirmation de cet homme d’affaires nouvellement implanté au pays montre les capacités de nuisance de cette bourgeoisie auxquelles il a dû faire face et également auxquelles il entend faire face.

Il nous faut d’autres hommes aussi courageux pour changer cette mentalité rétrograde et misérabiliste de la bourgeoisie haïtienne et pour y arriver, il nous faut davantage exiger des changements dans le système financier haïtien qui soit tourné vers les plus démunis, vers les étudiants entrepreneurs, vers des projets de production et des produits exportables et de consommation locale.

Lorsque l’on regarde par exemple les hauts taux d’échecs scolaires en Haïti plus particulièrement à Port-au-Prince où ces taux sont extrêmement plus négatifs, on peut se demander si cette bourgeoisie avait investi dans les écoles du pays, Est-ce qu’on aurait autant d’échecs.

Évidemment, tout le monde sait que l’un des problèmes des échecs scolaires en Haïti en est que la réussite scolaire est contingentée par le manque d’élèves et cela les directeurs d’écoles le savent très bien, les syndicats de professeurs le savent très bien et même le ministère de l’éducation nationale le sait très bien et si touts ces groupes d’intérêts devaient livrer une éducation de qualité, à cette heure que je vous parle, ils auraient tous fermés boutique déjà parce qu’il n’y aurait plus d’étudiants pour remplir leurs écoles.

Les écoles congréganistes et privées dont leurs élèves réussissent ont les mêmes professeurs que les autres écoles loteries et les lycées du pays alors comment se fait-il que ce sont les enfants du peuple qui n’arrivent pas à réussir les examens officiels tout en se rappelant bien sûr que ce sont les mêmes professeurs et les mêmes directeurs et inspecteurs qui choisissent les examens officiels. Il y a un système dominant qui ne veut pas que les enfants du peuple réussisse et par conséquent, il fait tout en son pouvoir pour maintenir ces éléments à leurs places, dans la misère, dans la crasse et dans l’ignorance.

En revanche, si cette bourgeoisie avait mis en place un système financier universel, un accès aux crédit et au financement, l’État, un vrai État et un vrai gouvernement aurait pu demander aux diverses écoles de se fédérer en consortium scolaires d’une part pour pouvoir construire de vraies écoles avec des infrastructures et des structures modernes telles que des salles bien aérées, avec des sièges confortables, des tableaux ergonomiques, des ordinateurs et des laboratoires informatiques, des bibliothèques modernes, publiques et accessibles à tous à la fois dans les écoles et dans les quartiers.

Mais, il n’y a aucun plan et les banquiers n’offrent pas de nouveaux produits financiers et ne mettent pas assez d’argents sur le marché financier local d’ailleurs, ils sont encore incapables de créer un marché financier local alors que tout pays qui veut financer son économie locale sait qu’il leur faut une place financière locale en vue d’attirer les investissements étrangers.

Cette bourgeoisie dite haïtienne, puisqu’elle n’en a jamais été une nationale, s’est toujours déresponsabiliser en jetant sur le dos de l’État la responsabilité de tout faire à sa place alors que les institutions financières internationales, les pays bailleurs de fonds internationaux, les partenaires d’Haïti, les puissances coloniales et impérialistes prônent le désengagement de cet État dans les affaires économiques et marchandes.

Ce sont là quelques défis auxquels les élections de 2015 vont devoir répondre et avec le nombre de candidats inscrits, je veux croire qu’il s,agit d’un pas de géant que le pays est en train de faire si et seulement si tous ces candidats et toutes ces organisations politiques restent et demeurent mobilisés pour faire avancer les choses dans le pays, et il faut au pays cette mobilisation permanente sinon cette bourgeoisie risque de concerver le pouvoir à vie comme elle le souhaite actuellement.

Cependant, si les forces populaires organisées décident de maintenir la pression à la fois sur la bourgeoisie, sur les réactionnaires de la soit disant classe moyenne et les directeurs des médias de masse, il est évident qu’il y aura un changement en profondeur dans le pays.

Tous les pays du monde qui se tournent vers le progrès, mettent en place de nouvelles architectures pour attirer les touristes en quête de dépaysement et de naturel par contre, cette bourgeoisie et les petits bourgeois et réactionnaires qui dirigent Haïti, n’investissent en rien pour promouvoir le tourisme voir le tourisme responsable et écologique et puis, ils disent qu’ils veulent faire du développement touristique.

À Port-au-Prince toutes les constructions sont des constructions basses et en construisant des tours à bureaux on aurait pu mettre en place des locaux disponibles pour tout investisseurs désireux de venir investir dans le pays, mais il n’y a rien qui attend cet investisseur volontaire et ce n’est pas à l’État de les construire même s’il peut le faire dans l’intention de les revendre plus tard.

Il devait s’agir des banquiers et des hommes et femmes d’affaires à voir ce créneau d’investissement. Tout le monde se plaint de l’insécurité, mais ils oublient comme disait le conzé, tant qu’il n’y aura pas de paix en bas il n’y aura pas de paix en haut.

Bref, seul le développement peut faire reculer l’insécurité et ce développement passe par des projets, de nouvelles choses et de belles choses avec la participation du peuple et de sa responsabilisation en ce qui concerne le respect du bien d’autrui et du bien privé.

Mais là encore il faut bien que ces biens privés et autrui ne soient de la provocation tels des plages, des hôtels, des salles de spectacles de théâtre, des parcs, des piscines, des galeries d’arts seulement au service des plus nantis et où le peuple n’a aucun accès.

à suivre…

Hermann Cebert

This gallery contains 0 photos

L’Évangile des derniers Versets: le comportement des messagers et des guides


Voici que vous êtes les témoins privilégiés de la véritable parole, la seule parole qui a le pouvoir de changer les choses et les êtres, alors qu’elle vous guide dans vos propres directives afin que vous puissiez la partager aux peuples que vous êtes appélés à conduire au succès et à la plénitude, voici les règles à suivre pour ne pas pervertir les genres et surtout le nouveau genre dans lequel vous vous lancez, la parole vous a été révélée et elle élèvera vos peuples.

