Comment reconnaitre les politiciens qui veulent changer véritablement les conditions de misère et d’exploitation que subissent les pauvres haïtiens?


Tant que les bourgeois haïtiens continuent de vivre en paix et dans le très grand confort de leurs villas il n’y aura pas de grands changements en Haïti. Ce, à Pétion-Ville, à Kenkoff, à Fermathe et à Boutillier en envoyant toujours l’insécurité dans les quartiers pauvres du pays et dans le reste du pays, il n’y aura aucun changement en Haïti. D’ailleurs, c’est le rapport américain qui avait été dirigé par le Sénateur Walter Edwards Fauntroy qui confirme la manière que les bourgeois haïtiens créent les instabilités en Haïti en imposant la violence au reste de la population.

Delà à dire, que ce sont les bourgeois haïtiens qui financent la violence en Haïti en vue de créer toutes les conditions pour leur propre sécurité. C’est ce que l’on appelle habituellement l’approche préventive qui consiste à créer de la peur et de l’instabilité chez son ennemi c’est-à-dire, préoccuper l’esprit de ton ennemi afin qu’il vous oublie comme son principal ennemi. Ainsi, vous arriverez à le contrôler et surtout à l’empêcher de s’en prendre à toi.

Voilà pourquoi, tant que les politiciens haïtiens ne seront pas en mesure de remettre en question le grand confort et l’indifférence des familles riches en Haïti par rapport au reste de la population haïtienne, ils doivent être considérés comme des menteurs, des hypocrites car ceux qui maintiennent Haïti dans la misère ce sont les riches bourgeois Haïtiens, ces blancs et ces mulâtres qui profitent de toutes les réductions de taxes et d’impôt de tous les derniers gouvernements du pays.

Et puis, aucun groupe qui se dit défendre les masses populaires et le peuple en général n’a de représentant et d’organisation de militance dans les quartiers riches du pays. Pourtant, il devait y avoir des groupes et des organisations populaires capables d’organiser des manifestations à Pétion-Ville, à Kenskoff, à Fermathe, à Montagne Noire, à Bouthillier etc. en vue de rendre invivables ces bourgeois qui prennent le pays en Otage depuis trop longtemps déjà.

Par ailleurs,  combien de fois les manifestations de protestations et de contestations de n’importe quel groupe soit-disant d’opposition en Haïti s’étaient déjà rendues jusque dans les quartiers aisés de groupes et des catégories sociaux les plus riches du pays. Jamais. Pourquoi, parce tout simplement ils avaient toujours décidé de recevoir de l’argent, quelques centaines de piasses des bourgeois, qui eux, gagnent des millions sur le dos de la grande majorité des haïtiens.

De toute évidence, d’après ce que nous sommes en train de constater actuellement en Haïti tout montre clairement comment le système judiciaire est en train de jouer le même rôle que l’armée d’Haïti avait autrefois dans le pays c’est-à-dire faire la répression sur les groupes les plus pauvres en faveur et au profit des groupes les plus riches.

Nous sommes donc devant une situation qui dépasse l’entendement puisqu’aucun représentant de la justice haïtienne n’avait osé franchir cette limite que leur imposait le système judiciaire haïtien autrefois c’est-à-dire, se mettre au service des plus riches.

Bien entendu, nous savons très clairement que la justice haïtienne a toujours été une justice au service des plus riches du pays mais, voir que la justice qui pourchasse des manifestant qui vont se manifester dans les quartiers riches est extrêmement grave pour l’avenir même de ce système de justice.

Par ailleurs, en parlant de violence en Haïti, j’espère que la police haïtienne, la justice haïtienne prennent le temps de bien revoir leurs notions de violence en Haïti et surtout de voir la violence qu’impose et qu’exercent les familles riches et les bourgeois haïtiens contre le peuple haïtien lorsque le ventre et les triples des plus pauvres commencent à réclamer un peu de nourriture et d’eau à boire.

Il s’agit de la plus grande violence extrême puisque cette violence tue tous les jours plus de personnes en Haïti qu’un magasin brûlé ou qu’un bureau d’avocat détruit. De plus il leur faut trouver surtout ceux qui font cette violence contre les masses populaires du pays.

à suivre…

Hermann Cebert

Publicités