Des allégations d’inconduite sexuelle d’un gros manitou du show biz québécois, Éric Salvail.


Une à une, les entreprises qui avaient un lien d’affaires avec l’animateur et producteur Éric Salvail prennent leurs distances, après que des allégations d’inconduite sexuelle eurent été rapportées par La Presse ce matin au sujet de l’artiste et producteur.

Radio-Canada avec La Presse canadienne

D’abord le Groupe V Média a annoncé qu’il suspendait l’émission En mode Salvail des ondes de V « dès aujourd’hui et pour une période indéterminée ». La direction de V a dit aussi qu’elle évaluait sa relation d’affaires avec la maison de production Salvail & Co.

Puis, par communiqué, Metro a annoncé la suspension de son entente publicitaire avec Éric Salvail. Et en après-midi, la directrice des communications de McDonald’s du Canada, Anne Julie Maltais, a fait savoir que la multinationale mettait fin à sa relation avec lui.

Radio-Canada a réagi par communiqué en disant : « Considérant que les allégations concernant les inconduites de M. Éric Salvail sont graves et doivent être prises très au sérieux, Radio-Canada réévalue ses liens d’affaires avec l’animateur et producteur ». Après vérification, aucune plainte n’a été formulée contre M. Salvail à la direction de Radio-Canada, précise-t-on.

Le quotidien La Presse rapporte les témoignages de 11 personnes qui allèguent avoir été victimes ou témoins d’inconduite de nature sexuelle de la part de cette personnalité publique, présente tant à la télévision qu’à la radio.

Sur Facebook, Éric Salvail a publié sur sa page officielle un commentaire dans lequel il se dit « fortement ébranlé par les propos publiés ce matin ».

J’aborde cette situation avec énormément d’empathie pour tous ceux et celles à qui j’aurais pu causer un malaise ou quelque forme de préjudice que ce soit.

Éric Salvail, sur sa page Facebook

« Je n’ai jamais eu l’intention d’indisposer quiconque », poursuit-il, se disant par ailleurs soutenu par ses proches dans cette situation. M. Salvail dit prendre « une pause professionnelle de quelques jours ».

De plus en plus isolé

Éric Salvail a été porte-parole pendant trois ans d’Éco responsable, mais l’organisation affirme que ce contrat se terminait cette semaine et que les publicités sont retirées et archivées. La direction d’Éco responsable n’a pas voulu préciser si le retrait des publicités était lié à la controverse et si des négociations avaient été entreprises avec l’animateur pour prolonger son contrat.

De son côté, la direction d’Air Transat a publié sur Twitter un message annonçant l’annulation d’une activité promotionnelle avec M. Salvail.

« Le show est suspendu »…

Justine Archambault, directrice de production d’En mode Salvail, a déclaré en entrevue à Radio-Canada qu’elle avait été « bien étonnée » d’apprendre les allégations qui pesaient contre Éric Salvail. « Sur nos plateaux de tournage, c’est pas des faits que j’ai vus », a-t-elle dit au sujet des gestes qu’aurait posés l’animateur. « Et on est quand même tissé serré », ajoute-t-elle.

L’équipe de ce talk-show de fin de soirée a appris en matinée que « le show était suspendu pour mercredi soir et jeudi soir », a expliqué Mme Archambault, qui travaille au sein d’une équipe pouvant compter jusqu’à une centaine de personnes, au plus fort de la production de l’émission.

« On est ébranlés, parce qu’on a vraiment un bon climat de travail chez Salvail & Co, affirme Justine Archambault. On aime beaucoup Éric et on aime travailler avec lui […] On a vraiment une belle équipe, une belle ambiance de travail. »

« On parle d’allégations » – Justine Archambault

Justine Archambault déplore que son patron, collègue et animateur ait été « vite condamné ».

Ici on parle d’allégations, et non d’accusations. Disons qu’avec le pouvoir des médias sociaux, ça déboule vite.

Justine Archambault, directrice de production de l’émission En mode Salvail

Mme Archambault dit qu’au sein de l’équipe d’En mode Salvail, « on souhaite de tout cœur que la poussière retombe et qu’on puisse recommencer à faire notre travail qu’on aime ».

Il existe des recours

Par ailleurs, l’Alliance québécoise des techniciens de l’image et du son (AQTIS) appelle ses membres à s’informer des procédures de plaintes qui peuvent être enclenchées en vertu tant des lois en vigueur que des ententes collectives. Le syndicat affirme faire cet appel « en réaction aux témoignages allégués concernant des gestes totalement inappropriés qui auraient été posés par le producteur et animateur Éric Salvail ».

L’Association québécoise de la production médiatique (AQPM) se dit surprise « par les allégations à l’égard d’un de ses membres et par leur ampleur ». Elle rappelle que les producteurs membres de l’association doivent respecter un Code de déontologie qui prévoit que : « les employés, artistes et artisans qui contribuent à la fabrication d’une production audiovisuelle ont droit d’être protégés et aidés, en toute équité et confidentialité, en cas de harcèlement sexuel ».

Un animateur et un producteur vedette

En plus d’être un animateur vedette au Québec, Éric Salvail est également producteur de plusieurs émissions populaires diffusées sur plusieurs réseaux.

À la radio, il animait l’émission du retour à la maison Éric et les fantastiquesà Rouge FM depuis le 14 août 2017. Auparavant, il a été sur les ondes d’Énergie pendant deux ans.

À la télévision, il pilotait l’émission quotidienne En mode Salvail à V depuis 2013, en plus des Recettes pompettes, toujours à V.

Avant d’occuper le siège de l’émission de fin de soirée à V, Éric Salvail a animé plusieurs émissions, surtout à TVA :

  • Occupation double (TVA, 2003-2004)

  • Ce soir tout est permis (V, 2014-2016)

  • On n’a pas toute la soirée (TVA, 2005-2007)

  • Dieu Merci! (TVA, 2007-2012)

  • Fidèles au poste! (TVA, 2011-2013)

Dans ses fonctions de producteur, Éric Salvail avait sous sa gouverne Les échangistes (ICI Radio-Canada Télé),Maripier! (Z Télé), Lip Sync Battle : Face à face (MusiquePlus et V) et Coup de foudre (V).

Il a auparavant produit les émissions Montréal s’allume (ICI Radio-Canada Télé, Télé-Québec, TVA et V), Déjà dimanche! (ICI Radio-Canada Télé), Le trou dans ma tête (Canal vie) et Encore sous la garantie (VRAK).

Publicités