Un jour le maître demande à l’élève de lui enmener de l’eau directement de la source afin de boire à sa soif et se se laver, le jeune élève est allé directement voir le maître, alors le maître lui dit je t’avais demandé de l’eau et pourquoi tu n’es pas allé me la chercher, et l’élève répond, je pensais que que tu m’avais appelé moi puisque je suis déjà allé à la source et d’habitude tu vas prendre ton eau tout seul et tu te laves aussi à la source, l’élève était confus parcequ’il était habitué à voir le maître aller boire son Eau toujours directement à la source et se laver aussi.

Son esprit et sa tête ne pouvait pas concevoir cette demande de son maître pas plus qu’il n’était en mesure de comprendre cette nouvelle réalité, il avait pris tout comme acquis et cette habitude de voir le maître faire et agir était sa réalité, sa seule réalité voilà pourquoi, à la demande de son maître il est allé directement voir le maître au lieu d’exécuter les ordres de son maître.

Voici ce qui risque de vous arriver, vous les messagers et guides qui devront un jour transmettre la véritable parole au peuple, à votre peuple et à tous les peuples. Parce que vous êtes des témoins privilégiés de cette véritable parole, vous devez éviter de confondre votre réalité à celle de la réalité de la parole, les réalités de l’éclosion de la parole sont différentes de votre réalité et de toutes les réalités où vous allez transmettre la parole, que vous ne restiez pas à l’intérieur de votre réalité ni celle dans laquelle la parole a été révélée afin que vos mots ne pervertissent pas les messages reçus, vous devez sortir de vos propres certitudes, là où vos humaines passions ressemblent à la raison, en ayant le coeur et l’esprit ouvert afin que vous n’y ajoutiez pas vos paroles à celles qui ont été dites avec les mots, le langage et la simplicité qu’elles avaient été dites.

Que celui qui porte le seau d’eau au maître ou au peuple ne se confonde pas avec l’Eau qu’il apporte ni avec la Source d’où vient et arrive cette Eau. C’est par le discours et les mots du discours que l’on reconnaître le vrai du faux prophète, le vrai et faux messager, le vai du faux guide.

Si un paysan vous parle, il vous parlera directement, simplement avec les mots et le langage qu’il utilise quotidiennement pareil comme s’il parlait à ses proches et à ses amis;

un étudiant vous parlera avec les mots et le langage de ceux qui l’enseigne jusqu’à ce qu’il découvre par lui-même ses propres mots simples et clairs mais tant qu’il apprend et s’instruit avec les maîtres il ne fera que se chercher à travers ce qu’on lui enseigne;

Si un maître vous parle, il parlera avec les mots et un langage qui vous permettra de comprendre et d’apprendre ce qu’il veut vous apprendre et à chaque fois qu’il dit quelque chose, il l’expliquera de différentes manières et de plus en plaus avec des mots simples et compréhensibles afin que le message qu’il veut vous communiquer puisse être compris et bien absorbé mais si le maître  s’adresse à d’autres maîtres, il ne citera pas de maître car il est ce qu’il dit et ce qu’il dit il doit le montrer, le démontrer et le prouver afin que les autres puissent en discuter de sa validité et de sa vérité qui définit sa logique et;

aucun élève ne se hissera à comprendre à moins que son âme avait été avant qu’il naisse et vienne au monde, ce sont des élèves doués d’une haute intelligence et dont les connaissances ont été déjà élaborées avant que le monde existent voici ce qui sera dans les jours à venir de tous les enfants du peuple d’Haïti mais aucun Élève ne poura dire s’il ne connait pas la loi de la connaissance et du savoir toutefois lorsqu’il saura, il ne sera plus élève, il sera maître.

Vous messagers et guides de la parole de vérité, sachez que vous arrivez de partout de toute la terre et des cieux nouveaux, vous êtes de diverses familles et de diverses connaissances et de savoirs, alors avec vos spécialités et vos raisonnements divers, vous êtes appelés à rendre témoignage de la parole qui émane du Maître, le seul Maître et tout puissant sachez que vous portez la Véritable parole, la parole qui réveille les peuple, la parole qui unit et unifie les peuples, la parole de l’éspoir celle qui touche l’homme dans son esprit et dans son imagination, celle qui fait rêver les peuples celle qui donne le courage, la volonté et la détermination celle qui donne la force et le pouvoir aux peuples, alors qu’elle ne soit pas mise au service des chefs et des pouvoirs corrompus, qu’elle ne serve pas les intérêts des puissants ou qu’elle ne serve pas à exploiter les plus faibles les plus petits car par votre rôle et vos privilèges qu’elle vous apportera personnellement elle peut être mal utilisée si vous vous accrochez à vos certitudes.

Soyez donc avertis car vous avez entre vos mains et dans votre esprit ce qui peut détruire ou ce qui peut bâtir et construire, soyez respectueux sinon vous serez rabaissés et humiliés car la puissance de la parole vous dépasse vous et vos intérêts et vos valeurs.

La parole que vous portez et dont vous devez rendre témoignage n’est pas votre propre parole mais elle émane du Maître et du Seul Maître, elle ne vous appartient pas car elle vous a été confiée afin que vous la mettiez à la disposition du peuple et de tous les peuples. Vous ne devez rien y ajoutez seulement la prononcer et la rendre disponible à tous ceux qui la cherchent afin d’être guidés et réveillés de leur sommeil.

Vous messagers et guides qui êtes appelés à rendre témoignage de la toute et seule parole en recevant la parole qui a été révélée vous devenez les témoins de la parole et gardien de cette parole alors vous devez la protéger afin d’éviter sa perversion et sa disparition si vous vous conformez alors votre vie sera bénie et vos descendants aussi car seule cette parole peut vous ouvrir les portes du paradis et de vois la face de Dieu, vous êtes bénis.

