Lien

À la fin du mandat de Joseph Michel Martelly, l’année dernière, je croyais que c’était fini les présidents idiots et imbéciles en Haïti compte tenu que Michel Martelly symbolisait tout ce qu’il y avait de médiocrité chez les présidents du pays. Malheureusement c’était mal connaitre Jovenel Moïse pour pouvoir croire que jamais il n’y aurait un autre président qui gère plus mal que Martelly.

Évidemment, le régime de Jovenel Moïse est en train de passer pour le pire gouvernement que le pays ait connu depuis les dernières années puisque tous les ministres sont corrompus et tous sont médiocres compte tenu qu’ils ne savent ni quoi offrir ni comment l’offrir à la population pour apaiser sa faim et la grande misère dans laquelle elle végète de plus en plus.

Bien entendu, lorsqu’on a un gouvernement dont tous les ministres sont assoiffés de s’enrichir le plus vite possible,  on doit toujours s’attendre à qu’il n’en reste pas grand chose pour offrir au reste de la population.

Par conséquent, il en résulte des fausses promesses, des projets bidons, de la poudre aux yeux et tout un peuple qui se laisse rouler dans la farine.

Pire encore, malgré l’absence de résultats positifs pour l’ensemble des actions et semblant-projets du gouvernement et du régime de façon générale, le Président Jovenel Moïse lui-même ainsi que son premier ministre Jacques-Guy Lafontant semblent être les seuls à continuer de croire qu’ils font un bon boulot. C’est du non sens.

Devant cet état de fait, où tous les dirigeants du pays ont échoué puisqu’ils ne sont pas capables de redresser le pays sur le plan social, sur le plan économique et politique, les forces populaires et démocratiques du pays se doivent de converger toutes leurs actions contre le régime en place afin de renverser ce climat de déchirure sociale, politique, économique et culturelle du pays en offrant de vrais alternatifs à ce gouvernement de cancres qui conduisent actuellement le pays vers sa destruction et son anéantissement pure et simple.

Très certainement, devant un pouvoir dirigé par de médiocres et de cancres, les forces progressistes et démocratiques du pays se doivent de canaliser cela, jour et nuit, toutes leurs actions de grèves, de manifestations, de protestations partout dans le pour en vue de flanquer ces mercenaires qui travaillent pour et aux soldes de la vieille bourgeoisie hors du pouvoir dans le pays.

C’est donc une obligation pour chaque haïtien de poser un acte réel et efficace selon les actions et les décisions prises par tous les autres secteurs agissant du pays en vue de dénoncer ce régime et tous les membres de ce gouvernement qui pataugent dans la corruption, dans la drogue, dans la violence et le viol.

C’est donc anormal que tous les dirigeants actuel du pays ne puissent pas s’autoévaluer voire se rendre compte que tout va mal dans le pays alors que tout le monde est d’avis que le constat actuel montre que rien ne va pas dans le pays pour les plus démunis. Ils sont tous aveugles devant la misère et les insécurités qui règnent dans le pays.

Le président et ses ministres distribuent des armes dans les quartiers pauvres du pays pour semer la terreur au sein de la société tandis que plusieurs ministres et plusieurs proches de Joseph Michel Martelly font des affaires en or dans le pays. les commerçants et les hommes et femmes d’affaires de la bourgeoisie ne cessent d’augmenter les prix des produits de premières nécessité dans le pays.

La nourriture coûte plus cher, les employés de l’État ne reçoivent plus de salaires depuis plus de six mois, les dettes du pays ne sont plus payés par le gouvernement. Toute cette situation exige des réponses citoyennes pour remettre le pays sur ses propres rails. Et pour y arriver, c’est le remplacement de ce régime de corrompus et de dealers de drogue que cela prend.

à suivre…

Hermann  Cebert

Publicités