Moïse Jean-Charles aurait été empoisonné par le régime de Jovenel Moïse et de Guy Jacques Lafontant


Selon les dernières informations qui nous sont parvenues concernant les hospitalisations du chef du Parti politique haïtien Pitit Desalin (Les enfants de Dessalines), monsieur Moïse Jean-Charles, ce serait lors d’une manifestation qui avait pour parcours la ville de Pétion-Ville, la ville où habitent tous les bourgeois haïtiens, que le leader du mouvement Pitit Desalin aurait été empoisonné par les criminels du pouvoir en place.

Contrairement donc à toutes les rumeurs qui circulaient sur les possibles fatigues de Moïse Jean-Charles, c’est un produit violent et très toxique que le gouvernement en complicité avec la même  bourgeoisie criminelle qui a l’habitude de tuer plusieurs politiciens en Haïti qui auraient aspergé Moïse Jean-Charles lui causant des malaises de respiration et surtout d’un très grand sentiment de fatigue et de douleur.

Or, exactement de la manière qu’ils avaient prévu leur coup d’assassinat de Moïse Jean-Charles, ce dernier avait été conduit à l’hôpital Mevs qui n’a pas vraiment aidé le leader politique contre ses douleurs et ses malaises.

Évidemment c’est toujours le cas pour les autres personnes intoxiquées avant lui et qui sont tous mortes compte tenu que ce sont des gens qui avaient toutes été empoisonnées pour des intérêts mesquins de la bourgeoisie haïtienne en Haïti et également pour de grands intérêts économiques et financiers internationaux. Je pense bien entendu au juge Bélizaire empoisonné malheureusement, de Jean-Claude Duvalier assassiné pour son argent dans les grandes banques étrangères et des dizaines d’autres que les hôpitaux haïtiens n’ont pas pu aider ni sauvé.

Maintenant, espérons simplement que Moïse Jean-Charles pourra trouver un bon traitement par les médecins cubains qui s’occupent actuellement. Mais là encore, compte tenu de la mort de Hugo Chavez qui était suivi par des médecins cubains, je doute pourtant de la bonne foi des médecins cubains qui sont toujours prêts à servir les intérêts de leur gouvernement et de leur régime qui ont de grands liens d’intérêts avec les bourgeois haïtiens.

Par ailleurs, la question que tout le monde se pose actuellement est pourquoi le régime de Jovenel Moïse et du Premier Ministre Guy Jacques lafontant ainsi que la bourgeoisie haïtienne voudrait assassiner Moïse Jean-Charles. Nous croyons pas non plus avoir la réponse à cette question cependant, deux choses montrent clairement les intérêts du régime en place et de la bourgeoisie haïtienne à vouloir un Moïse Jean-Charles mort, handicapé ou silencieux, il les dérange et il veut les renverser. Pour les bourgeois haïtiens, Moïse Jean-Charles voulais organiser une manifestation dans leur quartier et cela ne les plait pas vraiment.

À cause de ces problèmes de santé qui frappent actuellement Moïse Jean-Charles, les groupes de l’opposition doivent s’entendre pour trouver d’autres leaders capablent de remplacer le plus vite possible le leader de Piti Desalin en attendant son rétablissement ou le pire compte tenu des incertitudes qui flannent sur la tête de cet homme courageux actuellement dans sa maladie.

Publicités