Et, voici ce que sont les peuples, les peuples de la terre et de tous les confins de l’univers sont le reflet de leurs imaginations voilà pourquoi toute la parole a été révélée pour pénétrer les imaginaires collectifs des peuples et puisque cette parole dans son genre et dans son message qu’elle véhicule doit dégager l’unité du verbe qui est parole alors elle a été faite pour absorber les peuples qu’il y ait chez les porteurs et les messagers et les guides la cohésion et l’unité afin qu’ils soit dans l’entendement du peuple comme unificatrice et c,est ainsi que le Maître est l,unité de mesure de totue sa parole parmi ses peuples. Ainsi, il n’y aura aucune division aucune contradiction entre la parole qui a été déjà donnée et déjà révélée et la parole qui est révélée et donnée tout comme elle sera en harmonie avec toutes les autres paroles qui est la seule et la même parole parce que venant de la même source qui est le Grand Maître.  Voici la règle de l’Unicité et de l’Unité divine. Dieu est Un il est Un seul et Seulement Un, Dieu.

Hermann Cebert

Courtoisie de :

O. M. G. G.S.I. F.H

L’Ordre Mystique des Génies et Gardiens Solaires des Indigènes Fondateurs d’Hayti

This gallery contains 0 photos

l’évangile de Judas


30d545835acc2799b394dcf2ac021133.jpg

Vous avez entendu parler de l’édition de ,
vous vous demandez ce qu’il contient,
voici une traduction sans prétention scientifique de la version anglaise
rendue publique par la National Geographic Society.

 

(les chiffres gras indiquent le numéro des feuillets du codex de papyrus original ; les crochets […] signalent les manques)

(Introduction)

(33) L’exposé secret de la révélation que Jésus fit à Judas Iscarioth pendant les trois jours précédent la Pâques.

(Le ministère terrestre de Jésus)

Quand Jésus apparut sur terre, il réalisa des miracles et de grands prodiges pour le salut de l’humanité. Et puisque certains marchaient dans la voie de la justice tandis que d’autres marchaient dans celle de la transgression, les douze disciples furent appelés.

Il commença à leur parler des mystères de l’au-delà du monde et de ce qui adviendrait à la fin. Souvent, il n’apparaissait pas à ses disciples tel qu’en lui-même, mais se trouvait parmi eux comme un enfant.

(Scène 1 : Jésus dialogue avec ses disciples :
la prière d’action de grâce)

Un jour, il se trouvait avec ses disciples en Judée et les trouva rassemblés et assis dans une pieuse observance. Quand il s’approcha de ses disciples, (34) rassemblés assis et offrant une prière d’action de grâce sur le pain, il rit.

Les disciples lui dirent : « Maître, pourquoi ris-tu de nos prières d’action de grâce ? Nous avons fait ce qui est juste».

Il répondit et leur dit : « Je ne ris pas de vous.

Vous n’agissez pas de votre plein gré mais parce que votre dieu* sera célébré à travers votre action ».

Ils dirent : « Maître, tu es […] le fils de notre dieu* ».

Jésus leur dit : « Comment me connaissez-vous ?

En vérité, je vous le dis, aucun parmi vous dans cette génération ne me connaîtra ».

(Les disciples se mettent en colère)

Quand ses disciples entendirent ceci, ils se mirent en colère

et devinrent furieux et commencèrent à blasphémer contre lui dans leur cœur.

Quand Jésus observa leur manque de compréhension, il leur dit :

« Pourquoi cette agitation qui vous conduit à la colère ?

Votre dieu est en vous et […] (35) a provoqué cette colère dans vos âmes. Que celui d’entre vous qui est assez fort parmi les êtres humains

présente l’humain parfait et se tienne devant ma face ».

Ils dirent tous : « Nous avons la force ».

Mais leur esprit n’osait pas se tenir face à lui, sauf Judas Iscarioth. Il put se tenir devant lui, mais ne pouvait le regarder dans les yeux et il détourna son visage.

Judas lui dit : « Je sais qui tu es et d’où tu viens.

Tu es du royaume immortel de Barbelo**.

Et je ne suis pas digne de prononcer le nom de celui qui t’as envoyé. »

(Jésus parle à Judas en privé)

Sachant que Judas méditait sur ce qui était exalté, Jésus lui dit :

« Ecartes-toi des autres et je te dirai les mystères du royaume.

Il te sera possible de l’atteindre, mais tu auras beaucoup à souffrir.

(36) Car un autre te remplacera, afin que les douze disciples puissent à nouveau être au complet avec leur dieu*. »

Judas lui dit : « Quand me diras-tu ces choses,

et quand le grand jour de lumière se lèvera sur la génération . »

Mais quand il dit cela, Jésus le quitta.

(Scène 2 : Jésus apparaît de nouveau aux disciples)

Le lendemain matin de cet épisode, Jésus réapparaît à ses disciples.

Ils lui dirent : « Maître, où étais-tu allé

et qu’as tu fait après nous avoir quitté ? »

Jésus leur dit :

« Je suis allé vers une autre grande et sainte génération. »

Ses disciples lui dirent :

« Seigneur, quelle est cette grande génération

qui nous est supérieure et plus sainte que nous,

qui n’est pas maintenant dans ces royaumes ? »

Quand Jésus entendit cela, il rit et leur dit :

« Pourquoi pensez-vous dans votre cœur à cette génération forte et sainte ? (37) En vérité, je vous le dis, personne né dans cette éon*** ne connaîtra cette génération et aucune cohorte d’anges des étoiles ne régnera sur cette génération, et aucun mortel ne peut y être associé, car cette génération ne vient pas de […] ce qui est devenu […]. Votre génération est celle de l’humanité […] puissance, que […] les autres puissances […] par lesquelles vous régnez.»

Quand ses disciples entendirent cela, leur esprit à chacun en fut troublé. Ils ne purent prononcer un mot.

Un autre jour, Jésus vint vers eux. Ils lui dirent :

« Maître, nous vous avons vu en vision, car nous avons eu de grands rêves la nuit […]. »

Il leur dit : « Pourquoi, avez-vous […] quand vous vous êtes cachés ? ». (38)

(Les disciples ont une vision du temple et en discutent)

Ils disent : « Nous avons vu une grande maison avec un large autel à l’intérieur, et douze hommes — ce sont les prêtres selon nous — et un nom. Et une foule de gens attend à cet autel, jusqu’à ce que les prêtres […] et reçoivent les offrandes. Mais nous avons attendu. »

Jésus dit : « A quoi ressemblent les prêtres ? »

Ils dirent : « Certains […] deux semaines ; certains sacrifient leurs propres enfants, d’autres leurs femmes, en signe de louange et d’humilité parmi eux ; d’autres couchent avec des hommes ; d’autres sont impliqués dans des massacres ; certains commettent une multitude de péchés et d’actes illégaux. Et les hommes qui se tiennent devant l’autel invoquent ton nom, (39) et parmi tous les actes de leur faiblesse, les sacrifices sont achevés […].»

