l’expulsion des dominicains d’origine haïtienne est le projet de l’ex premier ministre laurent lamothe et de michel martelly avec les dominicains


Le philosophe éveillé

La pensée qui dérange

Si l’on dit que la politique haïtienne est un jeu de coquins, de mafieux, de malfaiteurs et de bandits, les dernières négociations entre le régime Martelly et les autorités dominicaines sur la question des dominicains d’origine haïtienne montrent très clairement comment les dirigeants haïtiens n’aiment pas leur pays puisque les véritables intérêts et enjeux derrière cette politique d’expatriation de ces gens sont foncièrement égoïstes puisqu’il s’agit d’un plan monté de toutes pièces par les chefs de gang du régime des bandit légal.

En effet, selon des personnes bien encrées et bien placées au sein du régime des martelly, cette décision du conseil constitutionnel dominicain visant à expuler les trois cents à quatre cents milles dominicains d’origine haïtienne a été un projet des dirigeants du régime haïtien.

Selon ce qui est rapporté et dont j’ai eu connaissance, le président martelly et l’ex premier ministre laurent lamothe sont les principaux artisans de cette décision des autorités dominicaines et ce projet vise principalement à l’élection de laurent lamothe ou à sa femme en ce sens, les dominicains expulseraient les 400 000 dominicains d’origine haitienne afin de venir voter pour les candidats favoris du régime et après les élections, toutes ces personnes retourneraient en république dominicaine car l’économie dominicaine ne peut pas se permettre de perdre ces travailleurs qui travaillent pour des salaires de misères et ce qu’ils font les dominicains à peau plus claire ne feraient jamais.

Par ailleurs, selon ceux qui rapportent cette information et qui semblent avoir pris part aux côtés des dirigeants haïtiens chargés de ces négociations avec les représentants dominicains, il y aurait des anciens duvaliéristes et des représentants de plusieurs familles extrêmement riches du pays. En ce sens, qu’il y aurait plusieurs représentants de ces groupes en arrière de cette idée de faire expulser les dominicains d’origine haïtienne vers haïti.

De plus, il y aurait tout un ensemble de personnes étrangers et haïtiens qui auraient bien ficelé ce plan macabre et cynique du régime martelly plus particulièrement le président en personne et l’ex premier ministre lamothe.

On peut donc comprendre que tout le régime martelly veut à tout prix se garder le pouvoir qu’il s’agisse d’utiliser frauduleusement les élections pour s,acaparer de tous les pouvoirs ou de pousser les opposants au régime à se tenir à l’écart des joutes électorales ou encore imposer leur régime dictatorial. Et, ils sont prêts à tout faire pour y arriver quitte à pacter avec les eutorités dominicaines en faisant venir les dominicains d’origine haïtienne ou non.

Évidemmement, cette trahison des macoutes duvaliéristes tèt kalé et jeanclaudistes blanco-mulâtres du régime martelly montre clairement que ces gens, ces apatrides n’ont rien d’amour pour ce pays et même pas un petit peu d’amour pour ce pays qui les a tout donné alors que plusieurs d’entre eux sont arrivés en Haïti alors qu’Ils n’avaient rien. Par ailleurs, il faut noter que ce n’était pas pour rien et sans intérêt que ce soit laurent lamorthe qui ait pris la tête des négociations avec les dominicains sur le dossiers de ces expulsés soi-disant haïtiens.

En effet, le but de l’ex premier ministre c’était d’avoir le contrôle de toutes les négociations puisqu’il était en arrière de ce vaste projet de faraudes électorales  avec la complicité des autorités dominicaines et contre les intérêts du pays et dont la manipulation de ces pauvres dominicains.

Et, de ce point de vue, s’il n’y avait pas de complicité entre les deux gouvernements d’extrême droite de l’Île on aurait assisté à de vraies négociations entre de partenaires qui se respecteraient. malheureusement, ce que le peuple dominicain et le peuple haïtien ont eu c’est de la manipulation des deux côtés de la frontière. Et de ce fait on aurait des négociations par étapes.

Par exemple, si le gouvernement haitien et le premier ministre d’alors était sérieux et n’était pas impliqué dans cette trahison diplomatique et du marchandage du statut des haïtianos-dominicains, on aurait les positions suivantes:

le gouvernement haïtien qui demanderait au gouvernement dominicain de ne pas lui envoyer ces citoyens et aurait été présenté ses points de vue par devant les tribunaux internationaux sur les droits des réfugiés et de définir un certain statut pour ces personnes;

Si ces démarches n’auraient pas donné de résultats alors il passerait à une autre étape consistant à négocier non seulement un statut pour ces personnes mais également une période de temps raisonnable afin d’éviter à Haïti de nouvelles crises et de nouvelles tensions sociales et politiques compte tenu de la période électorale en cours et des diveres instabilités que connaît le pays actuellement et se faisant, tout le monde se serait mis d’accord sur un échéancier donnant ainsi le temps au nouveau ou prochain gouvernement qui arrivera de monter des plans d’accueil pour ces réfugiés.

On comprend également que pour pouvoir faire accepter les propositions haïtiennes au peuple dominicain, les autorités haïtiennes auraient fait valoir aux dominicains les intérêts qu’elles ont à faciler ce transfert dans un délai raisonnable devant permettre aux autorités haïtiennes de bien planifier mais surtout d’avoir le temps de négocier des prêts pour pouvoir réintégrer ces dominicains refusés par la république dominicaine.

Or, tout ce qu’on a vu dans ce dossier, à cause bien sûr des intérêts des uns et des autres membres du régime de martelly, les autorités haïtiennes ont préféré accepté de le refoulement de ces gens parce que profitables au régime dans le contexte et à cause des prochaines élections dans le pays. Si l’administration américaine, dirigée par barak Obama, n’avait pas refusé et contesté ce projet, il n’y aurait pas de conflit plus ou moins ouvert entre l’administration américaine et les dirigeants haïtiens selon ce que font remarquer certains.

À vouloir s,acapparer de tous les pouvoirs, le régime martelly est donc prêt à utiliser la misère et les conditions misérables de ces personnes et il devient donc évident que ces kidnappeurs, ces assassinssont prêts à sacrifier plusieurs milliers de vies en vue de satisfaire leurs propres besoins. Nous sommes donc face à des criminels en cravates qui font débarquer des tonnes et des tonnes de cocaïnes et de marijuana dans le pays dont ils vont les distribuer sur le marché américain et canadien.

Chaque haïtien, quelque soit l’endroit où il vit, doit dénoncer ce régime martelly sur toutes les tribunes et malheureusement à cause de cette fièvre électorale, tous les politiciens et touts les représentanrts des organisations populaires sont détournés par le régime vers les élections alors même que les membres du régime en profitent pour continuer à piller les fonds publics et les richesses du pays.

D’ailleurs on rapporte même que martelly aurait essayé de vendre la couronne de soulouque sur le marché international par ce qu’il sait qui sera jugé un jour pour tous ces vols et crimes contre le peuple haïtien.

à suivre…

Hermann cebert

Publicités