Lien

image Ocnam Clame Dameus

 

Par la présente, je vous avise que je quitte ma fonction de commissaire du gouvernement de Port-au-Prince. Cette décision est effective dès réception ». Ni plus ni moins, tel est le contenu de la lettre de démission qu’adresse maitre Ocnam Daméus au ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Heidi Fortuné, ce 02 février.

Le chef démissionnaire du Parquet de Port-au-Prince ne tolère pas la lettre de blâme qu’il a reçu récemment dudit ministre l’accusant d’être en non-conformité à la politique du gouvernement en matière de la lutte contre la détention préventive prolongée.

Ocnam Clamé Dameus était aux commandes du Parquet depuis le 30 mars 2017. Sous sa houlette, cette structure a connu divers dossiers brulants mettant à mal l’image de la justice, dont l’affaire Camille Edouard Junior, un ancien ministre de la justice.

 

Publicités