Après avoir dit ceci, ils se turent, car ils étaient troublés.

(Jésus donne une interprétation allégorique
de la vision du temple)

Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous troublé ? En vérité je vous le dit, tous les prêtres qui se tiennent devant l’autel invoquent mon nom. A nouveau je vous le dis, mon nom a été écrit sur ce […] des générations des étoiles à travers les générations humaines. Et ils ont planté des arbres sans fruits, en mon nom, de manière honteuse. »

Jésus leur dit : « Ceux que vous avez vu recevoir les offrandes à l’autel, c’est vous. C’est le dieu que vous servez, et vous êtes ces douze hommes que vous avez vus. Le bétail que vous avez vu amenés au sacrifice sont tous ceux que vous avez induit en erreur (40) devant cet autel […] se tiendront et feront usage de mon nom de cette façon, et des générations d’hommes pieux lui seront loyales. Après lui, un autre homme se tiendra là parmi les fornicateurs et un autre se tiendra parmi les massacreurs d’enfants, et un autre parmi ceux qui couchent avec les hommes, et ceux qui font abstinence, et le reste de ceux qui sont pollués, sans loi et dans l’erreur, et ceux qui disent : “Nous sommes comme des anges” ; ils sont les étoiles qui amènent toute chose à son achèvement. Car pour les générations humaines, il a été dit, “Regarde, Dieu a reçu ton sacrifice des mains d’un prêtre”- c’est-à-dire, d’un ministre de l’erreur. Mais c’est le Seigneur, le Seigneur de l’Univers, qui commande, “Au dernier jour, il leur sera fait honte”.» (41)

Jésus leur dit : « Arrêtez de sacrifier […] ce que vous avez […] sur l’autel, puisqu’ils sont au-dessus de vos étoiles et de vos anges, et sont déjà arrivés à leur accomplissement. Donc qu’ils soient piégés devant vous, et qu’ils partent …

[… environ 15 lignes manquantes … ]

… générations […]. Un boulanger ne peut nourrir toute la création (42) sous le [ciel]. Et […] pour eux […] et […] pour nous et […]. »

Jésus leur dit : « Arrêtez de me combattre. Chacun de vous a sa propre étoile, et chacun …

[… environ 17 lignes manquantes … ]

(43) …dans […] qui est venu […] printemps pour l’arbre […] de cet éon […] pour un temps […] mais il est venu pour arroser le paradis de Dieu, et la génération qui durera, car il ne profanera pas le chemin de vie de cette génération, mais […] pour toute l’éternité. »

(Judas interroge Jésus à propos de cette génération
et des générations humaines)

Judas lui dit : « Rabbi, quelle sorte de fruits cette génération produit-elle ? ».

Jésus dit : « Les âmes de chaque génération humaine mourront. Quand cependant ces gens auront achevé le temps du royaume et que l’esprit les quittera, leurs corps mourront mais leurs âmes continueront à vivre, et elles seront emportées.»

Judas dit : « Et que feront le reste des générations humaines ? »

Jésus dit : « Il est impossible (44) de semer sur le roc et de récolter des fruits. Ceci est aussi la manière […] la génération déshonorée […] et le corruptible Sophia […] la main qui a créé les gens mortels, afin que leurs âmes s’élèvent vers les royaumes éternels d’en haut. En vérité je te le dis, […] ange […] puissance sera capable de voir que […] ceux à qui […] les générations saintes […]. »

Après que Jésus eut dit cela, il partit.

(Scène 3 : Judas raconte une vision et Jésus lui répond)

Judas dit : « Maître, comme tu les as tous écoutés,

maintenant écoute-moi. Car j’ai eu une grande vision. »

Quand Jésus entendit cela, il rit et lui dit :

« Toi le treizième esprit, pourquoi fais-tu tant d’effort ?

Mais parle, et je t’écouterai. »

Judas lui dit : « Dans ma vision, je me suis vu alors que les douze disciples me lapidaient et (45) me persécutaient durement. Et j’arrivais également à l’endroit où […] après toi. Je vis une maison…, et mes yeux n’en pouvaient saisir la taille. De grands hommes l’entouraient, et cette maison avaient un toit de verdure, et au milieu de la maison se trouvait une foule …

[… 2 lignes manquantes …]

… disant, « Maître, emmène moi avec ces gens. »

Jésus répondit et dit : « Judas, ton étoile t’a fait erré ».

Il continua : « Aucun mortel n’est digne d’entrer dans la maison que tu as vu, car ce lieu est réservé aux saints. Ni le soleil ni la lune n’y régneront, ni le jour, mais celui qui est saint y habitera toujours, dans le royaume éternel avec les saints anges. Regarde, je t’ai expliqué les mystères du royaume (46) et je t’ai appris les erreurs des étoiles ; et […] l’envoie […] sur les douze éons. »

(Judas interroge Jésus sur son propre sort)

Judas dit : « Maître, serait-ce que ma semence est sous le contrôle des Maîtres ? »

Jésus répondit et lui dit : « Viens, que je …

[… 2 lignes manquantes …]

… mais que tu souffriras beaucoup quand tu verras le royaume et toutes sa génération. »

Quand il entendit cela, Judas lui dit :

« Quel bien y a-t-il que je l’ai reçu ? Car tu m’as écarté pour cette génération. »

Jésus répondit et dit : « Tu deviendras le treizième,

et tu seras maudit par les autres générations, et tu règneras sur elles.

Dans les derniers jours ils maudiront ton ascendance (47) jusqu’à la génération sainte. »

(Jésus enseigne à Judas la cosmologie,
l’Esprit et l’Inengendré)

Jésus dit : « Viens, que je puisse t’enseigner les secrets que personne n’a jamais vu. Car il existe un royaume grand et sans limite, dont aucune génération d’anges n’a vu toute l’étendue, dans lequel il y a un grand esprit invisible.

