Le gouvernement annule la hausse des prix des produits pétroliers: violence du régime de jovenel Moïse- Guy_Jacques Lafontant contre la population haïtienne en Haïti, Andy Apaid et Boulos demandent la démission de Jovenel Moïse


Les prix de l’essence ne sont plus augmentés

 

Le gouvernement haïtien a fait machine arrière dans sa décision d’augmenter les prix de l’essence. Un communiqué diffusé à la mi journée a indiqué que les dispositions, annoncées la veille, ont été suspendues.

Le ministre de l’information, Guyler C. Delva, a confirmé l’annonce dans les medias.

Des émeutes ont éclatées depuis hier après midi dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. Plusieurs véhicules ont été incendiés et des entreprises vandalisées par des manifestants en colère.

De nombreuses barricades de pneus enflammés étaient installées dans les artères principaux de la capitale, de Delmas, Pétion ville et Carrefour.

Toutes les activités étaient paralysées ce samedi au lendemain de la hausse des prix des produits pétroliers. Des succursales de banques et des supermarchés avaient attaqués avec des jets de pierres par des groupes.

En début d’après midi de nombreux manifestants notamment à Pétion ville devant l’hôtel Mariott avaient annoncé la poursuite de la mobilisation jusqu’au départ du président Jovenel Moïse.

L’incertitude régnait dans la région métropolitaine d’autant que les mouvements de protestations s’étaient propagés dans certaines villes de province.

LLM / radio Métropole Haïti    

Le premier ministre Jack Guy Lafontant a annoncé samedi 7 juillet le retrait de la mesure d’augmentation des prix des produits pétroliers.

« Rappelant que violences et démocratie sont foncièrement incompatibles, le Gouvernement annonce la suspension de la mesure d’ajustement des prix des produits pétroliers jusqu’à nouvel ordre », a publié le chef du gouvernement sur son compte Twitter.

Le premier ministre a également condamné « vigoureusement » les actes de violences et de vandalismes perpétrés suite à l’annonce de l’ajustement des prix des produits pétroliers.

Lafontant a demandé « aux autorités compétentes de prendre les mesures nécessaires afin de sécuriser les vies et les biens sur toute l’étendue du territoire et que justice soit rendue aux victimes. »

https://rezonodwes.com/le-gouvernement-annule-la-hausse-des-prix-des-produits-petroliers/.

Le ministre de la Culture et de la Communication, Guyler C. Delva s’en est pris à un journaliste de Radio Kiskeya qui lui a demandé si le gouvernement allait dédommager les commerçants dont les entreprises ont été vandalisées par les manifestants qui protestaient violemment contre la hausse drastique des prix des produits pétroliers.

« Vous avez commis une erreur et vous appuyez ces actes de violence », s’est emporté Delva malgré les protestations du journaliste.

Guyler C. Delva a catégoriquement rejeté cette option en affirmant que le gouvernement ne saurait prendre une telle décision.

 

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :