Déclaration Jean-Bertrand Aristide 29 aout 2016 : campagne de Maryse Narcisse


 Photo de Maryse Narcisse.Photo de Frantzy Desravines.

Port-au-Prince, 29 août 2016 (rezonodwes).

-Massés des deux bords de la route, une grande foule a suivi ce lundi, la candidate à la présidence d’Haïti, Maryse Narcisse qui explorait le terrain dans la commune de Pétion-Ville.

La candidate du parti Fanmi Lavalas, contrairement aux autres prétendants au fauteuil présidentiel, s’est fait accompagner dans ce parcours de l’ex-président Jean-Bertrand Aristide.

« C’est une nécessité pour Haiti d’avoir Maryse Narcisse au Palais national, le 7 février 2016 prochain« , c’est l’une des rares déclarations publiques faites par l’ancien-président Jean-Bertrand Aristide qui accompagnait lundi après-midi les candidats du parti Fanmi Lavalas, respectivement, aux législatives et à la présidentielle du 9 octobre 2016.

Connu pour ses messages codés, l’ancien curé de Saint-Jean Bosco a déclaré lors d’un point de presse que « nous sommes venus avec notre force de dignité pour construire le Fort-Dignité, avec le rendez-vous de la dignité pris pour le 7 février 2017 au Palais National« .

Cette sortie fulgurante de l’ex-homme fort d’Haïti, survient une semaine après l’ouverture officielle, le 23 août dernier, de la campagne électorale.

« Merci aux Pétionvilois pour l’accueil, men nan men pour sauver notre dignité les Haïtiens doivent se mettre ensemble pour guérir Haiti.

Nous sommes venus avec notre force de dignité pour construire le Fort Dignité, avec le rendez-vous de la dignité pris pour le 7 février 2017 au Palais National », a lancé l`ancien prêtre catholique et leader historique du mouvement lavalas.

La sortie de ce lundi de Jean-Bertrand Aristide, tout comme celle du 30 septembre dernier est venue renforcer les assises de Maryse Narcisse qui peinait à se mettre au diapason avec ses autres adversaires les plus farouches, Jude Célestin, Jovenel Moise et Jean-Charles Moise.

Publicités