Qu’aucun œil d’ange n’a jamais vu
Qu’aucune pensée du cœur n’a jamais comprise,
Et qui ne fut jamais appelé d’aucun nom.

Et un nuage lumineux apparut là. Il dit : “Qu’un ange soit créé qui soit mon serviteur.”

Un grand ange, l’Inengendré, divin et illuminé, émergea du nuage. A cause de lui, quatre autres anges apparurent d’un autre nuage, et ils devinrent les serviteurs de l’angélique Inengendré. L’Inengendré dit : (48) “Qu’il soit créé […]” et il fut créé […]. Et il créa le premier astre lumineux pour régner sur lui. Il dit : “Que les anges soient créés pour le servir, et des myriades innombrables vinrent à l’être”. Il dit : “Qu’un éon illuminé vienne à l’être”. Il créa le deuxième astre lumineux pour régner sur lui, ainsi que des myriades d’anges innombrables, pour offrir leur service. C’est ainsi qu’il créa le reste des éons illuminés. Ils les fit régner sur eux, et il créa pour eux des myriades d’anges innombrables, pour les assister. »

(Adamas et les astres lumineux)

« Adamas fut dans le premier nuage lumineux qu’aucun ange n’a jamais vu parmi tous ceux appelés ‘Dieu ’. Il (49) […] que […] l’image […] et après la ressemblance de cet ange. Il fit apparaître l’incorruptible génération de Seth […] les douze […] les vingt-quatre […]. Il fit apparaître soixante-douze astres dans la génération incorruptible, selon la volonté de l’Esprit. Les soixante douze astres eux-mêmes firent apparaître trois cent soixante astres dans la génération incorruptible, selon la volonté de l’Esprit que leur nombre soit de cinq pour chacun.

Les douze éons des douze astres constituent leur père, avec six cieux pour chaque éon, pour qu’il y ait soixante-douze cieux pour les soixante-douze astres, et pour chacun (50) d’eux cinq firmaments, pour un total de trois cent soixante firmaments […].

Il leur fut donné autorité et une grande armée d’anges sans nombre, pour la gloire et l’adoration, et après cela aussi des esprits vierges, pour la gloire et l’adoration de tous les éons et de tous les cieux et de tous leurs firmaments.»

(Le cosmos, le chaos, et le monde d’en dessous)

« La multitude de ces immortels est appelée le cosmos — c’est-à-dire, la perdition — par le Père et les soixante-douze astres qui sont avec l’Inengendré et ses soixante-douze éons. En lui le premier humain est apparu avec ses pouvoirs incorruptibles. Et l’éon qui apparut avec sa génération, l’éon dans lequel sont le nuage de la connaissance et l’ange, est appelé (51) E1. […] éon […] après que […] dit, ‘Que soient douze anges pour régner sur le chaos et le monde d’en dessous.’ Et regarde, du nuage apparut un [ange] dont le visage était enflammé et dont l’apparence était défigurée par le sang. Il s’appelait Nebro, ce qui signifie rebelle ; d’autres l’appelait Yaldabaoth. Un autre ange, Saklas, vint aussi du nuage. Aussi Nebro créa six anges — ainsi que Saklas — pour être ses assistants, et ceux-ci produirent douze anges dans les cieux, qui reçurent chacun une portion des cieux.

(Les maîtres et les anges)

Les douzes maîtres parlèrent avec les douze anges : “Que chacun de vous (52) […] et qu’ils […] génération …

[… une ligne perdue …]

… anges” :

Le premier est Seth, qui est appelé Christ.

Le second est Harmathoth, qui est […].

Le troisième est Galila.

Le quatrième est Yobel

Le cinquième est Adonaios.

Ce sont les cinq qui règnent sur le monde d’en dessous, et surtout sur le chaos.»

(La création de l’humanité)

«Alors Saklas dit aux anges :

“Créons un être humain à la ressemblance et à l’image.”

Ils façonnèrent Adam et sa femme Eve, qui est appelée, dans le nuage, Zoé.

Car par ce nom toutes les générations cherchent l’homme,

et chacune d’elles appelle la femme par ces noms.

Maintenant, Saklas ne commanda (53) pas sauf […] les générations

[…] ceci […]. Et le maître dit à Adam : “Tu vivras longtemps avec tes enfants”. »

(Judas interroge sur le destin d’Adam et de l’humanité)

Judas dit à Jésus :

« Quelle est la durée de temps que les êtres humains vivront ? »

Jésus dit :

« Pouquoi te poses-tu la question, qu’Adam, avec sa génération,

a vécu la durée de sa vie à l’endroit où il a reçu son royaume,

avec la longévité avec son maître? ».

Judas dit à Jésus :

« Est-ce que l’esprit humain meurt ? »

Jésus dit :

« C’est pourquoi Dieu ordonna à Michael de donner

les esprits des gens à eux en prêt,

pour qu’ils puissent offrir leur service,

mais le Suprême ordonna à Gabriel de donner les esprits

à la génération suprême qui n’a pas de maître au-dessus d’elle

— c’est-à-dire, l’esprit et l’âme. Aussi, le reste des âmes … (54)

[… une ligne manquante …]

(Jésus évoque la destruction des méchants
avec Judas et d’autres)

« […] lumière …

[… presque 2 lignes manquantes …]

… autour […] laisse […] esprit qui est dans toi habiter en cette chair parmi les générations des anges.

Mais Dieu a permis que la connaissance soit donnée à Adam et à ceux avec lui,

pour que les rois du chaos et de monde d’en dessous ne puisse pas régner sur eux. »

Judas dit à Jésus : « Donc que vont faire ces générations ? »

Jésus dit : « En vérité je te le dis, pour toutes,

les étoiles amènent les choses à leur achèvement.

Quand Saklas achèvera la durée qui lui a été assigné,

leur première étoile apparaîtra avec les générations,

et elles finiront ce qu’elles ont dit qu’elles feraient.

Alors elles forniqueront en mon nom et tueront leurs enfants (55) et elles […] et …

[… environ 6 lignes et 1/2 manquantes …]

mon nom, et il […] ton étoile au-dessus du treizième éon. »

Après ceci Jésus rit.

Judas dit : « Maître, pourquoi te moques-tu de nous ? »

Jésus répondit et dit :

« Je ne ris pas de vous mais de l’erreur des étoiles,

car ces six étoiles errent avec ces cinq combattants,

et ils seront détruits avec leurs créatures. »

(Jésus parle de ceux qui sont baptisés
et de la trahison de Judas)

Judas dit à Jésus :

« Dis moi, que feront ceux qui ont été baptisés en ton nom ? »

Jésus dit :

« En vérité, je te le dis, ce baptême (56) […] mon nom …

[… environ 9 lignes manquantes …]

… à moi. En vérité, je te le dis, Judas,

ceux qui offrent des sacrifices à Saklas […] Dieu …

[… 3 lignes manquantes …]

… tout ce qui est mauvais.

« Mais tu les surpasseras tous.

Car tu sacrifieras l’homme qui me revêt.»

Déjà ta corne a été dressée,
Ta colère a été enflammée,
Ton étoile s’est montrée brillante,
Et ton cœur a
[…].(57)

« En vérité […] ton dernier […] devient …

[… environ 2 lignes et 1/2 manquantes …]

… souffre …

[… environ 2 lignes manquantes …]

… le maître, puisqu’il sera détruit. Et alors l’image de la grande génération d’Adam sera exaltée, car avant le ciel, la terre, et les anges, cette génération, qui appartient aux royaumes éternels, existe. Ecoute, tout t’a été dit. Lève les yeux et regarde le nuage et la lumière qui s’y trouvent et les étoiles qui l’entourent. L’étoile qui montre le chemin est ton étoile. »

Judas leva les yeux et vis le nuage lumineux, et il y entra. Ceux qui se tenaient sur le sol entendirent une voix venant du nuage, disant, (58)[…] génération suprême […] … image […]

[… environ 5 lignes manquantes …]

(Conclusion : Judas trahit Jésus)

[…] Leurs grands prêtres murmuraient car il avait été dans la pièce des invités pour sa prière. Mais certains des scribes qui étaient là le surveillaient étroitement pour l’arrêter pendant la prière, car ils craignaient le peuple, puisqu’il était considéré par tous comme un prophète.

Il approchèrent de Judas et lui dirent :

« Que fais-tu ici ? Tu es le disciple de Jésus. »

Judas leur répondit comme ils le souhaitaient.

Et il reçut de l’argent et le leur livra.

L’EVANGILE DE JUDAS

—•o0O0o•—

——— Notes —————————————————————————

* Conformément aux doctrines gnostiques, le dieu des disciples (qui représentent les chrétiens de la Grande Eglise) est le dieu de l’Ancien Testament, un démiurge mauvais et inférieur (appelé plus loin Saklas ; feuillet 52) qui a créé le monde. Jésus s’en distingue donc, il n’est pas le fils de ce démiurge créateur, que dans leur ignorance les disciples adorent, mais il vient de la Suprême Puissance du panthéon gnostique (nommée « Seigneur de l’Univers » au feuillet 40).

** Barbelo est une entité céleste féminine qui dans certains systèmes gnostiques a les mêmes fonctions que Sophia (voir feuillet 44). C’est donc une divinité mauvaise et créatrice du monde au côté du Démiurge, mais elle s’en serait ensuite repentie, et sa souffrance dans le monde avant son retour aux cieux symbolise l’itinéraire de vie du gnostique.

*** Les éons, du grec aiôn, sont des périodes de temps, des ères, voire des ‘éternités’. Comme les ‘générations’, ils rythment le temps mythologique gnostique. Ce sont des émanations du monde céleste qui sont parfois personnalisées et vont par couples.

La traduction qui précède n’a pas de caractère scientifique, elle vise simplement à donner au lecteur non informé une idée du contenu de l’évangile de Judas. Elle ne reprend donc pas l’appareil de notation critique indiquant les nombreuses incertitudes du manuscrit original ; seuls sont indiqués entre crochets […] les manques. Elle a été réalisée Annick Jacq et Patrice Rolin sur la base de la version provisoire anglaise proposée par la National Geographic Society.

Le lecteur qui désire approfondir consultera la traduction provisoire et critique en français (PDF) par Pierre Cherix, de l’Association pour l’Etude de la Littérature Apocryphe (AELAC), à partir de la transcription en copte sahadique provisoire rendue publique par la National Geographic Society.

Pour une présentation de l’évangile selon Judas, cliquer ici.

Le dossier complet concernant la découverte et la restauration
du manuscrit sur le site du National geographic

Transcription de l’évangile selon Judas en copte
Traduction de l’évangile selon Judas en anglais

 

 

This gallery contains 0 photos

Les prophéties confiées à Duvalier le 16 Janvier 1986 au Palais National : le pouvoir de l’imagination


April 17, 2015 Redaction Culture, Enquetes, Enquetes, Politique

Les prophéties confiées à Duvalier le 16 Janvier 1986 au Palais National n’ont jamais été divulguées. Aujourd’hui il importe de les connaitre.

Théo Duval veut comprendre :

« Tu parles de morts ? De quoi veux-tu parler Grand Maitre Olicha ? »

Le vieux Cléophat répond à travers la voix de l’ange noir: «Plusieurs anciens présidents d’Haïti morts depuis longtemps, vont

revenir au pouvoir en Haïti. Après ton départ, je vois le roi Henry

Christophe revenir du Nord, il dirigera pendant deux ans encore,

ton successeur portera son nom et sa couronne ! Il s’appellera Henry Christophe !».

Duvalier reste étonné. Il ne connaît pas d’Henry Christophe dans son entourage. Seule sa femme prétend descendre du roi Christophe. Il oublie soudainement que le Commandant en chef des Forces Armées s’appelle Henry Christophe (Namphy).

