Pourquoi l’arrestation de Guy Philippe maintenant par les américains?


 

Ce n’est un secret pour personne que Guy Philippe en devenant Sénateur élu et représentant du département de la Grande-Anse aurait obtenu l’immunité qui aurait poussé un peu plus tard son arrestation et son extradition vers les États-Unis. Ainsi, on pourrait croire que les américains ont procédé à son arrestation, bien avant son assermentation, en vue de se simplifier le dossier de litige des intérêts de Guy Philippe avec les autorités américaines.

Au delà de cette arrestation, nous sommes obligés de nous questionner sur les véritables commandes de cette arrestation, ce, tout en tenant compte des injures et de la gifle que ce geste, fréquent des américains, a sur notre souveraineté nationale, sous un gouvernement de Jocelerme Privert qui se prétendait nationaliste et souverainiste, surtout lorsqu’il avait voulu organiser des élections nationales avec les fonds nationaux?

Malheureusement, même si j’aurais voulu vous feinter en me penchant à droite ou à gauche pour vous faire croire que j’essaye de passer d’un bord et vers un autre bord, je n’ai pas le choix d’essayer de vous retourner cette question en pleine face en utilisant la stratégie du bouldozeur.

En effet, en attendant de connaitre, d’avoir et de voir les accusations qui sont portées contre Guy Philippe, s’il y en aurait vraiment puisque, nous doutons sur certains points d’une certaine sévérité des américains contre Guy Philippe étant donné des nombreux services rendus par ce dernier au service secret américain.

D’un autre côté, lors de l’affaire du bateau de cocaïne arrivé de la Colombie, on peut se souvenir que Guy Philippe se défendait de n’être pas mêlé à cette affaire et qu’il essayait surtout de dénoncer certains proches du régime des Tèt Kale plus particulièrement de la bourgeoisie et des proches de Joseph Michel Martelly.

Alors, on pourrait croire que s’il était mêlé Martelly l’aurait plus facilement livré aux autorités américaines puisque ce dernier était souvent et très facile d’accès malgré son confinement dans son département de la Grande-Anse.

De plus, tout récemment, lorsque le gouvernement de Jocelerme Privert voulait procéder à son arrestation pour le massacre des Cayes d’un membre de la police, on pourrait croire également qu’il s’agissait déjà d’une certaine diversion des autorités haïtiennes avec l’aval de Privert pour forcer l’ancien chef des rebelles du 1ier février 2004 à se livrer lui-même aux autorités américaines. Il a été assez malin pour se dissocier de cette affaire en défendant qu’il ne pouvait pas être sur les lieux ni non plus participé ni orchestré cette affaire.

Autrement dit, les américains doivent avoir d’autres motifs que la drogue et le blanchiment d’argent pour procéder maintenant à l’arrestation de Guy Philippe.

De toute façon, si Guy Philippe est trempé dans la drogue, cela doit faire très longtemps et ce, bien avant qu’il ait donné le Coup d’État à Jean-Bertrand Aristide qui soit dit en passant n’a jamais eu non plus l’approbation des différents gouvernements américains pour arriver à terme tous ces mandats comme Président démocratiquement élu du pays.

Est-ce qu’il s’agit d’un problème qui opposerait des franges de la bourgeoisie haïtiennes qui aurait profité avant le départ de Barak Obama pour régler un problème de monopole avant le retour des Républicains au Pouvoir aux États-Unis?

Est-ce une vieille rancune de l’aile des démocrates qui gouverne Haïti pour la maison blanche contre l’aile des républicains qui gouverne Haïti pour la maison blanche? La question reste pendante.

Cependant nous savons qu’il a des franges haïtienne qui définissent les interventions américaines en Haïti et cette frange de la bourgeoisie haïtienne est féroce et extrêmement rancunière surtout lorsqu’elle atteinte dans ses intérêts.

Ainsi, nous nous demandons qu’est-il donc arrivé à Marc Antoine Accra dont les rumeurs voulaient qu’il ait été à ce bateau de drogue également?

Qu’est-il finalement arrivé à Olivier Martelly dont d’autres rumeurs voulaient qu’il ait été interrogé par les autorités américaine et qu’il ait également collaboré avec ces dernières et que depuis l’élection de Donald Trump que les différentes accusations auraient tombées compte tenu de quelques liens entre Joseph Michel Martelly et le nouveau président américain?

Guy Philippe aurait-il travaillé pour d’autres services secrets qui ne sont pas américains de telle sorte qu’il ne soit plus utile actuellement ou depuis un certain temps pour les américains?

Quel est ce service secret qui aurait aliéné Guy Philippe en lui faisant passer pour un traitre et un autre paria comme Manuel Noriega pour les services secrets américains?

À moins que Guy Philippe lui-même ait trahi directement les services secrets américains pour qu’il soit traité ainsi alors que d’autres anciens agents des services secrets américains aient pu bénéficier des retraites paisibles, c’est le cas de Prosper Avril qui malgré tous les crimes commis dans le pays jouit actuellement d’une retraite paisible.

Il est fort à parier, et Guy Philippe pourra de toute façon nous le témoigner plus tard, il est assez jeune, il a le temps de payer ce qu’il a fait pour retrouver très rapidement sa liberté, et là, il nous racontera son histoire selon son point de vue.

Guy Philippe est un vrai romantique, un vrai idéaliste, il n’avait peut-être jamais imaginé se faire arrêter par les américains.

Ses conseillers et ses amis agents des services secrets en Haïti auraient pu le défendre ou l’avertir afin de lui éviter cette arrestation.

Il doit, à défaut de ces précautions et de ces mises en gardes raisonnables, avait été trahi et piégé par quelqu’un en qui il avait confiance.

Quel serait la complicité du média et des journalistes avec qui il était en entrevue avec les services secrets qui ont procédé à son arrestation?

Y avait-il des consignes, des signes et des alertes pour que cette guette-apens puisse aboutir à cette arrestation?

Enfin, Guy Philippe a-t-il été trahi vraiment par une femme espionne qui l’aurait conseillée d’une façon ou d’une autre?

Voilà donc le sort qui est réservé à tous ceux qui trahissent les pères de la partie, surtout lorsqu’ils se croient plus utiles à des intérêts étrangers que les intérêts majeurs du pays. Mais, nous ne voulons certainement pas faire le moral à personne ni nous glisser dans une certaine légèreté intellectuelle pour accuser les uns ou les autres.

Nous sommes devant une véritable violation des droits à l’autodétermination de la première nation noire du monde. On viole notre souveraineté nationale et le gouvernement Haïtien ne dit rien.

C’est honteux messieurs les dirigeants de l’Haïti ACTUELLE.

à suivre…

Hermann Cebert

Publicités