Le houngan ne se laisse plus interrompre et poursuit de sa voix gutturale avec d’incroyables prophéties :

«Je vois deux autres Francois, se succéder apres Henry Christophe : François St Surin Manigat d’abord pour trois mois et ensuite François Denis Légitime qui en Avril 1889 annonça la dissolution d’une partie de l’armée d’ou son nom du “général d’Avril 1889”. Le nouveau général prendra le pouvoir en 1988 mais s’en ira pareillement après un éclatement de l’armée, il connaitra ensuite l’exil puis un jour la prison en Haïti, puni par les esprits des fondateurs de l’indépendance qu’il a fait déterrer pour rien…. Il sera remplacé par un autre mort, Boisrond Canal qui sortira des trous (trou yo) et prendra cette fois les traits d’une femme. Elle ira en prison après avoir organisé des élections présidentielles qui porteront au pouvoir un prêtre , le général Jean Baptiste Yayou.

Yayou fut brûlé vif sous le gouvernement de Pétion qui l’accusa de vouloir faire envahir Haïti par des troupes étrangères. Il aura la présidence cette fois, il reviendra avec la même popularité auprès des masses congos et appellera des troupes étrangères sur le territoire haïtien. Certains de ses opposants seront brulés vifs , il connaitra aussi l’exil mais finira par épouser une fille de Dessalines , le même nom que la présidente qu’il enverra en prison et qui sortira des trous (trou yo) de Boisrond Canal! »

Le Président Duvalier ne comprend plus rien. Il commence par se montrer impatient. Cléophat Pierre comme une locomotive refuse de s’arrêter :

« Ne vous inquiétez pas, pendant cette longue période , ce pays deviendra instable et difficile à gérer. Même Toussaint Louverture essayera d’imposer ses neveux au pouvoir, d’abord une tortue qui remplacera Yayou son ennemi et qui passera le pouvoir à un autre neveu de Toussaint venu de Marmelade qui aura deux mandats présidentiels et qui dirigera le pays dans la catastrophe, des inondations et un tremblement de terre horrible.

Ensuite on aura un Président qui sera un danseur de carnaval. Ce sera bien Symphord de Pradines, le chef de Cabinet d’Alexandre Pétion. Son assistant a été Laurent Michel Vieux qui deviendra cette fois le Premier Ministre de Des Pradines. Le jour de la mort de Dessalines ils organisèrent une grande fête et ils le referont encore un autre 17 Octobre dans la zone même de l’assassinat au Pont Rouge.

Ce qui fera renverser le gouvernement de l’arrière petit fils de Laurent Michel Vieux. Il y aura ensuite un jour dans ce pays un évènement majeur de 3 jours et de 3 nuits et pendant 8 mois les gens vont mourir à la chaine comme lors d’une épidémie il y aura 865,000 morts . les chiens mangeront des cadavres dans les rues. La vie changera à l’arrivée de Lysius Salomon jeune qui reviendra fortifier la Nation, faire du nom d’Haïti une fierté internationale, les richesses du pays emonteront soudainement à la surface . Il apportera la paix et une grande prospérité qui ne s’altèrera plus jamais. »

L’EFFONDREMENTDE L’EMPIRE

Le Président Duvalier est défait. Cleophat Pierre semble délirer quand il annonce enfin le renversement total des choses :

« Tout ce qu’il m’est permis de révéler maintenant pour toi Doudou, c’est qu’ à coup sur, dans 21 jours, à partir de ce jour tu quitteras le pouvoir. Si tu persistes à vouloir rester vous mourrez dans 21 jours, le 7 Février prochain dans un vrai bain de sang. Si vous organisez aussi les élections que vous auriez du faire il y a un an, vous perdrez maintenant et vous mourrez immédiatement après, d’un arrêt du cœur ! De toute façon tu mourras un jour d’un arrêt du coeur ! La cambise est finie…! »

Duvalier reste bouche bée sans sourire. Il tousse encore. Il essaie apparemment de garder son calme. Le vieux se met à chanter un air vodou :

« Kafou O, ou pa vini we mwen

Sa map ba yo Adyé

Ou pa we’m angaje

Kafou o se neg ki danjire !

Mouche Kafou m’konnen ou solid

O, Kafou vini wè mwen

Gen maladi lankay la! »

(dieu des carrefours viens me voir Que puis-je leur donner ?

Ne vois tu pas que je suis encerclé, dieu des carrefours je sais que tu

es dangereux Monsieur carrefour vient me voir , la maladie a envahi

la maison !)

Toujours, tout en faisant semblant de rester calme, Duvalier veut savoir quoi faire avant son départ si vraiment il n’a plus le choix.

LES URGENTES PROPOSITIONS

Nathan Pierre et André Thélémaque suggèrent la formation d’un Conseil National de Gouvernement de 7 membres: “Ce CNG devrait avoir en son sein le Président de la Chambre des députés, Jaures Levesque, le Commandant en chef des forces armées, Henry ChristopheNamphy, le secretaire General de l’Association des Journalistes Dumayric Charlier, un membre de la Cour de Cassation, un prêtre et une jeune mulâtresse de 19 ans pour représenter la jeunesse féminine au nom de la deesse Erzulie Freda“.

Puis il ajoute : ‘Cette instance devrait être assistée d’un Conseil Consultatif de 21 membres, venus des différents départements géographiques pour représenter les 21 esprits du Panthéon”.

Frazyl Jeanty sort aussi de son mutisme pour d’autres propositions: « Excellence, si vous voulez ne pas être un proscrit détesté par votre propre peuple et enterré 57 ans après 1957, suite à un empoisonnement qui provoquera un arrêt du cœur, après tout ce que vous avez fait pour ce pays, vous devez avant 21 jours faire publier une loi reconnaissant le vodou comme religion officielle , annoncer la construction prochaine de 21 grands temples nationaux du vodou consacrés à chacun des membres du Panthéon à travers le pays, et faire retourner les restes des héros de l’Indépendance à leurs places originelles ! »

Axe Beauvoir, qui a gardé le silence depuis le début, sort tout à coup de sa poche, quelques feuilles de papier dactylographiées sur un ordinateur IBM. Il cite quelques actions qu’il souhaite également avant 21 jours :

«Monsieur le Président, avant votre départ faites un geste : les loas et maîtres du pays veulent une Université Scientifique du Vodou nous voulons l’officialisation des saints sacrements vodous par une loi reconnaissant publiquement les cérémonies de prise d’açon, de sacrement des hounsis, de baptêmes, communions et mariages avec la participation des autorités comme pour les fêtes de l’Eglise catholique”

Le hougan Pierre Ada d’ajouter “nous voulons un jour férié consacré aux loas (fête des loas) comme en Afrique, nous voulons vous voir par décret interdire la stérilisation des femmes dans les programmes du Ministère de la Santé, une loi amendant les vieux chapitres du Code Penal qui condamne le vodou, enfin une loi prévoyant à l’extraordinaire dans le Budget National, une contribution pour les recherches médicales du vodou ! »

Bonheur Calixte suggère : « Et avant votre départ, Excellence, je vous conseille de faire des cérémonies en l’honneur des 21 Esprits du Panthéon. Si vous faites tout cela vous partirez sans crainte il n’y aura pas de bains de sang jusqu’à votre retour ,il y aura alors un new deal. Sinon vous allez tomber dans une déchéance totale, vous allez marcher raide sans pouvoir regarder à droite ou à gauche raide comme une queue-macaque, vous serez sans argent et même vos funerailles nationales un jour seront interdites en Haïti ! »

LE CHEF DE L’ETAT À UN AUTRE RENDEZ-VOUS

Duvalier, fatigué apparemment d’entendre toutes ces inepties, se met debout, avec l’air d’un Chef d’Etat contrarié. Il prend le document des mains d’Axe Beauvoir, le plie en quatre, le glisse dans sa poche et promet de l’approfondir. Il fait signe aux hougans de se lever. Il se montre un peu pressé.

Il affirme qu’il a un autre rendez-vous, avec un certain Neville Galimore, venu spécialement le voir de la Jamaïque, avec un message secret du Président Ronald Reagan des Etats Unis.. Il ne prend plus au sérieux ces plaisantins venus pour le faire marcher d’apres lui. Il se croit invincible.

Me Axe Beauvoir qui comprend vite le regard impatient du chef de l’Etat se met aussi debout et courageusement place rapidement un dernier mot :

« Monsieur le Président, il semble qu’il y ait eu un pacte similaire signé aux Philippines avec le Président Ferdinand Marcos en 1965 pour lui donner un pouvoir de 21 ans sur demande des 21 esprits maîtres des Philippines comme en Haïti. Le 7 fevrier 1986 il atteindra ses 21 ans au pouvoir. Il a commis aussi de nombreuses fautes comme vous et il doit aussi s’en aller. S’il organise des élections pour se faire réélire il sera balayé. Erzulie Dantor va le remplacer au pouvoir le 7 février prochain. C’est fini ! Nous sommes venus vous dire la vérité, vous mentir aurait été un sacrilège ! A vous de choisir entre la vérité et le mensonge !»

Cléophat Pierre avec son «loa Olicha » à la tête est soutenu par Axe Beauvoir. Il fait un pas en avant cherchant la porte de sortie tout en marmonant quelques mots à la fin :

« Doudou, si tu n’écoutes pas les loas, tu vas tout perdre en exil, ta femme Michèle t’abandonnera, comme la bague de ton père que tu as jetée à la poubelle, tu connaitras les pires épreuves, tu seras réduit à la mendicité.

Ta mère mourra très malade en exil tremblante comme une feuille du désert dans un vent glacial ! Ta grand’mère, la mère de ton père, Urétia Abraham , est morte folle, pour avoir incendié le péristyle de sa famille à Chantal dans le Sud ! Si tu ne crois pas dans tout ça, on ne peut te forcer à comprendre Président, c’est vraiment dommage ! »

Duvalier, l’air de plus en plus contrarié, secoue la tête et lève les yeux au ciel comme pour dire « Foutaises !». Il ne semble pas trop accorder crédit à tous ces racontars, il se sent simplement choqué. Il n’a jamais été un grand croyant ni un mystique. Il a toujours été juste un «chrétien» non pratiquant. Ce n’est pas le vodou qui va lui faire croire, à ce qu’il prend pour des salades.

S’il n’a plus rien à gagner pourquoi doit-il en peu de jours avant son départ, procéder à de telles réformes ? S’il est appelé à souffrir tout le monde doit souffrir. S’il est obligé de partir il ne veut que l’Armée pour le couvrir.

Papa Doc François Duvalier disait avoir fait un mariage avec l’Armée « le binôme Armée-Peuple » Baby Doc n’a plus confiance que dans cette épouse. Même la Milice n’est pas sa priorité. Encore moins le milicien-député Jaurès Levesque, le Président du Parlement, lui parait vraiment insignifiant.

Baby Doc reste toutefois courtois il salue la délégation et remercie

son ami Théo Duval qui semble être effrayé par toutes ces révélations ou ces malédictions.

Le Président tape sur l’épaule de Théo et lui demande de le rappeler. Quand les hougans quittent le palais, raccompagnés par un soldat de la garde présidentielle, le ciel se couvre de nuages.

Le Président fait entrer Neville Gallimore : le message de Reagan est le même : la famille présidentielle doit quitter le pouvoir. Dans deux semaines, le 31 Janvier 1986 Reagan compte envoyer un petit avion chercher le Président et sa femme pour les emmener en exil à la Jamaïque.

Duvalier commence vraiment par s’énerver et congédie Neville Gallimore. Il veut une semaine de reflexions. La première Dame, en rentrant dans ses appartements, ouvre la radio et reçoit aussi une mauvaise nouvelle:

AMH, l’Association Médicale Haïtienne, dirigée par le Dr Michel Lominy réclame la chute du gouvernement et le départ immédiat des Duvalier.

La presse haïtienne se cantonne dans l’opposition radicale. Des dizaines de journalistes et correspondants de presse signalent que de violentes manifestations anti-duvaliéristes dans tous les départements exigent le départ des Duvalier. Bagay yo koumanse gate (les choses commencent par se gater). Rien n’est plus comme avant…

Adyjeangardy

(Histoire d’Haïti :

L’Effondrement des Duvalier)

This gallery contains 0 photos